A nous de Elin Hilderbrand

Synopsis : Trois rivales.
Une même maison.
La porte ouverte à toutes les jalousies...
Laurel Thorpe, Belinda Rowe et Scarlett Oliver n'ont que deux choses en commun : l'amour pour un homme qu'elles ont toutes les trois épousé, Deacon Thorpe (un chef célèbre doté d'un appétit insatiable pour la vie) et la profonde antipathie qu'elles se témoignent mutuellement. Trois femmes uniques et indépendantes, mais radicalement différentes. Laurel : la première petite amie de Deacon, rencontrée au lycée, une assistante sociale à la beauté naturelle. Belinda : une actrice hollywoodienne capricieuse et difficile à vivre. Scarlett : une beauté du sud vivant des rentes de sa famille et de son sex appeal. Au fil des années, elles ont adopté la meilleure stratégie qui soit : s'éviter à tout prix.
Mais cet équilibre fragile menace de s'effondrer quand Deacon trouve la mort dans son endroit préféré au monde : une vétuste villa de vacances de Nantucket. Le dernier souhait de Deacon est que sa famille recomposée se réunisse sur son île adorée pour lui faire ses adieux. À contre cœur, Laurel, Belinda et Scarlett acceptent. Et les voilà contraintes de partager le même toit avec les enfants de Deacon et son meilleur ami, dans cette villa où chacune a ses souvenirs.
Avant la fin du weekend, il y aura suffisamment d'accusations, de mensonges, de larmes et de drames pour transformer ces trois femmes qui ont épousé le même homme en ennemies jurées. Alors que les membres de cette famille improbable font leurs adieux à l'homme qui les a réunis pour le meilleur et pour le pire seront-ils capables d'oublier leurs différences le temps d'un toast en l'honneur de Deacon ?
http://www.cultura.com/hilderbrandelin-anous-9782709659475.html#ae87
Papier (408 pages) - Paru en juin 2017 chez JC Lattès

Mon avis :
J'adoooooore les histoires de famille et d'autant plus quand, comme ici, c'est un petit peu la guerre des clans entre les femmes du défunt qui ne souhaite qu'une chose, voir une dernière fois tous ceux qu'il a aimé sous le même toit. Je me suis donc plongée dans cette aventure avec le sourire aux lèvres et certainement un peu trop d'attentes puisqu'au final j'ai été assez déçue par les personnages alors que l'intrigue est vraiment bien faite et que l'autrice nous permet de nous rendre avec eux à Nantucket. Sauf que je les ai trouvé tous plus imbus de leur personne les uns que les autres, la seule qui sort un peu du lot est Laurel, la première femme de Deacon et encore, elle m'a très souvent fait lever les yeux au ciel. Par contre le récit entre passé et présent, les intermèdes de l'histoire de Deacon avec chacune de ses femmes sont appréciables et apportent un réel plus à cette histoire (enfin pour ma part heureusement qu'il y avait ça, sinon je laissais tout tomber...).  

Les pages se tournent tout de même facilement, même si aucun d'entre eux n'a vraiment réussi à me toucher. On suit leurs engueulades et leurs réconciliations, les bêtises qu'ils sont capables de sortir et de ressentir, toutes leurs erreurs et le seul qui est vraiment intriguant là-dedans est Deacon, avec ses secrets, sa peur d'aimer et de ressentir mais surtout de mal faire vis à vis de ceux qui sont sa famille. Il n'a pas toujours été très loyal avec ses femmes, est passé de l'une à l'autre d'une manière aisée et déconcertante parfois et on ne peut que comprendre la rancœur de certaines mais l'autrice leur permet ici de régler tous leurs différents d'une façon plus ou moins belle... (c'est d'ailleurs le point fort de ce roman, la manière dont chaque personnage apprend à vivre avec son passé pour se tourner vraiment vers son avenir). 

On est donc dans leurs têtes, on passe de l'un à l'autre aisément, on ne sait pas vraiment qui croire, à qui faire confiance, qui a vraiment une vision de tout et quand tombe le couperet de ce qu'il leur a laissé, elles ont toutes les jambes sciées. Il va falloir qu'elles s'entendent, qu'elles mettent de côté tous leurs problèmes et bien évidemment rien n'est évident pour elles. Les enfants ont eu aussi du travail à accomplir, on ne peut que leur souhaiter de s'en sortir et on comprend vite qu'ils ont tous tendance à prendre quasi systématiquement les mauvaises décisions. Petit à petit pourtant tout finit par se dénouer, les masques tombent, les vérités sont dites, les cœurs bien plus libres qu'à leur arrivée et le final nous donne tout de même le sourire avec l'impression d'avoir vécu quelque chose d'assez spécial avec eux. Dommage que je n'ai jamais réussi à vraiment les apprécier avec leurs défauts et leurs qualités...

En bref, si j'ai trouvé l'intrigue entre passé et présent diablement bien faite et que j'ai aimé en apprendre plus sur Deacon et ses relations passées et présentes, je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher à aucun des membres qui composent sa famille. Il faut dire qu'ils sont assez imbus d'eux-même, qu'ils ont des idées bien arrêtées, ne savent pas demander de l'aide quand c'est nécessaire et encore moins mettre leur fierté de côté. C'est donc dans une ambiance assez tendue et des révélations qui font mal que l'autrice nous plonge et elle nous propose de vivre l'histoire de cette famille assez spéciale. Une histoire à découvrir pour les remises en question qu'elle peut apporter au lecteur.

Note : 12/20

A lire si vous aimez :
- les histoires de famille et les personnages fiers et arrogants

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ceux qui pètent plus haut que leurs fesses....

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

0 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!