Cité 19, tome 2 : Zone blanche de Stéphane Michaka

Synopsis : léger spoiler dans le résumé
Faustine, une adolescente d'aujourd'hui, se retrouve brusquement plongée dans le xixe siècle. Décor grandeur nature ? Voyage dans le temps ? La réalité est bien plus inquiétante... Tandis qu'elle s'enfonce dans les profondeurs de Cité 19, une ville qui ressemble à s'y méprendre au Paris du Second Empire, Faustine découvre qu'elle n'est pas la seule à vouloir détruire le simulacre. Mais elle doit faire vite : dans son laboratoire secret, le docteur Zapruder, qui a d'autres projets pour elle, guette le moindre faux pas de l'adolescente...
Papier (423 pages) et numérique - Paru en mars 2016 chez PKJ

Mon avis :
J'avais adoré le contexte et les personnages du premier tome (mon avis), été étonnée de découvrir le gros rebondissement que l'auteur nous réservait dans celui-ci et dont on ne pouvait se douter et vivre cette aventure avec Faustine. J'étais donc plus qu'impatiente de lire ce second (et dernier) opus pour voir de quelle manière la jeune fille allait s'en sortir, en apprendre davantage sur le contexte et comprendre les différents protagonistes puisque nous avons un roman à plusieurs voix. Si je n'ai pas été déçue par l'évolution de Faustine et sa manière de démêler le vrai du faux et d'essayer de comprendre, je dois dire que je n'ai pas totalement su adhérer au rythme du roman ce qui fait que j'ai trouvé que par moment c'était un peu "mou" (même si je ne trouve pas vraiment le mot qui sied à mon sentiment) et la fin un peu trop rapide au regard du reste. Les personnages sont par contre vraiment géniaux, chacun trouve sa place dans cette aventure et Faustine nous permet de vivre avec elle cette aventure au 19ième siècle. La plume de l'auteur est toujours aussi efficace pour nous figurer tous les éléments de son décor et on ne peut que lire avec toujours plus d'envie cette histoire pour savoir de quelle manière elle va se terminer.

On suit donc plusieurs personnages (mais pour les besoins de l'enquête je ne vous dirais pas lesquels...) et on navigue entre eux d'une manière assez bien faite même si j'ai trouvé que certains passages cassaient un peu le rythme de ce que Faustine vit. Elle reste de loin la protagoniste que je préfère, j'ai adoré sa manière de penser, de dévoiler petit à petit ce qu'il se passe et de mettre son intelligence au service de sa sauvegarde. Je me demandais tout au long de ma lecture de quelle manière tout ceci allait bien pouvoir se terminer et sur ce point j'avoue avoir été un peu déçue, on a beaucoup de description tout au long de l'aventure sur ce qu'il se passe et j'ai ressenti cette fin comme trop rapide. Effectivement on a toutes les réponses que l'on pouvait en attendre mais il m'a quand même manqué tout un pan psychologique et la façon dont les autres personnages réagissent face à ce qu'ils découvrent. On a notre Faustine mais au regard du reste de l'aventure il y a pour moi une déficience de ce côté là. Un petit bémol donc pour le final alors que le reste de l'aventure a globalement répondu à toutes mes attentes, j'ai tout simplement adoré Faustine et sa manière de se battre pour ce qu'elle croit juste. Une héroïne comme je les aime !

En bref, j'ai trouvé ce second et dernier tome un peu erratique, le rythme est changeant mais j'ai pris énormément de plaisir à suivre Faustine, à la voir évoluer et comprendre et surtout apprendre à se méfier de tout ce qui l'entoure. L'intrigue est bien faite, nous entraine facilement à sa suite, toujours plus curieux de voir ce qu'il va lui arriver. Le final est agréable bien qu'un peu rapide et nous laisse avec le sentiment que rien n'est jamais fini, il y a un éternel recommencement....

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les héroïnes fortes qui ne se reposent pas sur leurs lauriers et qui évoluent sans cesse

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand la fin est un peu rapide

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!