Joyland de Stephen King

Synopsis : Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l’été 1973 à Joyland, petit parc d’attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d’autres étudiants pour compléter l’équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d’une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d’une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l’enquête. Un nouveau meurtre est-il possible ? Parviendra-t-il à l’éviter ? Une chose est sûre, l’aventure le changera à jamais...
Papier (Grand format 336p et poche 400p) et numérique - Parution le 10/02/16 en poche chez Le livre de poche.

Mon avis :
De Stephen King qui est pourtant un auteur prolifique je n'ai lu que La ligne verte (que j'avais adoré). Je me suis donc lancée dans ce roman avec envie, curieuse de retrouver sa plume et de voir quel monde il allait nous construire. Ici pas de fantastique mais une plongée dans les années 70 pour vivre un été dans un petit parc d'attraction nommé Joyland. Devin y débarque pour bosser, il vit avec deux de ses collègues dans une petite pension de famille et va vivre d'étranges choses, à commencer à son arrivée par la diseuse de bonne aventure qui lui prédit certains événements sombres et d'autres plus radieux. On plonge donc dans cette histoire que nous raconte un Devin plus âgé dès les premières pages et on est bien évidemment curieux de voir à quelle sauce on va être mangés. J'ai trouvé la première moitié un peu répétitive et qui tournait en rond même si on sent bien l'ambiance qu'ils partagent. Devin m'a un peu agacée avec son cœur brisé, il a tendance à rabâcher toujours les mêmes événements mais heureusement des rencontres font qu'il va aller de l'avant et petit à petit sortir du cercle dans lequel il s'était enfermé. 

Au centre de cette histoire le meurtre d'une jeune fille à la fin des années 60 dans l'un des manèges du parc. Devin va prendre des décisions, s'y tenir et pour ça j'ai trouvé qu'il évoluait bien dans ce roman, qu'il finissait par y mettre du sien et à vouloir aller de l'avant. Il a quand même besoin de temps pour se retrouver et comprendre ce qu'il veut faire et va en profiter à la fois pour apprendre à connaitre sa voisine et son fils malade et à se connaitre lui-même. La seconde moitié est plus intense, les choses s'accélèrent petit à petit et j'avoue je n'avais pas du tout vu venir le dénouement qui est pour le moins violent. J'ai adoré voir Devin casser la carapace de sa voisine,  le voir rendre son fils heureux comme il ne l'a jamais été et les voir ensemble avancer jour après jour avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. La tension monte graduellement et nous immerge complétement dans cette histoire. La fin est explosive, on a enfin toutes les réponses à nos questions, j'ai même eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises et j'ai apprécié ce moment passé avec les personnages, à comprendre qui ils étaient et qui ils sont devenus.

En bref, un roman dont la tension monte petit à petit. Si j'ai trouvé que la première moitié tournait un peu en rond et répétait les mêmes événements, la seconde est beaucoup plus intense et nous réserve un certain nombre de surprises et de réponses. Les personnages sont assez agréables, j'ai apprécié de voir l'évolution de Devin entre la première et la dernière page et le voir enfin trouver sa voie.

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les romans assez sombres dont la tension monte petit à petit

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand ça tourne un peu en rond avant de démarrer

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782226258069&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

7 commentaires

  1. J'adore l'auteur donc je pense que ce roman pourrait me plaire malgré les longueurs du début :)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai jamais lu de King mais Shining a rejoint ma PAL la semaine dernière.
    Joyland a l'air d'être un bon livre à frissons. Je pense me l'acheter du coup.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu tes peu de King, parce que je suis une trouillarde invétérée, mais celui-ci n'a pas l'air de faire trop peur, alors je me lancerai peut-être.

    RépondreSupprimer
  4. Voilà des années que je me dis que je devrais lire Stephen King mais je n'arrive pas à me décider :-) trop peur :-)

    RépondreSupprimer
  5. J'avais beaucoup aimé ce roman, plus court que ce que King a l'habitude de faire ! Moi qui n'aime pas les cirques, j'avoue que l'ambiance m'avait bien mis mal à l'aise et j'ai vraiment été prise dans l'action :)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu un seul King : Salem et quelle déception ! J'ai plus eu peur en lisant Harry Potter que Salem.. Toutefois, j'aimerai bien lire son recueil de nouvelles : Différentes saisons.

    RépondreSupprimer
  7. Vive le King :) Je dois le lire celui-ci ^^

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!