Black Coffee de Sophie Loubière

Synopsis : Juillet 1966. Dans la petite ville perdue de Narcissa, Oklahoma, une maison isolée en bordure de la mythique route 66 est la cible d’un tueur sanguinaire. Une femme enceinte et une fillette sont assassinées, une mère et son fils Desmond grièvement blessés. Le jeune garçon va grandir à l’ombre de ce dossier jamais élucidé par la police, hanté par la figure du tueur, sous le regard d’une mère psychologiquement détruite et à des milliers de kilomètres d’un père absent le jour du drame, et qui n’a eu de cesse de raviver la culpabilité de son fils. Si seulement tu n’avais pas attaché le chien…
2011. Devenu journaliste puis professeur de criminologie à l’université, Desmond G. Blur décide de quitter Chicago pour s’installer en Arizona dans la maison de son père décédé. Une ultime tentative du fils pour se rapprocher de son père et s'en faire pardonner, sans savoir que celui-ci, d’outre-tombe, l’a peut-être mis sur la voie de la réconciliation avec leur passé. Car l’arrivée dans le secteur d’une femme vient bientôt réveiller les démons passés de Desmond : Lola, une femme au comportement étrange qui voyage seule avec ses deux enfants, visitant des villes fantômes. Une Française dont Desmond découvre vite que, sous couvert de jouer les touristes, elle recherche son mari littéralement volatilisé trois ans plus tôt sur la route 66. Ce dernier lui aurait fait parvenir un cahier, seul indice de la piste à suivre. Un cahier contenant un récit qui, s’il n’est pas l’œuvre d’un mythomane, est la preuve de l’existence d’un des plus ahurissant criminel que l’histoire des Etats-Unis ait connu… et dont le chemin sanglant traversait déjà la petite ville de Narcissa en Oklahoma l’été 1966.
Papier (601 pages) et numérique - Paru en octobre 2016 chez Pocket

Mon avis :
J'entends parler de ce roman depuis sa sortie en grand format et c'est à l'occasion de la sortie du tome 2 et du salon Lire en poche à Gradignan que j'ai pu me procurer celui-ci pour le faire dédicacer. Et je dois dire qu'après un début un peu long, l'auteur prenant le temps de placer son intrigue et de nous expliquer depuis le début ce qui s'est passé, j'ai été happée par l'histoire, j'ai trouvé les personnages vraiment sympathiques et je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir terminé. J'ai aimé la façon dont cette histoire nous est racontée, Lola partant à la recherche de son mari qui leur a donné des nouvelles après 3 ans de silence et entrainant avec elle ses enfants sur la mystérieuse et mythique route 66. Elle va aller de rencontre en rencontre, sur les traces du tueur dont son mari lui a envoyé le récit. Certaines sont plus importantes que d'autres, elle fait irruption dans la vie de Desmond qui a vécu un drame dans son enfance et dont la famille est victime de ce fameux tueur dont personne ne connait l’existence. Ensemble, ils vont essayer de démêler le vrai du faux et de comprendre qui se cache sous le masque du tueur. Sauf qu'ils vont de surprises en surprises et ils vont se retrouver pris au centre de la tourmente. J'ai beaucoup aimé Lola qui essaye de comprendre ce qui a bien pu arriver à son mari mais aussi d'aider Desmond à trouver qui a pu faire ça à sa famille, même si presque 50 années se sont passées. Il est lui aussi attachants, j'ai aimé voir son évolution au fil des ans puisqu'il est l'un des fils conducteur de cette histoire. On suit aussi d'autres personnages qui ont tous un rôle à jouer dans l'histoire et petit à petit on remet les pièces du puzzle dans l'ordre.

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur, la façon dont elle nous raconte son histoire et du coup nous stresse petit à petit, la tension montant graduellement jusqu'aux dernières pages et ses nombreuses révélations. On se laisse porter par l'intrigue, j'ai apprécié de voir évoluer les personnages tout au long de cette aventure qui commence en 1966 pour se terminer de nos jours. Certaines années sont passées sous silence mais on a tous les moments clés qui nous expliquent la montée de la violence du tueur, certains de ses crimes et ses raisons. On sent donc bien la folie qui l'habite mais sans vraiment en connaitre ses origines ni ses raisons. On ne voit que peu le mari de Lola mais j'étais curieuse de savoir de quelle manière il allait justifier l'abandon de sa famille, sa rencontre avec le tueur étant fortuite mais l'entrainant bien loin dans l'horreur. On tourne donc les pages facilement, on a toujours envie d'en savoir plus et de comprendre les tenants et les aboutissants de cette affaire. On en vient à douter de beaucoup de choses, tout comme Lola et Desmond d'ailleurs et à imaginer souvent le pire. Mais on est largement en deçà de la réalité qui nous met une claque dans les dernières pages. J'ai trouvé qu'un moment était un petit peu facile mais j'avoue, je suis curieuse de retrouver tout ce beau monde dans la suite étant donné les événements de la fin de ce roman.... qui nous tient en haleine et nous donne envie de nous replonger dans cette ambiance si spéciale (et ça tombe bien, il est dans ma pile à lire !!).

En bref, j'ai adoré l'ambiance de ce roman même si j'ai eu un peu de mal à me plonger dedans au départ, le début étant assez "lent". Mais le rythme s'accélère petit à petit, le stress monte, on ne peut que flipper et vouloir la vérité tout comme Lola, Desmond et tous les autres et découvrir ce qui est arrivé au mari de Lola. La plume de l'auteur nous fait voyager avec ses protagonistes et nous permet de vivre cette route 66 et ses embûches....

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les thrillers sombres où la tension monte graduellement jusqu'à la fin !

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les romans qui se mettent en place doucement

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782265094079&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!