La minute de vérité de Bjorn Sortland

Synopsis : Frida, 17 ans, apprend qu'elle est atteinte d'une maladie des yeux, et risque de perdre la vue. Elle, qui rêvait de visiter l'Italie, décide d'aller à Florence avant qu'il ne soit trop tard. Là-bas, elle rencontre Jakob, 19 ans, norvégien comme elle. Le jeune homme doit écrire des articles sur l'histoire de l'art et parcourt l'Europe pour admirer quelques-uns des 34 tableaux dont il a choisi de parler. Pour Frida, c'est le coup de foudre ! Jakob lui raconte Giotto, Brunelleschi, Rapahël... et elle voudrait qu'il ne s'arrête jamais...

Mon avis :
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce livre et j'en suis ressortie plutôt positive, des envies de voyage plein la tête et d'aller moi aussi voir ces merveilles d'art et d'architecture. J'ai voyagé en compagnie des personnages grâce aux mots de l'auteur et j'avoue que le fait d'avoir en milieu de roman les illustrations des tableaux et autres œuvres d'art dont parle ce roman est un gros plus (ça m'a évité d'être devant mon ordinateur et de les chercher !).

Frida apprend qu'elle est atteinte d'une maladie des yeux alors que son père vient de les quitter. Elle décide de voyager et atterrit à Florence où elle fait la connaissance d'un jeune homme, Jakob, qui l'attire immédiatement. Elle ne trouve rien de mieux à faire que lui mentir sur sa présence et trouver des excuses pour le revoir. C'est ce côté menteur de Frida qui m'a le moins plus dans cette histoire, je n'ai pas compris pourquoi elle ne pouvait tout simplement pas dire la vérité... Je comprends son précepte de "la minute de vérité" (qui vous est très bien expliqué dans le roman donc à vous de le lire) mais ses mensonges m'ont plus d'une fois fait lever les yeux au ciel. Je ne l'ai donc pas appréciée mais heureusement que Jakob et surtout le voyage remontent cette aventure.

Jakob est un jeune homme intelligent, il écrit une histoire et veut voir par lui-même ces œuvres d'art dont il parle. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur lui fait raconter leurs passés, on a l'impression d'être nous-même devant et de prendre des leçons de Jakob, de déambuler dans ces villes et ces villages en sa compagnie. J'ai beaucoup aimé sa façon de voir la vie et d'expliquer, il a un peu tendance lui aussi à cacher des choses à Frida mais il ne ment pas comme un arracheur de dent, il ne fait qu'occulter certaines choses. Petit à petit ils se rapprochent, j'ai apprécié de voir naitre cette amitié entre eux et j'étais curieuse de savoir ce qui allait se passer, si Frida allait enfin raconter la vérité et si la fin était positive ou pas. 

L'intrigue n'est pas vraiment palpitante, ils n'avancent pas vite mais le gros point positif sont les nombreuses descriptions de l'auteur, à la fois des lieux et des situations, qui font que l'on a l'impression d'être avec eux. Il ne faut pas s'attendre à de nombreux rebondissements (mais finalement ça ressemble assez à la vraie vie) mais à un voyage pendant lequel Frida essaye d'apprendre qui elle est, Jakob veut se défaire de son passé et de ses parents et trouver sa voie. La plume de l'auteur est sympathique et sa façon de nous faire visualiser les choses très bonne. J'étais curieuse de voir de quelle manière cette aventure allait se terminer et j'ai particulièrement apprécié cette conclusion qui nous prouve beaucoup de choses. Une très belle histoire d'amour, d'amitié, d'acceptation et j'en passe.

En bref, j'ai adoré le volet qui concerne l'art et la religion, les villes que les personnages traversent et les histoires que l'auteur nous raconte sur les différentes époques et les différents artistes. J'ai beaucoup aimé Jakob mais j'ai moins adhéré au caractère de Frida qui ment très souvent et pour des raisons obscures. Elle montre pourtant parfois un "joli" visage au travers de la plume de l'auteur, l'inconstance de la jeunesse....

Note : 15/20

A lire si vous aimez :
- l'art, l'histoire, la religion

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les intrigues lentes et où au final il ne se passe pas grand chose si ce n'est la découverte de faits historiques qui concernent l'art.

Merci aux éditions Bayard pour ce joli voyage au travers de plusieurs pays et plusieurs époques.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

2 commentaires

  1. Les intrigues lentes très peu pour moi. je passe donc mon tour pour cette lecture.
    Personnellement, je trouve la couverture un peu flippante...

    RépondreSupprimer
  2. Une histoire sympa, mais qui ne m'a pas transportée plus que ça.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!