Le prince d'été d'Alaya Dawn Johnson

Synopsis : Il y a quatre cents ans, le monde tel que nous le connaissons a connu une fin tragique. Désormais, sur la côte de ce que l’on appelait jadis le Brésil, ce sont les femmes qui dirigent la légendaire ville-pyramide de Palmares Três. La Reine ne cède le pouvoir à un homme qu’une fois tous les cinq ans, à un Prince d’été dont l’histoire enfiévrera la cité le temps d’une année. Pour June Costa, la vie n’est qu’art. Ses œuvres géniales – des peintures murales aux hologrammes, en passant par des tatouages lumineux – impressionnent, voire irritent ses professeurs tout autant que ses camarades. Elle rêve de remporter le prestigieux Trophée de la Reine pour jouir d’une célébrité instantanée et de tous les privilèges qui vont avec. Un rêve qu’elle n’avait jamais remis en question… jusqu’à ce qu’elle rencontre Enki. Fraîchement élu Prince d’été, Enki est le garçon dont tout le monde parle à Palmares Três. Mais lorsque June le regarde, elle voit plus loin que ses fascinants yeux d’ambre et sa samba ravageuse : elle reconnaît en lui un artiste total, comme elle. Ensemble, June et Enki décident alors de créer un chef-d’œuvre qui restera gravé à jamais dans les annales de Palmares Três, attisant la flamme rebelle qui se lève contre les restrictions anti-technologie qu’impose le gouvernement matriarcal. Mais June va bientôt tomber profondément et tragiquement amoureuse d’Enki… Or, à l’instar de tous les Princes d’été qui l’ont précédé, Enki va devoir être sacrifié.

Mon avis :
Le monde proposé par l'auteur est éloigné du notre par des centaines d'années. Un cataclysme causé par l'ingérence de l'homme, des millions de morts, un développement des technologies et une gérance matriarcale de la ville de Palmares Três où vivent nos héros nous y ont conduit. June est au centre de l'histoire. C'est une jeune fille de 17 ans, une "waka" par opposition aux "grande" qui ont plus de 30 ans. Elle est donc peu écoutée et son avis n'a pas d'impact. Il faut dire qu'à son époque il n'est pas rare que les gens vivent plus de 200 ans... C'est une artiste dans l'âme même si elle ne signe pas toutes ses créations car les risques qu'elle prend pourraient la conduire en prison. Sa vie n'est plus la même depuis que son papai est décédé et que sa mamae s'est remariée. Elle est intelligente, vive, réagit très vite et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle n'est pas conventionnelle et défend ses idées jusqu'au bout.
Je préfère prévenir en amont, certaines choses sortent réellement des sentiers battus dans ce livre mais je pense que dans la littérature "jeunes adultes" ce sont des sujets qui vont être abordés de plus en plus souvent. En effet, la mamae de June s'est remariée avec une Tante, une des femmes qui dirigent Palmares Três et prennent toutes les décisions. Certains détails sont assez crus et on croise les personnages dans différentes situations qui font que ce livre n'est pas à mettre entre les mains des plus jeunes. Je pense que de toute façon le public "visé" a 15/16 ans voire plus donc que cela ne pose pas de problème. Au contraire, la façon qu'a l'auteur de traiter ces sujets est superbe, l'amour et l'art transcendent les croyances et les façons de penser de la "bonne société". 
Gil est le meilleur ami de June. Il est issu d'une famille mono parentale et sa mamae l'a eu très jeune ce qui sort de l'ordinaire puisqu'elle était encore une waka à ce moment là. Il est adorable, charmant, à fond lui aussi dans tout ce qu'il fait à commencer par la danse. Lorsque leur favori, Enki, est choisi pour être le roi d'été, ils font tout ce qu'ils peuvent pour se rapprocher de lui. Et ça marchera au delà de leurs espérances et au delà de ce qu'ils pouvaient imaginer...
Quand June croit à quelque chose elle va au bout de ses idées même si cela peut conduire à sa mort ou à celle des gens qu'elle aime. Elle défend ses idéaux, ne lâche rien même si par moment elle se retrouve à faire des concessions pour obtenir ce qu'elle désire le plus. Mais elle se rend compte aussi qu'elle n'est pas prête à faire certaines choses pour aller au bout de ses rêves. Sa relation avec Gil est fusionnelle, ils sont sur la même longueur d'onde et sont présents l'un pour l'autre. Enki va arriver dans leur vie à la manière d'une étoile filante, brillante et éphémère. Ils connaissent le devenir d'un roi d'été et font ce qu'ils peuvent pour profiter du temps présent sans penser à ce qui va arriver inévitablement... J'ai adoré cette façon de vivre le moment présent sans penser au futur et sans se tourner vers le passé.
Les sentiments exprimés par l'auteur sont magiques, l'ambiance permet au lecteur de se plonger totalement dans le récit, de vivre pleinement les évènements avec June. J'ai ri, pleuré, espéré et voyagé avec elle d'une superbe manière. Je ne m'attendais pas à voir ces paysages devant mes yeux, à avoir l'impression de retourner au Brésil et de revivre l'ambiance, l'accueil des gens, leur gentillesse, leur simplicité. Même si on voit aussi le côté dirigeant de Palmares Três, ce que je retiendrais surtout de ce livre est l'ambiance samba, la vie, l'amitié, l'amour porté par ces personnages hauts en couleurs. J'ai adoré et dévoré les pages à une vitesse folle, au rythme des saisons qui ponctuent l'année de vie d'un roi d'été. Et puis bien entendu j'ai souhaité, du début à la fin que les choses se passent différemment pour Enki, que June finisse par trouver une solution pour aider Gil. Le dénouement m'a étonnée, comme le reste de l'aventure, il a ses côtés positifs et négatifs, tout n'est jamais tout blanc ou tout noir et l'auteur a su exploiter ces nuances de gris en faisant exploser les couleurs devant nos yeux... J'ai aimé, adoré...
Alors oui, il y a des petits défauts, on ne sait pas certaines choses que le lecteur est obligé d'imaginer mais justement, j'ai été totalement portée par les mots de l'auteur ce qui fait que je n'ai pas eu à subir ces manques mais je les ai imaginés sans peine. A tort ou à raison, je ne le saurai jamais mais ce que je sais c'est que j'ai plongé entièrement dans le récit des aventures de June, de Gil et bien sûr d'Enki.
En bref, des paysages à couper le souffle, des personnages indescriptibles, une intrigue qui tient en haleine et un dénouement très spécial font que j'ai passé un des meilleurs moments de lecture de ce début d'année. Premier coup de cœur pour June, Enki et Gil...

Note : 20/20

A lire si vous aimez :
- les histoires qui vous emportent sous d'autres cieux,

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les chapitres de 100 pages (le livre de 400p est divisé en 4 comme les 4 saisons)
- ne pas avoir tous les éléments en main pour tout comprendre

Un immense merci à la collection R pour nous proposer des livres qui sortent du lot, qui nous emportent vers d'autres cieux et nous permettent de voyager... 

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Challenge jeunesse / young adult : 58/60

2 commentaires

  1. Ta chronique donne vraiment envie de lire et découvrir ce livre ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu des avis mitigés jusqu'alors alors ça fait du bien de voir une chronique très positive ! J'ai hâte de le lire :)

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!