Mes derniers avis...
http://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/leffet-domino-de-francois-baranger.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/cocky-bastard-de-vi-keeland-et-penelope.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/after-anna-dalex-lake.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/un-contrat-haut-risque-de-patricia.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/caraval-tome-1-de-stephanie-garber.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/ecorchures-de-tess-gerritsen.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/02/immaculee-tome-2-transcendante-de.htmlhttp://www.leslecturesdemylene.com/2017/02/mafia-seduction-tome-2-le-maitre-de.html
Concours en cours :
http://www.leslecturesdemylene.com/2017/03/concours-le-temps-vole-de-chloe-duval.html

mercredi 21 décembre 2016

Un million d’éléphants de Vanyda et Jean-Luc Cornette

Synopsis : Le Laos, au sud-est de l’Asie est surnommé le pays du million d’éléphants et du parasol blanc. Une terre de splendeurs dont la réalité politique fut sans poésie. Le pays a connu des guerres successives. En 1975, la monarchie tombe. Une dictature communiste advient. Le père de Vanyda est né au Laos. Vanyda naît en France. Elle a attendu vingt-cinq ans avant de découvrir le royaume de ses ancêtres. Jean-Luc Cornette l’accompagnait. C’est ici le récit romancé d’une génération sacrifiée. Ceux qui ont pu, ont fui leur pays natal. C’est le portrait de ceux qui ont pu se reconstruire aux quatre coins du monde, et l’amour de leur terre natale qui les pousse, un jour, à revenir au Laos. Et d’y conduire leurs enfants.
Papier (152 pages) - A paraitre le 3 janvier 2017 chez Futuropolis

Mon avis :
J'ai été attirée par le résumé de cette bande dessinée et c'est donc curieuse que je me suis lancée dans cette lecture. Et je dois dire que j'ai passé un bon moment (même si étant donné les événements qui sont décrits on ne peut pas vraiment parler de "bon moment"), j'ai apprécié les dessins, tout le côté historique, le voyage entre deux mondes.... Presque 50 années se déroulent devant nos yeux, point de départ le Laos qui est aussi notre point d'arrivée quand toute la famille décide de se rapprocher de ses racines. On vit la guerre, les "étranges" capacités des personnages, la façon dont ils gèrent chaque événement qui secoue leur communauté, la guerre et j'en passe. C'est parfois tendre, parfois triste, parfois violent mais surtout captivant quand on pense qu'il s'agit d'événements réels (ou presque). On vit l'éloignement, la reconstruction, la prise de décision qui n'est pas toujours facile et on suit avec beaucoup d'attention chaque personnage (même si parfois j'avais du mal à les "reconnaitre" au travers des années qui filent, heureusement que les prénoms s'apprennent facilement).

C'est donc avec beaucoup d'impatience que j'ai dévoré les bulles, suivi les différents dialogues, on sent bien l'ambiance au travers des dessins, on palpe facilement la réalité de la chose, j'en suis restée parfois comme deux ronds de flan, le côté réel étant vraiment bien fait. On ressent tous les sentiments des protagonistes, ceux qui résistent comme ceux qui baissent les bras, on ne peut qu'espérer qu'ils trouvent enfin leur voie mais surtout qu'ils s'en sortent. Parfois j'ai trouvé que ça n'était pas tout à fait assez approfondi, les années défilent (trop) rapidement pour s'attacher aux détails de chaque époque mais j'ai adoré les voir se retrouver, voir ce qu'ils sont devenus, comment ils ont traversé les tempêtes et tenu le cap malgré tout. Les dessins sont très agréables, les couleurs adaptées à chaque moment, tantôt claire et agréables et tantôt rouges sang, on se figure sans mal les expressions des protagonistes et on termine sur les rotules, happés par cette histoire passionnante et passionnée racontée avec beaucoup d'émotions.

En bref, j'ai apprécié de pouvoir plonger dans un monde que je ne connaissais pas (hormis au travers des livres d'histoire, et encore...) et de rencontrer des personnages que l'on aime suivre au fil des ans et voir évoluer. C'est parfois tendre, souvent violent, avec une étincelle d'espoir qui brille en permanence ! Une superbe histoire !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les BD réalistes qui nous entrainent dans un pan de l'histoire

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la guerre

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Pour acheter votre exemplaire :
http://www.cultura.com/cornettejean-luc-unmilliond-elephants-9782754810777.html#ae87

Les articles sont regroupés chez Stephie cette semaine.

9 commentaires:

  1. Aimant beaucoup le travail de Vanyda, j'ai très envie de découvrir ce titre.

    RépondreSupprimer
  2. Étonnant de retrouver Vanyda dans un tel registre, ça m'intrigue !

    RépondreSupprimer
  3. Intriguée aussi, je note pour la rentrée du coup ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Un album que je lirai assurément avant mon voyage au Laos en automne. Merci pour ce partage!

    RépondreSupprimer
  5. Un univers que je ne connais pas du tout! J'aime beaucoup Vanyda du coup, je risque d'aller fouiner!

    RépondreSupprimer
  6. Très envie de connaître ce pan de la vie de Vanyda

    RépondreSupprimer
  7. Tout à fait d'accord avec cette chronique, à ceci près que j'ai trouvé les personnages faciles à reconnaître les uns des autres. Les attitudes des personnages de Vanyda sont toujours un délice.
    Ici, dans la suite logique à mon sens de "Un petit goût de noisette" et de "Entre ici et ailleurs", j'ai re-découvert son talent (pour ne pas dire génie) pour ses couleurs à l'aquarelle : il y a quelques scènes, quelques cases magistrales ! Et pour qui est déjà allé traîner en Asie du Sud Est, des ambiances retranscrites de façon époustouflante.
    D'accord en revanche pour dire que certains moments passent trop vite, et auraient mérité des approfondissements. Mais on a déjà 160 pages dans les mains ! J'imagine qu'il a fallu adapter le récit au genre ^^
    En tout cas, je vous la conseille tous chaudement !

    RépondreSupprimer
  8. Je note cette BD bien vite. J'adore ce pays et son histoire n'est pas toujours facile à suivre. Ce doit être un bon moyen d'y comprendre quelque chose. J'avais lu Le Déjeuner du coroner pendant mon premier voyage là bas et on y apprenait aussi beaucoup.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!