Fais de moi la colère de Vincent Villeminot

Synopsis : Le jour où son père, pêcheur de longue date, se noie, Ismaëlle se retrouve seule. Seule, vertigineusement, avec pour legs un métier d'homme et une chair de jeune fille.
Mais très vite, sur le lac franco-suisse, d'autres corps se mettent à flotter. Des morts nus, anonymes, par dizaines, par centaines, venus d'on ne sait où - remontés des profondeurs de la fosse. C'est en ces circonstances qu'Ismaëlle croisera Ezéchiel, fils d'un " Ogre " africain, qui a traversé les guerres du continent noir et vient sur ces rives affronter une Bête mystérieuse.
"Fais de moi la colère" est le récit halluciné, à deux voix, de leur rencontre, et de la partie de pêche qu'ils vont mener - échos lointains de Moby Dick. Une partie de pêche où le désir, la convoitise, le blanchiment, les génocides, sont autant de Léviathans. Mais où la joie, comme les larmes, pourra gonfler les ventres.
Papier (275 pages) et numérique - Paru en aout 2018 chez Les Escales

Mon avis :
J'ai choisi ce livre dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire de Priceminister, d'une part parce que j'étais curieuse de découvrir ce titre de l'auteur que je suis par ailleurs dans ses récits YA et d'autre part parce qu'il était celui dont le résumé me parlait le plus. Je me suis lancée dans cette lecture en oubliant que je connaissais déjà l'auteur dans d'autres genres pour me concentrer réellement sur le récit. Et force est de constater que même concentrée... ça ne l'a pas fait. Je sais que de nombreuses personnes ont apprécié leur lecture (par exemple Noukette) mais pour ma part je n'ai pas une seconde réussi à rentrer dans le récit ni à apprécier les personnages (et au final je me rends compte que c'est vraiment quelque chose de rédhibitoire dans les livres que je lis, si je ne m'attache pas un minimum ou que les personnages ne me font rien ressentir, je reste totalement extérieure à l'histoire).  De plus, toutes les références à Moby Dick (pas lu) ou à d'autres choses que je ne connaissais pas font que je me suis d'autant plus sentie bête parfois de ne pas comprendre là où l'auteur voulait en venir. Les personnages et l'alternance de leurs points de vue auraient pourtant du me parler davantage mais j'ai ressenti une totale distance entre eux et moi et l'intrigue ne m'a pas embarquée même si je voulais savoir où il allait. Quant à la façon dont l'auteur retrace la vie des protagonistes, je crois que là aussi je suis restée totalement hermétique à la prose et la façon dont l'histoire avance. J'étais quand même curieuse d'aller au bout, je ne peux pas nier que ce roman a des qualités que je n'ai pas su "ressentir" pour ma part. Les phrases sont pourtant bien tournées, elles nous parlent d'une manière ou d'une autre mais... mais... Donc un coup dans l'eau pour moi avec ce roman dont j'attendais pourtant beaucoup (peut être trop).

En bref, je suis restée totalement extérieure au récit et à l'histoire des personnages, j'avais pourtant envie d'en savoir plus mais je me suis sentie un peu comme un aigle qui regarde de très haut ce qui se passe sans jamais se rapprocher. Un  peu déçue de cette déception...

Note : 10/20

A lire si vous aimez :
- les récits entre roman et poème qui vous font vivre des choses à la fois terre à terre et hors du commun

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ne pas vous sentir concernés (ou c'était peut être seulement moi...)



Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!