La délicatesse de Cyril Bonin (d'après un roman de David Foenkinos)

Synopsis : Délicatesse : Nom féminin 1. Fait d’être délicat 2. Litt. Etre en délicatesse avec quelqu’un : être en froid, en mauvais termes avec quelqu’un. Nathalie et François sont jeunes et amoureux. Leur vie est une promesse. Tout est joyeusement possible. Mais François meurt accidentellement, un dimanche… Le chagrin de la jolie veuve est profond, comme un mal incurable. La mort inattendue de son mari a figé leur amour. Nathalie s’écarte du monde, accablée, aveugle aux hommes, la voilà devenue cariatide d’un amour en gloire. « Il passait par là, elle l’avait embrassé sans réfléchir. Maintenant elle se demande si elle a bien fait. C’est l’histoire d’une femme qui va être surprise par un homme. Réellement surprise. » Mais l’amour est une chimie fabuleuse, qui saisit les cœurs les plus délicats. Nathalie et Markus s’aimeront à leur tour, pétrifiés d’abord de s’aimer l’un l’autre, heureux de se trouver enfin.
Papier (93 pages) et numérique - Paru en novembre 2016 chez Futuropolis

Mon avis :
J'ai beaucoup entendu parler du roman de David Foenkinos mais je n'ai pas encore eu l'occasion de le découvrir (il doit être par là dans ma bibliothèque pourtant). J'étais donc curieuse de lire cette BD d'autant que la copine Noukette a beaucoup aimé et m'a donné envie de la lire mercredi dernier. Je me suis donc lancée sans attente particulière, j'ai pris plaisir à découvrir l'histoire de Nathalie, le drame qui la secoue et sa manière de petit à petit revenir parmi les vivants. Les dessins sont "simples" mais ils transmettent parfaitement ses sentiments, sa peine surtout et on ne peut qu'avoir les larmes aux yeux quand elle perd celui qui rendait sa vie si heureuse. J'ai aimé la rencontre, la manière dont elle nous est expliquée, la naissance d'une relation forte et ensuite le décès de François. Les petites phrases tout au long de cette aventure ont trouvé écho en moi et m'ont très souvent fait réfléchir à la manière dont chacun réagit suite à un décès.

Même si Nathalie devient plus ou moins amorphe et qu'elle suit l'adage "métro boulot dodo", petit à petit Markus, un de ses collègues, va la ramener à la vie et lui faire retrouver le bonheur même si celui qui fut son mari restera à jamais gravé en elle. On suit donc avec beaucoup d'attention les hauts et les bas de la vie de Nathalie, on ne peut que se reconnaitre dans certains de ses traits, les dessins nous transmettent parfaitement ses expressions et j'ai aimé voir revenir petit à petit le sourire sur le visage de Nathalie même si elle est en même temps assaillie par les doutes. Markus est un homme foncièrement bon, tendre, aimant, discret et sérieux, on ne peut que vouloir voir leur relation évoluer pour qu'ils trouvent et retrouvent le bonheur. Je suis à présent curieuse de lire le roman (enfin il faut trouver le temps), cette BD transmettant de très belles choses au lecteur !

En bref, j'ai aimé les dessins qui nous font ressentir les hauts et les bas de la vie de Nathalie, le drame de la perte et le bonheur qui revient petit à petit illuminer son visage. C'est une histoire aux nombreux messages qui passent parfaitement au travers des bulles de cette BD. Une belle, triste, heureuse histoire !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les histoires à la fois tristes et heureuses

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les sujets sérieux

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782754814300&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Noukette cette semaine.

10 commentaires

  1. Toujours la même rengaine me concernant : "il est dans ma PAL, il faut que je le sorte"... :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas fan des romans de Foenkinos, peut-être que je préfèrerais en bd...

    RépondreSupprimer
  3. Pareil qu'Hélène. Sauf que je n'ai même pas envie d'essayer :)

    RépondreSupprimer
  4. Je peux me contenter de la version romancée, mais j'aime Bonin alors pourquoi ne pas me laisser tenter?

    RépondreSupprimer
  5. J'adore Cyril Bonin, qu'il adapte ou pas d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  6. Partagée entre l'envie de voir comment Bonin a adapté Foenkinos et la peur de trouver cette adaptation redondante avec le film... A voir donc, si l'album arrive en bibliothèque.

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai pas aimé le roman alors....

    RépondreSupprimer
  8. Très jolie BD ! En effet, nos lectures se suivent ! :D

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!