Izana : La voleuse de visage de Daruma Matsuura

Synopsis : Dans le monde d'Izana, il y a le dedans et le dehors. Le dehors, c'est tout ce qui s'étend au-delà des murs de la maison : le soleil, les arbres, les autres... tout ce qu'elle n'a jamais vu autrement que dans ses livres ou à travers les carreaux. Car depuis sa naissance, elle vit recluse, bien à l'abri entre quatre murs. Un jour, poussée par la curiosité, la jeune fille décide de braver l'interdit et de s'aventurer à l'extérieur. Bien mal lui en prend – elle comprend que son visage est si effroyable qu'il ne peut être montré au grand jour.
Car si d'ordinaire, la laideur n'est pas un crime, il règne dans le village une terrible superstition. Autrefois se seraient affrontées une sorcière d'une grande laideur et une prêtresse d'une grande beauté : la première, victorieuse, aurait volé son apparence à la seconde. Depuis lors, toute petite fille laide née une certaine année est tuée sur-le-champ, sous peine de porter malheur aux habitants. Cette légende est même le thème d'une pièce de théâtre qui se joue chaque été. Izana y découvre pour la première fois, dans le rôle de la prêtresse, sa propre cousine. Née la même année qu'elle, Namino a été épargnée grâce à sa beauté extraordinaire...
Jusqu'où iriez-vous pour obtenir la beauté du diable, pour prendre le visage de votre choix ? À quel point l'apparence d'un être influence-t-elle son destin ? Dans une petite ville à l'atmosphère envoûtante, où des légendes séculaires restent terriblement vivaces, une adolescente marquée par le sort décide de briser les chaînes de son destin.
http://www.cultura.com/izana-la-voleuse-de-visage-9782371020931.html#ae87
Papier (312 pages) - Paru en mai 2017 chez Lumen

Mon avis :
J'étais curieuse de découvrir cette histoire mais j'avais peur d'en attendre un peu trop... Et c'est d'ailleurs ce qui est arrivé, si j'ai adoré l'ambiance et le contexte de l'histoire tout comme les personnages et leur manière d'évoluer, j'ai été un peu déçue de ce que promet le résumé et qui n'arrive que tardivement dans l'intrigue. On assiste à la naissance d'Izana, son rejet par sa mère à cause de son visage laid, la façon dont elle est accueillie par une vieille femme qui vit seule et qui la laisse recluse dans sa maison en dehors du village pour que personne n’apprenne qu'elle l'a sauvée. Izana ne sait pas qu'elle est la victime d'une malédiction, qu'à cause de sa laideur elle ne sera jamais acceptée par les siens mais elle va découvrir les choses petit à petit et on souffre pour elle quand pour la première fois elle décide d'aller dehors et que des gens parlent sur son passage. Izana va découvrir celle qui est sa cousine, Namino et qui a un visage parfait dont tout le monde loue la beauté. Petit à petit Izana va fomenter un complot pour leur faire comprendre qu'elle n'y est pour rien si elle est née comme ça et c'est en tombant amoureuse d'un homme qui ne l'a jamais rencontrée qu'elle va comprendre qu'elle ne sera jamais acceptée par les autres. On va de découverte en découverte avec elle, elle a grandi au milieu des livres et c'est en eux qu'elle cherche des réponses à ses questions. Elle va, grâce à Chigusa, celle qui l'a élevée et aimée et Kingo, un autre petit garçon que la vieille femme a recueilli, survivre tant bien que mal et comprendre comment est née la terrible malédiction dont elle est victime...

Les pages se tournent toutes seules, j'étais impatiente de découvrir ce que cet opus allait nous réserver et petit bémol sur ce que "promet" le résumé et qui n'arrive que tardivement dans l'intrigue. J'ai tout de même énormément apprécié la façon dont Izana évolue au fil de ce roman, elle est tendre et gentille au départ mais petit à petit elle découvre la méchanceté du monde et va elle aussi commencer à vouloir se défendre. Elle nous montre alors un tout autre visage et c'est cette dualité tout au long de l'aventure qui est mise en avant. On suit avec plaisir au travers des mots de l'auteur les changements qui s’opèrent dans le caractère de notre héroïne, j'ai aussi beaucoup apprécié ses recherches pour comprendre ce qui se passe et de quelle manière elle va pouvoir s'en servir pour faire souffrir ceux qui s'en prennent à elle. Les mots de l'auteur sont parfois forts et violents, on ne peut que craindre pour Izana et sa santé mentale, pour ceux qui l'entourent aussi, on souffre avec elle quand son monde s'effondre et il ne le fait pas qu'à une seule reprise... Elle va aller de découverte en découverte, comprendre aussi davantage les hommes et leurs mensonges, elle va jusqu'au bout tenir bon et comprendre ce qu'elle peut faire de tout ce qu'elle apprend. Le final est pour le moins explosif, j'avoue je ne m'attendais pas du tout à ça et l'auteur nous laisse avec des sentiments assez variés allant de l'horreur à l'admiration... Une aventure qui se dévore et qui ne nous laisse pas indifférents...

En bref, j'ai aimé Izana, sa façon d'aller de l'avant malgré tout, de vouloir se défendre, d'en apprendre plus sur la malédiction qui semble la frapper et qui l'empêche de vivre, j'avais quelques attentes qui n'ont été assouvies que sur la fin du roman mais je dois dire que l'auteur maitrise le stress et la tension qui montent petit à petit. Le final est tout simplement wahou et nous laisse avec des sentiments très variés !

Note : 15/20

A lire si vous aimez :
- voir une héroïne se battre pour son futur et pour comprendre ce qui lui arrive

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand tout se dénoue juste à la fin et un peu rapidement

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

3 commentaires

  1. C'est un roman qui me fait très envie :D

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout et c'est vrai qu'il a l'air sympa !! Merci pour la découverte :-)

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!