Embruns de Louise Mey

 Embruns de Louise Mey
Synopsis : Béa, Chris et leurs deux rejetons de presque vingt ans sont charmants, sportifs, talentueux et, surtout, ils forment une équipe complice.
Voilà une famille qui a le bon goût dans le sang, chérit les matières nobles, les fruits du marché, le poisson jeté du chalutier, la tape amicale dans le dos des braves. Voilà une team unie qui porte haut les valeurs d'authenticité, d'équité, d'optimisme. Les Moreau – c'est leur nom – ne perdent pas une miette de leur existence. Ils sont insupportablement vivants. Et comme le veut l'adage, les chiens ne font pas des chats : Marion et Bastien sont les dignes héritiers de leurs parents. Ils ne les décevront pas. Pour l'heure, tous les quatre se sont réfugiés le temps du pont du 14 Juillet sur une île de Bretagne. Un coin de paradis si prisé qu'il est impossible d'y séjourner sans passe-droit. Mais, même l'espace d'un week-end, impossible n'est pas Moreau.
Seulement, quand au retour d'une balade Béa, Chris et Bastien trouvent la maison vide, la parenthèse enchantée prend soudain l'allure d'un huis clos angoissant. La petite île, devenue terrain boueux d'une battue sous la pluie pour retrouver Marion, va révéler un autre visage : celui d'une étendue de terre entourée d'eau où vit une poignée d'individus soudés comme des frères et aguerris aux tempêtes.
http://www.cultura.com/embruns-9782265116481.html#ae87Papier (334 pages) et numérique - Paru en mai 2017 chez Fleuve noir : Embruns de Louise Mey

Mon avis :
J'avais passé un bon moment avec le roman précédent de l'auteur, Les ravagés, et j'étais curieuse de voir ce qu'allait donner ce nouvel opus. Et je n'ai pas du tout été déçue, l'ambiance est au top, on ne voit rien venir et je suis restée scotchée à mon roman une fois la dernière page tournée. La famille Moreau part pour quelques jours sur une ile perdue au milieu de nulle part. D'une part pour souffler en famille et d'autre part pour que Marion, leur fille, combatte sa phobie de l'eau. Ils arrivent donc sur l'ile et commence pour eux de drôles de vacances. Les gens semblent les surveiller et l'ambiance n'est pas vraiment au beau fixe, surtout quand une tempête attaque l'ile. Pourtant, Bea, Chris et Bastien décident d'aller se confronter aux éléments et laissent Marion seule chez eux. Quand ils reviennent, Marion a disparu et Bastien découvre son couteau ensanglanté. Commence alors une course contre la montre dans un décor post apocalyptique, la famille Moreau va tout faire pour comprendre ce qui est arrivé à Marion et partir à sa recherche, aidés par certains habitants de l'ile. La tension monte graduellement, ils vont aller de découverte en découverte et bien évidemment le lecteur reste scotché à ce roman pour toujours en apprendre plus. On ne voit rien venir (du moins en ce qui concerne l'histoire dans sa globalité), on est surpris par tout un tas de choses et bien évidemment tenus en haleine du début à la fin.... et quelle fin....

La plume de l'auteur nous permet de ressentir tous les sentiments des protagonistes, j'ai aimé l'alternance de point de vue qui fait qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde mais en plus cela permet que l'on ait des éléments que l'on peut remettre bout à bout ou du moins essayer. Les personnages sont quelque peu flous, à commencer par les membres de la famille Moreau qui semblent tous avoir un caractère fort et ne baissent jamais les bras. Ils veulent retrouver Marion à tout prix mais les éléments semblent lutter contre eux. Commence là une histoire qui va très vite les dépasser et dépasser le lecteur, on ne sait vraiment pas dans quoi on est en train de s'engluer mais on ne peut le lâcher avant de l'avoir terminé. Les pages se tournent très rapidement, j'étais happée par ma lecture (je l'ai fini en une soirée d'ailleurs), impossible de le lâcher avant d'en avoir les tenants et les aboutissants. Et je dois dire que l'auteur fait fort, elle nous montre sans aucun problème l'arbre, que l'on a de détaillé en long en large et en travers mais on ne découvre la forêt qu'il cache qu'à la fin et je dois dire que c'est un sacré choc... L'ambiance est au top, les personnages aussi, on ne sait pas vers quoi on se dirige mais on y est menés d'une main de maitre. Certaines choses auraient peut être mérités d'être davantage détaillées mais l'auteur ne nous laisse pas souffler une seule seconde (je pense que j'ai retenu ma respiration 3h...) et nous  livre ici un roman stressant, haletant et pour le moins surprenant....

En bref, j'ai adoré l'ambiance de ce roman, la façon dont on suit plusieurs protagonistes et qui nous permet d'essayer de comprendre et le fait que l'on se rend compte à la fin qu'en fait, on n'a rien compris... La plume de l'auteur nous transporte dans son histoire sans que l'on s'en rende compte et nous tient en haleine de la première à la dernière page. C'est flippant, stressant, on ne sait pas vers quoi on se dirige mais on lui fait confiance, on y va jusqu'au bout !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les thrillers psychologiques hyper stressants et où on ne voit pas venir grand chose

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ne pas dormir.... je crois que j'ai fait des cauchemars....

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Couverture définitive :


Share:

1 commentaires

  1. Il m'intrigue bcp ce nouveau roman, je le croise de plus en plus et j'adore la couverture définitive, à voir donc :D

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!