Captive in the dark, tome 2 : Seduced in the Dark de CJ Roberts

Synopsis : "Je sais que l’on m’observe. Il y a toujours quelqu’un. Quelqu’un qui essaie de me faire manger. C’est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m’est égal. Elle ne m’intéresse pas. Rien ni personne ne m’intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu’un qui m’observe. Toujours.Je veux partir d’ici. Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer."
Papier (495 pages) et numérique - Paru en juin 2016 chez Pygmalion

Mon avis :
J'avais beaucoup aimé le premier tome (mon avis) mais je n'avais pas adhéré totalement comme la plupart des lectrices. J'attendais donc beaucoup de ce second (et dernier) roman pour me faire une idée plus globale de cette histoire. Et je n'ai pas été déçue de ma lecture, j'ai préféré ce second tome qui correspond davantage à ce que je pouvais en attendre, il répond à toutes mes questions sur la relation entre Olivia et Caleb et nous réserve un certain nombre de surprises, bonnes ou moins bonnes. Le final est de toute beauté et nous laisse avec le sourire aux lèvres face aux décisions que prennent nos deux héros. L'intrigue est vraiment bien faite et tourne un peu comme un thriller où on essaye de comprendre le jeu de tous les protagonistes et d'empêcher le pire, la vente aux enchères d'esclaves où Olivia doit être vendue à l'ennemi de Caleb pour le venger ainsi que son ami qui l'a sauvé. Sauf qu'on retrouve Olivia dans une chambre d'hôpital, entourée par deux agents qui veulent comprendre où elle était passée les moins précédents et ce qui lui est arrivé pour se présenter à la frontière couverte de sang et armée. Elle raconte donc son histoire, ne leur épargne rien et replonge dans cette relation si spéciale qui la lie à son geôlier. 

On tourne les pages avec avidité, curieux de voir comment les choses se sont déroulées. J'ai adoré la façon dont l'auteur nous raconte l'histoire d'Olivia dans ce second tome et les chapitres où Caleb est notre narrateur. On n'est pas épargnés, violence et sexe sont toujours au menu et c'est pour le moins intense. Olivia soit se plier aux exigences de Caleb et de son commanditaire et fait face du mieux qu'elle peut. Certains passages sont vraiment très difficiles à vivre mais on a l'impression qu'étant donné qu'Olivia nous les raconte depuis son lit d'hôpital qu'ils sont moins difficiles qu'il n'y parait vu qu'elle a survécu. J'ai apprécié ce dosage de l'horreur et la façon qu'a l'auteur d'alterner entre différents moments. On ne s'ennuie pas une seule seconde, on veut à tout prix savoir comment tout ceci va se terminer et on ne peut pas croire à certaines choses que nous raconte Olivia même si elle y met beaucoup de conviction. Les agents du FBI veulent déjouer la vente et sauver tous les esclaves qui doivent y participer en espérant pouvoir mettre sous les verrous les responsables. J'ai aimé tout ce pan de l'intrigue et découvrir quels pions étaient joués par les protagonistes. Quant au final, il nous réserve toutes les réponses que l'on pouvait en attendre et même plus, beaucoup plus....

En bref, j'ai apprécié davantage ce second tome qui nous est raconté entre passé et présent par Olivia qui n'épargne rien à ceux qui l'interroge pour comprendre ce qui lui est arrivé et déjouer les plans de ses geôliers. On ne peut le lâcher avant la fin, c'est sombre, violent mais aussi plein d'espoir et d'amour. Une histoire à nulle autre pareille, à ne pas mettre entre toutes les mains mais qui saura plus que ravir les amoureux du genre !!

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- la violence, l'abandon de soi, les nombreuses scènes osées qui ne sont pas tendres...

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir ci-dessus....

 http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782756418216&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

0 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!