La saveur du printemps de Emilie Richards

Synopsis : Sur le point de recouvrer la liberté après huit mois de prison pour un vol qu’elle n’a pas commis, Cristy Haviland sait qu’elle va devoir se battre pour redonner un sens à sa vie et composer avec les blessures du passé. Mais avant toute chose, un combat périlleux l’attend : affronter l’homme qui l’a envoyée en prison et qui, aujourd’hui encore, a le pouvoir de la détruire.
Georgia Ferguson, elle, est proviseur d’un lycée dans le comté de Bunscombe. Et lorsqu’elle trouve dans son bureau un mystérieux bracelet, accompagné d’une enveloppe contenant de vieilles coupures de journaux faisant référence à sa propre histoire, elle comprend que l’opportunité qu’elle attend depuis toujours est peut-être en train de se présenter. L’opportunité excitante, mais aussi terriblement perturbante, de retrouver sa mère biologique qui l’a abandonnée à sa naissance.
Au cœur de la Caroline du Nord, dans une ravissante maison au jardin féerique, ces deux femmes que tout sépare puiseront dans leur amitié la force de prendre les décisions difficiles qui les attendent sur le chemin d’une nouvelle vie…

Mon avis :
Les personnages : Cristy sort de prison au bout de 8 mois après un vol à l'étalage dont elle se dit innocente. C'est une jeune femme qu'on adore dès les premières pages, elle fait montre d'une volonté à toute épreuve, accepte la main qui lui est tendue et reconnait ses défauts. Elle n'a pas confiance en elle-même mais les déesses vont l'aider à avancer dans la vie d'autant qu'elle n'est pas du genre à s'apitoyer ni à baisser les bras. J'ai apprécié de la voir se battre pour elle et pour son fils qu'elle a du laisser à sa cousine étant donné qu'elle a accouché en prison. Elle fait preuve d'une volonté à toute épreuve, veut changer les choses et tourner la page. C'est une bosseuse qui prend petit à petit confiance en elle et qui comprend que la vie ne se limite pas à certaines choses, qu'il faut vouloir aller loin pour au moins toucher du doigt ses objectifs.
Elle est aidée en ça par Georgia, Samantha et les autres déesses qui l'accueillent dans le havre de paix qu'est la maison qui leur a été léguée pour servir de logement à des femmes en détresse. J'ai adoré suivre la petite enquête que mène Georgia pour retrouver sa mère biologique, la façon qu'elle a d'aider Cristy du mieux qu'elle peut et de se reposer sur elle quand elle en a besoin. Elles s'aident l'une l'autre et j'ai trouvé que les sentiments exprimés par les personnages sonnaient juste. On se prend d'affection pour elles et on espère que l'avenir sera radieux ! Les autres personnages ne sont pas en reste mais toute l'histoire tourne surtout autour d'elles deux et de leurs amoureux...

Ce qui m'a plu : Ça n'est pas la première fois que je le dis mais je suis fan des livres qui vous permettent de voir se développer les relations entre les gens, l'amour, l'amitié, l'envie de bien faire et d'apprendre aux autres. Les personnages sont géniaux d'un bout à l'autre, je me suis prise d'amitié pour eux, j'ai frissonné, ri, pleuré et espéré que les choses allaient s'arranger. L'auteur a l'art et la manière de nous plonger dans son roman sans aucune retenue, j'ai été tenue en haleine du début à la fin, j'ai adoré voir les progrès de Cristy, que ce soit dans son apprentissage de la vie ou dans sa façon de reconnaitre ses soucis.
On se demande aussi qui est la mère de Georgia, j'ai pris beaucoup de plaisir à la voir dénouer les fils de son passé grâce à l'intelligence et la vivacité de Cristy. Les deux pans de l'histoire se marient bien et j'ai adoré les voir évoluer ensemble, une regardant vers le passé pour comprendre ce qui se passe et l'autre préférant vivre le présent sans penser au futur pour arriver à prendre des décisions. Bien évidemment leurs vies ne sont pas toujours roses, les choses ne sont pas toujours faciles à accepter mais elles font preuve d'une grande force de caractère et ne se laissent pas abattre par les problèmes.
Les pages se tournent toutes seules, j'ai espéré du début à la fin voir se développer certaines relations amoureuses et surtout voir les filles s'épanouir et s'accepter. Le message que l'auteur essaye de faire passer du début à la fin est très clair et apporte un sentiment de joie et de bonheur après les épreuves traversées. La justice finit toujours par être rendue et ceux qui s’échinent à écraser les autres finissent toujours par perdre ...

Ce qui ne m'a pas plu : Certains passages sont un peu longs mais ils ne sont que peu nombreux et il faut dire que les 500p de ce roman passent très vite quand même.

En bref, c'est une magnifique leçon de vie qui nous est dispensée par l'auteur. Elle alterne les moments de joie, de peine, de peur et de stress sans jamais faillir ni tomber dans le larmoyant. Les histoires de ces femmes sont vraiment pleines de sentiments qui passent au travers des mots. Le lecteur les ressent pleinement et on tourne la dernière page avec le sentiment du devoir accompli, quand tous sont heureux ou sur le point de l'être...

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- découvrir le destin de femmes ordinaires et leur façon de s'en sortir

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les sentiments qui dégoulinent parfois....

Merci aux éditions Harlequin collection Mosaïc pour ce magnifique voyage !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. As-tu déjà lu "la mafia du chocolat" de Gabrielle Zevin ? C'est un livre intéressant, je te le recommande.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!