Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 5 : Sans âge deGail Carriger

Synopsis : Spoiler sur les tomes précédents dans le résumé !
Lady Maccon est en pleine béatitude domestique. Une béatitude à peine troublée par la fréquentation de quelques loups-garous de la haute société et celle du second placard préféré d'un vampire, sans oublier un bambin précoce ayant des dispositions incontrôlables au surnaturel...
Mais Alexia vient de recevoir un ordre qu'elle ne peut ignorer. Avec mari, enfant et famille Tunstell au complet, elle embarque à bord d'un bateau à vapeur pour traverser la Méditerranée. Direction l'Egypte, une terre qui pourrait bien tenir en échec l'indomptable Alexia. Que lui veut la Reine vampire de la ruche d'Alexandrie ? Pourquoi un ancien fléau s'abat-il de nouveau sur le pays? Et comment diable Ivy est-elle devenue du jour au lendemain l'actrice la plus populaire de tout l'Empire britannique?

Mon avis :
C'est à la fois avec une énorme envie et un peu de regret que j'ai commencé ce 5ième et dernier tome. Envie parce que je voulais savoir de quelle manière l'auteur allait clôturer cette saga et regret parce que je savais que c'était la dernière fois que je retrouvais Alexia, Maccon et les autres !
Cette saga est vraiment géniale. Elle mêle un tas d’éléments différents et disparates qui font qu'on ne sait jamais sur quoi on va tomber, jusqu'où l'histoire va pouvoir nous amener et les évènements que va traverser Alexia. Ce 5ième tome ne déroge pas à la règle et nous transporte en Égypte où Alexia doit rencontrer la reine des vampires d'Alexandrie. Le voyage n'est pas de tout repos et la vie égyptienne non plus ! D'autant qu'Alexia amène presque tout son entourage avec elle, à commencer par la facétieuse Ivy. C'est donc avec toujours autant d'humour qu'Alexia avance dans la vie. Mais ce 5ième tome est un peu plus sérieux que les précédents, beaucoup de mystères se règlent et cela promet des moments très étranges pour tous ces personnages auxquels ont s'est attachés.
On suit à la fois les aventures égyptiennes d'Alexia et celles londonienne du professeur Lyall et de Biffy. Ils cherchent à comprendre les mystères de la disparition du bêta de la meute de Kingair et du pourquoi de la convocation d'Alexia en Égypte. Les évènements se succèdent à un rythme effréné, on ne sait jamais quelle révélation va nous être faite et même si nous étions au courant, en tant que lecteur, de certains élèments, il n'est jamais bon que Maccon les apprenne par lettre interposée.... surtout quand sa femme lui a caché la vérité ! Les moments drôles succèdent aux évènements plus sombres mais Alexia porte toujours haut les couleurs du protectorat de l'ombrelle !
Les pages se tournent toutes seules, on prend toujours le même plaisir à suivre ces personnages géniaux, tous très différents les uns des autres. Il est question de tolérance envers ceux qui sont différents, d'acceptation des autres "races" et Alexia y est pour beaucoup. Loups garous et vampires qui s'associent, c'est rare, il faut le souligner et Alexia de par son rôle et les alliances qu'elle a nouées est au centre de toute l'histoire. Depuis le début je l'adore et elle prouve encore une fois qu'elle est forte, capable de prendre des décisions même si elles font mal et d'avancer dans la vie malgré les obstacles et les déceptions.
Le dénouement est à la hauteur à la fois de ce tome et de toute la saga. L'auteur, avec toujours autant d'humour et d'amour nous propose de continuer nous-même, dans notre imaginaire, la vie d'Alexia et de Maccon. Il y a aussi un énorme retournement de situation qui ne pouvait que me plaire et surtout me faire énormément rire, n'hésitez pas à découvrir les aventures d'Alexia Tarabotti et de toute sa clique !
En bref, un dernier tome génial pour toute cette saga que j'ai adoré. Alexia est fidèle à elle-même, toute en dérision et contradiction, ses amis sont géniaux et l'aventure qu'ils vivent pour la dernière fois est extraordinaire ! La conclusion est parfaite, à la fois pour ce tome et pour la saga, je regrette juste de devoir déjà les quitter. Toutes les bonnes choses ont une fin et celle-ci est juste parfaite !

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- l'humour, les momies, les ombrelles, les loups garous, les vampires et les paranaturelles !

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir ci-dessus !

Un immense merci aux éditions Orbit pour avoir proposé aux lecteurs une série qui sort de l'ordinaire et nous transporte dans un autre monde, celui d'Alexia Tarabotti !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

4 commentaires

  1. Oh vite, vite, vite je le veux celui-là (et je crois qu'il ne passera pas par la case PAL).
    Ton avis donne encore plus envie :D

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord. Ça conclut parfaitement la série, je trouve. Vraiment, j'ai adoré. Et c'est rare que j'aime les derniers tomes de séries!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré que Carriger réinvente l'histoire de l’Égypte :) L'humour est toujours bien présent oui, mais encore plus avec la présence de Prudence, je trouve ;) Je suis de ton avis, je n'aurai pas vu d'autres conclusions à cette saga.

    RépondreSupprimer
  4. Un excellent tome qui conclut très bien la saga !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!