La vallée des oranges de Béatrice Courtot

Synopsis : Marseille, 2016
En démontant le faux plafond d’un hôtel en travaux, un ouvrier tombe sur une boîte en fer rouillée contenant les souvenirs d’une vieille dame. Magdalena. Mais que se cache-t-il derrière cette photo de mariage ? Son arrière-petite-fille, tenancière du Café de l’Ensaïmada, une institution culinaire à Paris, décide alors de partir à la recherche de ses origines majorquines qu’elle ignorait jusqu’alors. Elle quitte son quotidien épuisant pour la douceur et le farniente méditerranéens. Dès son arrivée sur l’île, Anaïs va réveiller des secrets de famille cachés depuis des générations. Mais la tâche ne s’avère pas si facile. Miquel, le nouveau propriétaire de l’orangeraie qui appartenait à son aïeule, ne se montre pas du tout coopérant.
Majorque, 1935
Magdalena, jeune pâtissière, confectionne chaque jour des ensaïmadas, ces brioches majorquines entortillées et saupoudrées de sucre glace. Très vite, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village qui devient le théâtre d’affrontements sanglants et de drames familiaux. Au péril de sa vie, Magdalena s’engage alors dans la résistance, avant de devoir s’enfuir vers la France.
Entre Majorque et Marseille, deux destins de femmes bousculées par la Guerre d’Espagne et un secret de famille, mais unies par une même passion : la pâtisserie.
Papier (224 pages) et numérique - Paru en avril 2018 chez Charleston
https://www.bookwitty.com/product/97822803874460000000?tap_a=22016-47646a&tap_s=206296-1a4a55

Mon avis :
Histoire de famille + pâtisserie, il ne m'en fallait pas plus pour dévorer ce roman et passer un très bon moment en compagnie d'Anaïs. C'est une femme bosseuse et entière, elle prend à cœur son métier, ne baisse jamais les bras et fait vivre son commerce d'une superbe manière. Mais quand des ouvriers découvrent un pan  du passé de son arrière grand mère dans le plafond en réfection d'un hôtel marseillais, Anaïs va partir à la recherche de ses origines. De Paris à Majorque en passant par Marseille, on va suivre ses réflexions au grès de ses rencontres et la voir petit à petit s'épanouir dans un monde qu'elle n'imaginait pas. Il lui manquait quelque chose dans sa vie et c'est ce voyage dans le passé de son arrière grand mère qui va lui permettre de mettre des mots sur cette chose... C'est quelqu'un qui ne baisse jamais les bras, qui va aller jusqu'à apprendre le castillan pour comprendre les gens chez qui elle va faire ses recherches, je l'ai admiré pour sa pugnacité et son petit côté candide, elle sait nous toucher de bien des manières et les voyages qu'elle entreprend, poussée par ses amies, vont bousculer son quotidien bien huilé. Même si Miquel, celui qui a repris l'orangeraie de sa famille n'est pas vraiment accueillant, elle va arriver à le dérider petit à petit en lui faisant comprendre qu'elle n'est là que pour retrouver le passé de sa famille et non pas pour demander un quelconque retour sur ce qui appartenait à ses aïeux. J'ai adoré le fait que Magdalena nous parle elle aussi de son présent en période de guerre civile, c'est stressant et flippant et on ne peut que dévorer les pages pour en savoir toujours plus.

On imagine sans peine les paysages de Majorque au travers des descriptions de l'autrice (autant dire que j'ai très envie d'y aller maintenant...), les odeurs et les personnes qu'Anaïs croise dans ses pérégrinations, j'ai adoré le contexte et la façon dont il est amené et si parfois j'ai trouvé que c'était un peu trop rapide, que j'aurais bien passé passé plus de temps avec les personnages, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Que ça soit Anaïs ou son arrière grand mère Magdalena, elles nous touchent, nous font rire, nous font pleurer, nous font vibrer aussi quand leur route croise celle d'hommes qui vont chambouler leur quotidien. Magda va devoir prendre des décisions, on ne peut qu'admirer cette femme et ce qu'elle est capable de faire pour les siens, j'ai été happée par les pages et je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir terminé et d'avoir eu toutes les réponses à mes questions. Il faut dire que l'autrice entretient son suspense sur certaines choses jusqu'à la fin et si j'avais deviné un ou deux éléments, d'autres m'ont totalement laissée sur les fesses. J'ai aimé les voyages qu'Anaïs entreprend, découvrir avec elle cette magnifique ile et ses habitants (encore une fois, je m'y suis tout à fait vue...) et la voir s'épanouir petit à petit. Elle a des décisions à prendre, ne fait jamais rien dans la précipitation mais quand elle a une idée derrière la tête, elle va tout faire pour aller au bout des choses. Le final nous apporte les réponses que l'on en attendait et nous scotche totalement, j'ai adoré quitter les protagonistes de cette manière et je suivrais avec attention les prochains écrits de l'autrice. Une histoire familiale, mais pas que, qui nous tient en haleine du début à la fin !!

En bref, j'ai adoré le contexte, j'ai adoré les personnages et si parfois les choses vont un peu vite, j'aurais bien passé plus de temps encore avec eux, j'ai trouvé que ça coulait tout seul, on ne se rend pas compte du temps et des pages qui défilent, on vit chaque événement entre passé et présent très intensément et les protagonistes nous touchent énormément. J'ai aimé Anaïs et Magda, j'ai été touchée par ce qu'elles traversent, par la manière dont Anaïs découvre le passé trouble et stressant de son arrière grand mère et va mettre des mots sur une histoire familiale qui dépasse un peu ce qu'elle imaginait. La plume de l'autrice nous permet d'imaginer les paysages, les sons et les odeurs et elle va nous entrainer avec elle dans son monde. Une magnifique histoire familiale qui nous tient en haleine de la première à la dernière page !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les voyages méditerranéens, les héroïnes qui ne baissent pas les bras et un contexte réaliste qui nous tient en haleine

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand c'est un peu rapide, on y resterai bien plus longtemps !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!