The Dark Duet, tome 1: Captive in the dark de CJ Roberts

Synopsis : La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son « arme » doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera.
La fille qu’il surveille de l’autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proies habituelles. Elle n’est pas consentante, elle n’est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée…Elle sera sa conquête.
Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible ?

Attention, ce roman est destiné à un public averti. 

Mon avis :
J'étais impatiente de commencer ce roman, j'en avais eu de très bons échos sur la profondeur de ce qu'il faisait naitre dans le cœur des lectrices mais je crois que j'en attendais un peu trop et que ça m'a joué des tours durant ma lecture.... J'ai pourtant passé un très bon moment (enfin façon de parler vu le sujet et la manière dont il est traité) mais je ne sais pas, je n'ai pas eu l'étincelle que beaucoup semblent avoir eu en le lisant. Pourtant les mots de l'auteur sont durs, on vit les événements à la fois au travers des pensées de la captive et du ravisseur, on "comprend" pour quelles raisons il l'a kidnappée et ce qu'il veut en faire pour assouvir une vengeance. Si certains passages sont vraiment très dérangeants, je n'ai pourtant pas totalement ressenti l'horreur de la chose, ayant l'impression que la captive, dont on apprend le nom au détour de ses pensées quand elle se fustige de réagir, n'est pas vraiment là, pas vraiment réticente à certaines choses. Elle le sait d'ailleurs, pense à plusieurs reprises que le syndrome de Stockholm que vivent les personnes retenues en otage la fait délirer et on arrive à comprendre ses sentiments. 

Dès les premières pages on apprend à connaitre Caleb, on voit un pan de son passé, battu, terrorisé puis enfin sauvé et on comprend de quelle manière il a pu en arriver à kidnapper des jeunes femmes pour en faire des esclaves sexuelles. Mais Olivia n'est pas comme les autres, il va l'apprendre à ses dépends.... La jeune fille qui a à peine 18 ans a toujours été mal considérée par sa mère, par son père et par les gens qui l'entourent. Obligée de se cacher sous des vêtements informes pour ne pas être apostrophée dans la rue des quartiers mal famés où elle vit, elle a toujours eu l'impression d'être transparente. Caleb est le premier qui lui manifeste des sentiments même s'ils sont vécus dans l'horreur de la captivité. J'ai bien aimé la façon dont elle se bat même si souvent elle est changeante, j'ai eu du mal à la cerner et à cerner ses sentiments. Elle vit des moments très durs, Caleb voulant la modeler à obéir, elle survit comme elle peut et petit à petit on la voit comprendre comment agir, on la voit s'ouvrir aux choses qui l'entourent et elle fait naitre en Caleb des sentiments qu'il se refuse à voir...

Ah le ravisseur, je ne sais pas pourquoi mais dès le début c'est lui qui m'a le plus plu. J'ai aimé les chapitres où on se retrouve dans sa tête, quand on le voit petit à petit se livrer et nous raconter les horreurs qu'il a vécu et comment son mentor l'a sauvé. C'est pour lui qu'il fait tout ça, qu'il retient Olivia et qu'il essaye de la briser pour qu'elle ne soit plus qu'en mesure d'obéir à tout ce qu'on va lui demander. Elle ne sait pas ce qui l'attend mais Caleb lui le sait très bien et ça n'a l'air de lui faire ni chaud ni froid. Pourtant il se pose des questions, il évolue entre la première et la dernière page et on comprend assez facilement ses objectifs. Sauf qu'il change en cours de route et se retrouve tiraillé entre ce qu'il "ressent" pour sa captive et sa soif de vengeance au nom de celui qui l'a sorti de la fange dans laquelle il était. C'est difficile de dire que je l'ai apprécié et pourtant c'est ce que j'ai ressenti mais je l'ai aussi détesté par moment, détesté de ne pas reconnaitre certaines choses, de continuer dans l'horreur par loyauté et de faire subir à sa captive des horreurs qu'il exècre. J'ai trouvé certaines choses un peu rapide, le dénouement arrive et nous laisse dans l'attente du tome suivant, je veux savoir de quelle manière les choses vont évoluer, quelles vont être les décisions qu'il va prendre... Impatiente en tout cas de les retrouver tous les deux !

En bref, j'attendais énormément de ce roman et s'il est vraiment intense, que l'on ressent sans trop de peine les sentiments des deux protagonistes, je n'ai pas non plus vibré de la première à la dernière page. On est happé par l'histoire, on veut savoir où elle va les conduire, de quelle manière ils vont réagir et j'ai surtout apprécié Caleb qui est celui qui montre la plus grosse évolution. Je suis curieuse de voir de quelle manière cette histoire va pouvoir se poursuivre et se terminer... Vivement la suite !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- difficile à exprimer vu le thème de ce roman mais je dirais les sentiments forts et violents.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ce qui s'apparente à du viol.

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782756417776&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

2 commentaires

  1. Parfois c'est difficile d'en entendre trop mais c'est vrai que j'en ai entendu beaucoup de bien et je suis aussi assez curieuse de le lire

    RépondreSupprimer
  2. J'hésite toujours quant à ce livre... Peut-être que la prochaine fois que je le croise sur un blog il va atterrir dans ma wish list...

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!