Du feu de l'enfer de Sire Cédric

Synopsis : Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et soeur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal
et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l'épreuve les liens du sang.
http://www.cultura.com/sirecedric-dufeudel-enfer-9782258115699.html#ae87Papier (557 pages) et numérique - Paru en mars 2017 chez Presses de la cité

Mon avis :
Bordel cette intrigue, cette histoire, ces personnages et la façon dont le tout est traité.... Je ne me remets pas encore de cette lecture alors que cela fait plusieurs jours que je l'ai terminé au moment où j'écris cette chronique. C'est un plaisir sans cesse renouvelé que de retrouver la plume de l'auteur et de découvrir quel genre d'intrigue il va nous réserver. Et une nouvelle fois il fait fort avec cet opus, j'en suis restée sur les fesses une fois la dernière page tournée, bien évidemment j'avais imaginé 1000 scenarii et bien évidemment même si j'avais raison sur certains petits points, je n'avais pas du tout vu venir la révélation de cet opus. Manon adore son métier, elle est thanatopractrice et respecte ceux qui doivent rejoindre leur dernière demeure, bien plus que certains de ses collègues. Elle a des problèmes avec son frère Ariel qui a toujours été d'un égoïsme sans nom et va une nouvelle fois l'entrainer dans les ennuis alors qu'elle ne demandait rien d'autre que pouvoir vivre sa vie. Engluée dans une histoire qui la dépasse, accrochée à son frère pour essayer de l'aider, elle va se lier petit à petit avec le capitaine Raynal qui enquête sur d'étranges disparitions et va vouloir aider Manon et Ariel du mieux qu'il peut en restant à sa place de flic. J'ai adoré ces personnages, ils sont comme vous et moi et se retrouvent mêlés à quelque chose qui est énorme. Manon est une femme assez timide mais qui osera tout pour aider son frère alors que ce dernier est vraiment un crétin égoïste. Quant à Raynal, on espère qu'il va arriver à aider Manon et que leur relation prendra un tournant un peu différent....

Les pages se tournent toutes seules, la plume de l'auteur est toujours aussi addictive et on se demande tout au long de la lecture à quelle sauce on va être dévorés .... et on ne voit bien évidemment rien venir. La tension monte petit à petit, Manon sent venir le danger mais elle ne peut rien y faire si ce n'est suivre ses idées et essayer de s'en sortir par ses propres moyens. J'ai adoré le fait que l'on ait aussi une partie du côté des méchants et que l'on puisse suivre la traque qui se rapproche inexorablement de Manon et d'Ariel. On a très souvent pitié de lui, j'ai apprécié d'être dans sa tête même si je n'aimais pas vraiment voir ce qui s'y trouvait et j'ai été choquée par son égoïsme vis à vis de sa sœur qui fait tout pour l'aider.... On ne voit pas défiler les mots, chaque partie est plus angoissante que la précédente, on s'imagine sans mal la montée de la violence et j'ai parfois eu des frissons en voyant ce que certains sont capables de faire. J'ai aimé la manière dont Manon passe outre les à-priori de son frère vis à vis des flics et demande de l'aide à Raynal et sa façon à lui de les aider et parfois même de les couvrir. Manon est loin d'être une fleur bleue, quand il faut se défendre elle ose et ne baisse pas les bras même quand tout semble perdu. Et là arrive la fin, le feu d'artifice, l'apothéose, les masques (c'est le cas de le dire) tombent et chacun doit faire face à ses démons. Je suis restée totalement scotchée à mon livre en découvrant ce dénouement et toutes les surprises qu'il recèle, je n'avais absolument rien vu venir et j'admire une nouvelle fois la manière qu'a l'auteur de nous tenir en haleine jusqu'à l'explosion..... 

En bref, on se prend assez rapidement d'affection pour Manon, on a envie très souvent de baffer son frère Ariel, on apprécie les liens qu'elle tisse avec le capitaine Raynal et on espère qu'ils arriveront tous les trois à s'en sortir mais rien n'est moins sûr. La tension monte petit à petit, l'horloge tourne et au fur et à mesure que la fin approche, il devient impossible de lâcher le roman avant d'en connaitre la fin. Et quel feu d'artifice !! 

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les romans qui tiennent en haleine jusqu'au bout et réservent des surprises....

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- le sang...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

0 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!