Ivy Wilde, tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie de Helen Harper

Synopsis : Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n'est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d'une aide magique, malgré ses talents.
Si ça ne tenait qu'à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu'à ce que mort s'en suive.
Mais quand elle se retrouve victime d'une erreur d'identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d'investigation de l'Ordre Hermétique du Crépuscule d'Or.
Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l'Ordre ; et le fait d'être liée magiquement à l'Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu'empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d'un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu'il y a de soporifique dans le boulot de sorcier.
Et s'il l'oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.
Papier (POD environ 344 pages) et numérique - Paru en octobre/novembre chez Collection Infinity

Mon avis :
Je suis tombée raide dingue de cette couverture et de tout ce qu'elle promet... Si vous cherchez un livre avec de l'humour, de la magie, un chat terrible et une héroïne un peu feignante, foncez, vous ne serez pas déçus une seule seconde (et d'ailleurs, même si vous ne cherchez pas tout ça, foncez, ce roman est génial !!). Ivy est conductrice de taxi, elle s'est faite virer de l'Ordre pour tricherie alors qu'elle était en première année et vivote comme elle peut en jouant avec la magie, s'occupant de son chat Brutus et aidant sa voisine. C'est d'ailleurs à cause de cette dernière qu'elle a des ennuis, alors qu'elle devait s'occuper de son chat, l'Ordre débarque et la lie sans savoir qui elle est à l'Adeptus Exemptus Raphaël Winter. Sauf qu'ils se rendent compte de leur erreur après coup mais le lien est quasi indestructible. Ivy et Winter vont donc devoir bien malgré eux travailler ensemble et ça nous vaut quelques moments d’anthologie... 

On se prend donc vite au jeu de l'intrigue, impossible de le lâcher avant d'en comprendre les tenants et les aboutissants et j'ai adoré le mélange entre fantastique et policier. Le monde de l'autrice est très fourni mais elle nous l'explique sans jamais alourdir le récit. Les personnages sont simplement géniaux, ils nous font rire, parfois pleure (bon OK, de rire), nous font lever les yeux au ciel et nous font vibrer avec eux... J'ai adoré le côté chien et chat entre Winter et Ivy, ils ne se supportent pas au départ mais Winter est quelqu'un de droit qui essaye toujours de comprendre ce qui a pu se passer. Il va donc assez facilement savoir ce qu'a vécu Ivy et pour quelles raisons elle s'est faite virer de l'ordre. J'ai aimé le fait qu'il ne se fie pas aux apparences (du moins après la première rencontre) et qu'il essaye de faire ouvrir les yeux à Ivy sur ses capacités et ce qu'elle pourrait en faire. Il est fier de l'Ordre et va tout faire pour le défendre alors qu'Ivy est plus dubitative.

L'intrigue est donc palpitante entre la disparition d'un sceptre puis celle d'un livre magique, ils vont chercher à comprendre qui et comment et cela nous vaut quelques moments d'anthologie. Leur relation a des hauts et des bas, Winter est parfois subjugué par les capacités d'Ivy et cette dernière n'est pas indifférente au beau magicien. Sauf qu'ils ne sont pas du tout sur la même longueur d'onde, si Ivy est partisane du moindre effort, Winter lui est un habitué des salles de sport. Et forcément, ça fait des étincelles. On ne sait pas où donner de la tête entre leur relation, leur amitié naissante et l'enquête qu'ils doivent à tout prix mener jusqu'au bout. J'ai d'ailleurs été hyper étonnée des réponses que l'autrice nous apporte et j'ai adoré là aussi être scotchée par les méchants de l'histoire et ce qui leur arrive.  Ce premier tome met à la fois en place un monde génial, des personnages désopilants mais aussi très sérieux et une héroïne totalement fêlée ! J'adore !!!

En bref, cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de l'urban fantasy comme ça (hormis les séries que je suis) et ce premier tome est un concentré de bonne humeur ! Ivy est une héroïne entre la fofolle et la badass, on ne sait jamais réellement sur quel pied danser avec elle et on ne peut qu'être pris dans les filets de l'autrice. On vit chaque instant d'une manière pleine et entière, on tombe amoureux de Brutus, son chat, qui a un vocabulaire hyper recherché et de Winter avec son balai coincé là où je pense. Bref, c'est un premier tome palpitant, drôle, stressant aussi que nous propose l'autrice et je vais suivre à coup sûr Ivy et ses aventures !!!

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- l'humour, l'autodérision, les enquêtes policières et les héroïnes qui sont partisanes du moindre effort

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- tout le monde doit aimer Ivy <3

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. Le genre de livre que j'adore, merci pour la découverte, ton enthousiasme fait envie !!!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!