Une photo, quelques mots.... chez Bric à Book #10

http://www.bricabook.fr/2016/11/ecriture-n-240-une-photo-des-mots/

Hello tout le monde, je vous retrouve pour une 10ième participation en ce lundi matin ! (et pour en savoir plus, un clic sur la photo !) Bonne lecture :)

Mais elle est où cette satanée maison ? Marie m'avait donnée rendez-vous pour visiter une nouvelle colocation dans cette rue très colorée mais bien évidemment la maison choisie n'avait pas une couleur facilement reconnaissable (ça aurait été trop simple), elles n'étaient pas nombreuses les rouges, vertes ou bleues mais je devais en trouver une beige-rose (quelle idée) et évidemment elle n'avait pas été capable de me donner le numéro exact....

Je décidais de l'appeler, elle devait déjà être sur les lieux et m'attendre étant donné que j'avais 15 minutes de retard pour ne pas changer mes "bonnes" habitudes...

- Oui Marie, c'est moi, je suis dans la rue mais tu peux me donner le numéro exact ?
- Coucou, c'est le n°1080, je t'attends avec les autres colocataires, tu vas voir, ça va te plaire !
- Ok, à tout de suite !

Je remontais la rue d'un bon pas, regardant de chaque côté de la rue les habitations et j'arrivais enfin devant notre "peut-être" future maison ! Avec Marie nous étions colocataires depuis que nous avions fait nos études d'infirmière ensemble et nous devions trouver quelque chose plus proche de l’hôpital pour ne pas perdre trop de temps dans les transports en commun. Et vu les prix dans Londres, la colocation était la meilleure solution surtout que nos horaires étaient pour le moins flexibles. J'espérais que ça n'allait pas déranger les 3 autres personnes qui vivaient là.... Mais dès que j'ai eu franchi le seuil, j'ai compris que tout allait bien et que nous avions trouvé notre futur pied à terre !

- Bonjour tout le monde, je suis ravie de vous rencontrer !

A lundi prochain :)

Commentaires

  1. Amusant ces maisons toutes pareilles, extérieurs et intérieurs; ton texte est plein d'espoirs.Merci

    RépondreSupprimer
  2. Vivre en colocation est un défi en soi, surtout quand on ne connaît pas forcément les habitudes de tous et chacun. L'essentiel, c'est le respect et avoir au moins un petit coin juste à soi.

    RépondreSupprimer
  3. Outch', oui, acheter à Londres ? Mission impossible ! :) La colocation est risquée aussi, mais moins, je pense ! :P

    RépondreSupprimer
  4. Très dynamique, ce texte! On sent l'envie de la jeunesse?
    La colocation démarre plutôt bien, dans un quartier pareil, non?
    Bonne chance à Marie et son amie!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!