Barsakh de Simon Stranger

Synopsis : Émilie passe des vacances en famille aux Canaries. Alors qu'elle fait son jogging le long de la côte, elle aperçoit une barque au large. Parmi ses passagers, un garçon la hèle.... Samuel a quitté sa famille au Ghana dans l'espoir de trouver du travail en Europe. Il vient de passer vingt-quatre jours en mer avec d'autres Africains... Émilie décide d'aider Samuel. Une rencontre qui bouleversera sa vie à tout jamais.

Mon avis :
J'étais curieuse de découvrir ce titre de part le sujet qui y est traité. Mais j'avoue, étant donné l'épaisseur du roman, je craignais aussi qu'il soit trop court pour aller vraiment au fond des choses et ma crainte s'est révélée exacte. Si on s'attache aux personnages et que la plume de l'auteur nous fait imaginer sans peine les différentes scènes qui se déroulent devant nos yeux, je n'ai pas trouvé que les éléments étaient assez développés et que du coup ils ne rendaient pas assez profonde cette histoire. On reste en surface de ce qu'ils vivent d'autant que l'alternance des points de vue, même si elle nous permet de vivre de l'intérieur les horreurs qui émaillent la vie de Samuel, rend le récit encore plus rapide.

Émilie est privilégie. En vacances avec ses parents, elle n'a jamais manqué de rien. Mais ça n'est pas pour cette raison qu'elle en est plus heureuse même si petit à petit elle se rend compte que ses soucis ne sont rien en comparaison de ce que peuvent vivre d'autres êtres humains. Elle entend parler des nombreux réfugiés qui atterrissent tous les jours sur les côtes européennes, fuyant l'Afrique et ses horreurs, croyant trouver une herbe beaucoup plus verte ailleurs. Elle se retrouve au pied du mur quand, lors d'une promenade, elle voit un bateau et ses occupants qui ont l'air mal en point. Elle décide de les aider et se lie d'amitié avec Samuel, notre second narrateur, un jeune homme de son âge. Commence alors pour eux une drôle d'aventure qui malheureusement est beaucoup trop rapide pour pouvoir vraiment ressentir tous leurs sentiments.

Les pages se tournent très rapidement, j'étais curieuse de voir quel chemin l'auteur allait faire prendre à ses personnages. On s'attache assez facilement à eux mais on regrette de ne passer que quelques instants en leur compagnie, j'aurai aimé en lire bien davantage, les évènements s'enchainent très (trop) rapidement pour que l'on saisisse vraiment tous les tenants et les aboutissants. C'est un très bon début pour la jeune génération, pour qu'ils comprennent que ce genre d'évènement arrive tous les jours, qu'il y a tous les jours des morts en sursit qui essayent de rejoindre nos côtes en espérant trouver ce qu'ils n'ont pas chez eux. Mais l'herbe, même si elle est bien différente chez nous, n'en est pas forcément meilleure... J'aurai vraiment aimé plus de profondeur d'autant que la plume de l'auteur est agréable et nous fait imaginer tout un tas de choses...

En bref, le sujet me plaisait énormément mais j'ai trouvé dommage que l'auteur nous jette ça à la figure sans approfondir les personnages ni leur histoire. Le thème est pourtant d'actualité et aurait mérité d'être traité d'une manière plus complète surtout que la plume de l'auteur est agréable et que le peu de pages que compte ce roman nous prend très facilement dans ses filets...

Note : 12/20

A lire si vous aimez :
- lire des faits réels et les vivre avec les personnages

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les intrigues qui peuvent paraitre survolées

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

0 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!