Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera

Synopsis : Le 5 septembre, un peu après minuit, Death-Cast appelle Mateo Torrez et Rufus Emeterio pour leur annoncer une mauvaise nouvelle: ils vont mourir aujourd’hui.
Mateo et Rufus sont de parfaits inconnus, mais, pour différentes raisons, ils cherchent tous deux à se faire un nouvel ami lors de leur journée de fin. Les bonnes nouvelles: Il y a une application pour ça. C’est ce qu’on appelle le dernier ami, et grâce à cela, Rufus et Mateo sont sur le point de se retrouver pour une dernière grande aventure: vivre une vie en une seule journée.
Papier (406 pages) et numérique - A paraitre le 24/05/18 chez Collection R

Mon avis :
J'étais à la fois hyper impatiente et hyper stressée de découvrir ce roman. En effet, le titre laisse peu de place à la surprise et on sait donc fatalement de quelle manière l'histoire va se terminer. Et moi qui suis une grande sensible qui pleure trèèèèèèès facilement, je me doutais que le final allait me tuer à petit feu. Et ça n'a pas manqué... même si les sentiments qui viennent tout au long de cette histoire valent largement les larmes que l'on laisse sur les personnages et sur tout ce qu'ils vivent au cours de cette dernière journée. On suit donc Mateo et Rufus, deux adolescents qui reçoivent un peu après minuit un appel de Death-Cast, l'entreprise qui leur apprend qu'ils vont tous les deux mourir dans les prochaines 24h. Ils ne peuvent pas l'empêcher même s'ils l'espèrent autant l'un que l'autre, ils ont des réactions assez différentes mais en même temps ils se rapprochent petit à petit du bonheur. Cela arrive à tout le monde, quelque soit l'âge, les gens sont prévenus et ont le temps de "s'organiser". Ils peuvent juste profiter de cette dernière journée chacun à sa manière et c'est ce qu'on va vivre en découvrant l'histoire de ces deux garçons mais aussi celle des gens qui les entourent et sont en "contact" avec eux pendant ces 24h. Ils sont très différents l'un de l'autre, là où Rufus est plus libre et ouvert, a des amis dont il est très proche, Mateo a tendance à préférer le calme de son appartement où il se sent en sécurité. Mais cet appel va chambouler toute leur vie et c'est grâce à une application pour leur dernier jour qu'ils vont se rencontrer et vivre chaque instant intensément.

On s'attache très rapidement à ces deux adolescents et si l'histoire n'est pas très "active", elle est intense du début à la fin du côté de leurs sentiments et de leurs actions. Étant donné que l'on croise aussi plusieurs narrateurs, on ne s'ennuie pas une seule seconde et on se demande quel va être le rôle de chacun. Rufus n'accepte pas certaines choses et il va se battre pour ses convictions en sachant qu'il n'a plus rien à perdre. Mateo est quant à lui un peu paumé d'autant que son père est à l'hôpital dans le coma et qu'il ne sait pas s'il pourra lui dire au revoir. Ils vont avancer petit à petit jusqu'au moment de leur rencontre et à partir de là tout va changer... Leur dernière journée va alors être totalement chamboulée, ils s'entrainent l'un l'autre dans ce qui doit être leur "meilleure" fin, en profitent pour régler les différentes choses qui restent en suspens dans leurs vies, on a très souvent le ventre qui se noue et ils ne nous laissent pas vraiment respirer jusqu'à la fin. On se doute de certaines choses, on se demande comment cela va se terminer et la tension qui monte crescendo est diablement bien faite. On ne peut qu'être touchés par tout ce qu'ils traversent, ce qu'ils nous livrent et le lecteur a vraiment l'impression de vivre lui aussi leurs derniers instants, un peu comme si on voyait le film de leurs vies se dérouler devant nous. Et c'est drôle, triste, émouvant, stressant, prenant, ça nous secoue, ça nous fait les aimer et cette fin est tout simplement magique... Un roman qu'il faut découvrir pour ces sentiments qui font vibrer et qui nous fait réfléchir jusqu'au bout.

En bref, j'ai été énormément touchée par les personnages, par les mots de  l'auteur, par cette dernière journée qu'ils passent avec l'épée de Damoclès au dessus de la tête et par l'espoir que l'intrigue nous transmet tout en sachant qu'ils sont voués à disparaitre. Rufus et Mateo sont très différent l'un de l'autre mais ils se complètent parfaitement, chacun pousse l'autre vers l'avant et on ne peut que craquer pour leur histoire tellement belle et avec ce sentiment d'urgence permanent. Les mots nous secouent, nous font réfléchir, on rigole, on a peur aussi et on ne peut que sentir son ventre se serrer au fur et à mesure que la fin approche. Et là, on en reste comme deux ronds de flan... 

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les beaux sentiments, l'urgence de vivre le moment présent et la tension qui monte graduellement

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- attendre la mort...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!