Les Robinsons de l'île Tromelin d'Aline Bureau et Alexandrine Civard-Racinais

Synopsis : Le 31 juillet 1761, Tsimiavo est à bord de l'Utile. Elle a été embarquée clandestinement dans les cales de ce navire de commerce avec 159 autres esclaves malgaches.
Au coeur de la nuit, leur destin bascule : l'Utile heurte un récif de corail et fait naufrage. Les rescapés échouent sur un îlot de sable blanc et de cailloux, perdu au milieu de l'océan Indien.
Quand l'équipage blanc prend le large sur une embarcation de fortune, Tsimiavo et les siens se retrouvent seuls, oubliés de tous. Comment survivre sur cet îlot du bout du monde ? C'est le défi qui les attend. Pendant des jours, des mois, des années, leur courage et leur ingéniosité vont faire des miracles.
Une poignante leçon d'humanité, complétée par un dossier sur les missions archéologiques menées par Max Guérout sur Tromelin, l'île des esclaves oubliés.
Papier (67 pages) - Paru en septembre 2016 chez Belin Jeunesse

Mon avis :
C'est tout d'abord le dessin de cette couverture qui m'a attirée et ensuite le résumé de l'histoire. Histoire vraie qu'ont vécu des esclaves malgaches, échoués sur une petite ile où presque rien ne pousse, à l'écart d'autres iles plus grandes. On vit le naufrage, l'espoir d'un sauvetage, la création d'un radeau à partir des morceaux du bateau, la fuite des blancs, la trahison de ceux qui avaient promis de revenir, les défaillances des uns et des autres mais aussi l'espoir qui nait dans le cœur de Tsimiavo alors que tout semble indiquer qu'ils vont mourir sur cette ile isolée. Le texte est factuel et nous raconte cette histoire au travers des yeux de la petite fille qui devient femme. Elle se rapproche d'un garçon, voit grandir leur histoire, voit sa famille se battre pour survivre et s'adapter aux conditions dramatiques qu'ils vivent. J'ai adoré les dessins qui l'accompagnent, cet album est vraiment très beau et si parfois j'ai regretté que l'histoire aille un peu vite, j'ai adoré m'y plonger et vivre chaque événement avec notre héroïne qui nous décrit parfaitement ce qu'elle vit et ressent.

On se doute plus ou moins de la finalité de cette aventure mais j'étais happée par les dessins qui illustrent parfaitement l'histoire qui nous est racontée en face. D'autant qu'en plus à la fin de cet opus on a des photos de cette ile, des explications sur la faune et la flore et sur les découvertes qu'y ont fait les archéologues et qui ont permis de comprendre comment ils ont pu survivre pendant plus de 15 ans en usant d'intelligence, d'esprit d'équipe et de débrouillardise. J'ai apprécié que ces éléments soient rajoutés au livre, ils apportent d'autant plus un côté réel et tangible à la façon dont ces personnes ont survécu lors de ces quinze années (et j'ai maintenant envie de voyager là bas)(bon, faut dire que Maurice et la Réunion sont juste à côté ..). En tout cas entre l'histoire et les dessins, vous ne pouvez que craquer pour ce livre et le faire découvrir aux petits et aux grands !!

En bref, j'ai adoré l'histoire et les dessins qui l'illustrent, on vit sans peine la vie de Tsimiavo et les quinze ans qu'elle a passé sur cette ile perdue au milieu de nulle part.  A découvrir sans tarder !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les histoires vraies illustrées d'une superbe manière

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- tout ce qui concerne l'esclavagisme

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Noukette cette semaine.

Informations complémentaires :
Les Robinsons de Tromelin. L'histoire vraie de Tsimiavo est exploitable en classe à partir du CM (CM2 idéalement)​ et jusqu'à la 4er​. Il a déjà fait l'objet d'une analyse détaillée par une enseignante de primaire qui en a tiré des exercices (et leurs corrigés) destinés aux élèves de cycle​ 3​. Ce dossier pédagogique ​ accessible gracieusement en ligne ​a été validé par le rectorat de La Réunion.​​

Tout enseignant intéressé par une rencontre scolaire autour de ce thème peut contacter l'auteur via le formulaire contact de son site.

J'ajoute enfin qu'une exposition faisant la synthèse des quatre campagnes de fouilles menées sur "Tromelin. l'île aux esclaves oubliés" tourne actuellement (et jusqu'en 2018) en métropole et à La Réunion. Cette exposition, reconnue d'intérêt national, ​fait actuellement étape à Lorient. Elle ​sera ​ensuite ​présentée au Musée d'Aquitaine, à Bordeaux, à partir du 13 décembre prochain. ​Ce, pour 6 mois.​

9 commentaires

  1. C'est un album ou une BD ? La couverture et ton billet donnent envie de découvrir les illustrations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un album (texte d'un côté et de superbes illustrations)

      Supprimer
  2. Comme toi, j'aurais été attirée par la couverture !

    RépondreSupprimer
  3. Je me le note également, je ne connaissais pas du tout cette histoire de l'île aux esclaves oubliés...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu un roman d'Irène Frain il y a quelques années sur cette histoire incroyable. Depuis, j'ai l'impression qu'on en parle plus mais c’est peut être parce que j'y prête plus attention.

    RépondreSupprimer
  5. Intéressant ! Voilà un album que je me vois bien mettre entre les mains de mes ados !

    RépondreSupprimer
  6. Un petit bémol sur le scénario tout de même. Alors je ne sais pas. La couverture m'invite moins que toi à prendre l'album en main. Je verrai ;)

    RépondreSupprimer
  7. Je le note, le sujet est intéressant et l'album sans doute exploitable en cours.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!