Re/member de Welzard

Synopsis : Au lycée d'Ôma, une terrible légende circule parmi les élèves : la Rouge-Sang, une fillette de onze ans couverte du sang de ses victimes, hanterait les couloirs après la fin des cours. Celui qui aurait le malheur de croiser la revenante devrait, pour lui échapper, quitter l'établissement sans se retourner...
Lorsqu'une lycéenne demande à Asuka de retrouver son corps, la jeune fille pense d'abord à une plaisanterie. Jusqu'à ce que minuit sonne et qu'elle se retrouve transportée, en compagnie de cinq de ses camarades, dans les corridors déserts de l'école. Pourchassés par la créature, les six amis se font littéralement massacrer... avant de se réveiller le matin suivant comme si rien ne s'était produit ! Prisonniers d'une boucle temporelle cauchemardesque, Asuka et ses compagnons comprennent vite que pour briser la malédiction, ils vont devoir retrouver les morceaux du cadavre d'une victime de la Rouge-Sang, cachés dans tout le lycée...
Une chasse au trésor macabre est lancée : bienvenue dans le cauchemar sans fin de la Rouge-Sang...
Papier (531 pages) - Paru en septembre 2016 chez Lumen

Mon avis :
Le résumé a raison quand il dit que ce roman est un cauchemar.... mais un cauchemar dont on redemande, on veut toujours en savoir plus, on s'attache aux personnages, on est toujours plus curieux de voir ce qu'ils vont découvrir et le côté cyclique qui, on pense, pourrait lasser au bout d'un certain nombre de jour passés dans les corridors du lycée ne fait finalement que renforcer l'intrigue et nous la rendre toujours plus stressante. On retrouve donc 6 adolescents, 3 garçons et 3 filles qui sont plongés en pleine catastrophe. Ils se réveillent tous ensemble dans la cour du lycée et comprennent que quelque chose ne va pas. Commence alors une course contre la montre pour retrouver les 8 morceaux de leur camarade de classe qui a été démembrée par une étrange créature, la Rouge-Sang, une gamine capable de les tuer en quelques secondes. Ils sont disséminés dans différents endroits du lycée et ils doivent arriver à se coordonner pour survivre le plus longtemps à chaque nuit et reconstruire le corps. Tous les matins ils se réveillent dans la même journée mais petit à petit les choses évoluent. J'ai beaucoup aimé Asuka et ses compagnons d'infortune, on ne peut que stresser avec eux du début à la fin, la plume de l'auteur est hyper visuelle et nous permet de vivre chaque instant. On les voit donc mourir toutes les nuits jusqu'à ce qu'ils se réveillent le lendemain, on voit la tension croitre dans le groupe assez hétéroclites qu'ils forment et j'ai adoré la manière dont ils essayent de comprendre ce qui leur arrive la journée et dont ils agissent la nuit une fois dans le lycée.

C'est un petit pavé mais on ne voit pas défiler les pages, j'étais totalement happée par l'intrigue, curieuse de voir comment l'auteur allait faire évoluer son histoire et ses personnages. Bien évidemment la chasse au corps est au centre de l'histoire mais la façon dont ils l'appréhendent chaque nuit avec un nouveau schéma et de nouvelles idées est diablement bien faite et entraine le lecteur à la suite des protagonistes. C'est quand même très violent puisqu'on voit notre narratrice découvrir les corps ensanglantés de ses nouveaux amis toutes les nuits et surtout elle meurt elle aussi toutes les nuits puisque c'est la seule issue avant d'avoir réussi à reconstituer le corps entier. Ils avancent petit à petit, j'ai apprécié de voir la symbiose qui nait dans la panique et la terreur, ils apprennent à travailler en équipe, à se protéger les uns les autres, à convenir de nouveaux plans pour découvrir les morceaux et arriver à sortir enfin de ce cercle infernal. J'étais hyper curieuse de voir comment cette aventure allait se terminer, je ne voyais pas comment l'auteur allait se sortir de cette histoire d'une manière qui correspond au reste de l'intrigue et je dois dire que j'en suis restée scotchée à la fin, même si elle est un peu obscure par moment (tout n'a pas été clair pour moi mais j'ai peut être raté quelque chose...) elle ouvre à nouveau la boite de Pandore et toutes les catastrophes qui vont avec.... 

En bref, l'auteur ne nous laisse pas souffler une seule seconde de la première à la dernière page, le rythme est haletant et les pauvres protagonistes luttent pied à pied pour s'en sortir.  La répétition des jours n'est justement jamais répétitive, ils trouvent quelque chose de nouveau chaque jour et chaque nuit qu'ils revivent et on plonge sans espoir de retour dans l'intrigue, jusqu'à la fin, jusqu'à l'horreur... 

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les ambiances oppressantes et les courses contre la montre

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence et le sang

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

3 commentaires

  1. Ce livre a l'air excellent! Tout ce que j'aime, je le mets directement dans ma wishlist 😉

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais il faut absolument que je découvre les livres des éditions Lumen ! :D

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!