Proxima du centaure de Claire Castillon

Synopsis : « Je l’appelle Apothéose parce qu’il n’y a aucun prénom logique à lui mettre sur le visage. Je la klaxonnerai avec ma tête jusqu’à ce qu’elle se retourne. Un jour, elle me dira son vrai prénom, à l’oreille, elle le prononcera avec le souffle. Son souffle réveillerait un mort. En attendant, de là où je me trouve, je kiffe à fond dès que je pense à elle. »
Tous les matins, Wilco regarde Apothéose passer sous sa fenêtre. Jusqu’à ce qu’un jour, il se penche tellement qu’il tombe.
Papier (223 pages) et numérique - Paru en février 2018 chez Flammarion

Mon avis :
Il m'arrive, parfois (souvent), de choisir un livre grâce à sa couverture ou au nom de l'auteur, sans vraiment lire le résumé. Et ça a été le cas de celui-ci, je me suis donc plongée dans les mots de l'autrice sans savoir à quoi m'attendre et j'ai aimé être scotchée par l'histoire et par les personnages. J'avoue, on ne voit rien venir (même en ayant lu le résumé) et j'ai suivi avec beaucoup de plaisir l'évolution de Wilco et de ses réflexions. Le récit est construit entre passé et présent, on a plusieurs narrateurs qui nous racontent leurs sentiments et on ne peut que vouloir en savoir toujours plus quand on comprend ce qui se passe et ce qui est arrivé à notre "héros". Je ne vais pas vous spoiler sur ce qui arrive réellement à Wilco, je pense qu'il faut le découvrir en lisant ce roman même si le résumé laisse entrevoir un petit quelque chose... J'ai parfois eu du mal avec le récit qui, même s'il m'a énormément touchée, m'est apparu un peu "décousu" et trop rapide sur certains points (mais j'avais eu le même souci avec Les piqures d'Abeille).

J'ai donc été prise par l'intrigue et la vie des personnages, j'ai aimé Wilco et sa manière de réfléchir même s'il n'ose pas toujours exprimer ses sentiments, je dois dire que je suis par moment restée comme deux ronds de flan et le moins que l'on puisse dire est que les pages se tournent très rapidement et qu'il nous touche de bien des manières. Bien évidemment les personnages secondaires ont eux aussi leur importance, on les voit évoluer au fur et à mesure que l'on avance dans la lecture et jusqu'au bout on se demande ce qu'ils vont faire pour montrer eux aussi leurs sentiments. Sa famille est bien présente et ils ne baissent jamais les bras même quand tout semble aller de mal en pis, l'ambiance s'assombrit petit à petit et j'avoue, je ne pensais pas du tout que l'autrice allait nous réserver une telle fin. Les sentiments, les ressentis, la peur, la joie, l'espoir, l'amour, l'amitié, la famille, autant de choses qui nous prennent aux tripes et nous font avancer dans le récit en nous posant des questions sur nos propres vies. Jusqu'à cette fin...  

En bref, j'ai adoré le contexte de ce roman même si parfois certaines choses sont un peu trop survolées. Les personnages sont touchants de bien des manières, j'ai aimé l'alternance des points de vue qui nous donne un aperçu différent sur ce qui se passe et sur ce qu'ils ressentent. On ne peut qu'avancer dans cette lecture en se posant des questions et je dois dire une chose, je n'avais pas du tout vu venir la fin que nous réserve l'autrice... 

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les amours d'adolescents et les sentiments forts

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand rien ne se passe bien...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!