Un vrai dieu du stade de David Lange

Synopsis : Mission : assister au shooting du calendrier Des hommes d’acier. Difficulté : ne pas baver devant ces modèles si sensuels...

Elle avait tout imaginé. Tout, sauf ça. Quand Clémence comprend que son job en intérim consiste à assister un photographe sur le shooting du célèbre et sulfureux calendrier Des hommes d’acier, son ventre se noue, son cœur s’emballe, et elle songe un instant à s’enfuir. Mais cette place est inespérée, elle ne peut laisser passer cette chance. Après tout, ça ne doit pas être si difficile, non ? Il suffit de considérer les modèles comme de simples objets et, surtout, de rester pro. Mais, lorsque les joueurs apparaissent, toutes ses bonnes résolutions fondent sous le feu de ces corps musclés et intégralement dénudés. Et quand la jeune assistante croise le regard azuréen du bel Hugo, les pensées qui l’envahissent sont tout sauf… pro !

Mon avis :
Clémence bosse dans la photo et vit de petits boulots. Quand l'agence d'intérim lui demande de se pointer au stade, sans en dire plus, elle ne sait pas vraiment à quoi s'attendre. Mais nous si !! Si vous connaissez le calendrier officiel des Dieux du stade, plongez sans regret dans cette nouvelle qui va vous en expliquer les dessous... et plus si affinité ! Dès les premières lignes on vit cette histoire avec Clémence, on rougit (ou pas) avec elle en voyant (ou en imaginant) ces hommes nus grâce aux mots de l'auteur. Et évidemment on craque nous aussi pour le charmant Hugo au premier regard, on rigole bien aux échanges entre Clémence et lui et on se prend vite d'affection pour eux. Les lignes défilent rapidement, on est pris par cette intrigue qui, sans être vraiment surprenante, nous permet de passer un très bon moment.

J'ai apprécié le côté photographie de l'histoire même si ça ne fait que servir de support à la romance entre Clémence et Hugo. On se met facilement dans la peau de la jeune femme et on vit avec elle des moments assez intenses. J'ai très souvent souri au comique de situation, la pauvre est mise à mal par le reste de l'équipe et quand elle se retrouve attirée par le charmant Hugo, ils lui jouent des tours assez sadiques (mais c'est tellement mignon). On ne voit pas défiler les pages, ça reste bien évidemment un peu court pour complétement savourer d'autant que j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur (mais bon, c'est le principe de ces satanées nouvelles) et on voit venir le final avec un immense sourire aux lèvres. Vraiment très sympa ces rugbymen !

En bref, j'ai imaginé sans aucun souci le boulot de Clémence qui participe au shooting pour le calendrier pour le moins dénudé Des hommes d'acier.... De la testostérone, des muscles à foison et une attirance au premier regard pour le charmant Hugo. J'ai adoré l'humour présent de la première à la dernière page, les personnages et leurs caractères et la façon dont les sentiments naissent entre eux. On savoure, c'est un peu trop court et surtout on en redemande !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- imaginer des hommes pour le moins bien foutus, l'humour et l'amour

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- le coup de foudre

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782280340588&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!