L'année du flamant rose d'Anne de Kinkelin

Synopsis : Louise, Ethel, Caroline. Trois amies, joyeuses mais solitaires, partagent tout, leurs peines et leurs bonheurs, leur passion aussi pour les belles choses. Toutes trois sont des créatrices, des faiseuses de rêves, dans leurs ateliers qui se font face dans un passage parisien.
Louise, joaillière, crée des bijoux qui réjouissent le cœur et les yeux. Ethel, corsetière, réveille les sentiments et les sens des amoureuses éperdues (et des autres). Caroline, relieuse, redonne vie aux livres anciens, tout en rêvant la sienne. Toutes trois, passionnées, sont amoureuses de l'amour, mais celui-ci leur semble inatteignable…
Le jour où Louise s'entiche d'un flamant rose empaillé, superbe et quelque peu étrange, qu'elle installe dans son atelier, son regard sur la vie semble changer. Après sa rupture, elle est face à un défi : se relever, tenir debout, comme le flamant sur une patte, pour sa petite fille, Rose, malgré sa fragilité et les obstacles.
Cette année, les trois femmes sauront-elles trouver la force de se reconstruire ?
Papier (197 pages) - A paraitre le 6 janvier 2017 chez Charleston 

Mon avis :
J'étais curieuse de découvrir ce nouveau titre des éditions Charleston d'autant que le résumé avait l'air vraiment sympathique. Il a globalement rempli son office de "bon moment de lecture" 💕 mais il y a un ou deux points qui m'ont fait lever les yeux au ciel. Commençons par le positif, j'ai trouvé que la plume de l'auteur nous entrainait facilement dans son monde, on s'imagine sans peine ce quartier de Paris, le passage dans lequel leurs magasins sont et les spécialités de chacune. On ne peut que vouloir nous aussi les rencontrer (d'ailleurs j'ai adoré le petit mot de la fin de la part de l'auteur), vouloir vivre un peu hors du temps comme Louise, Ethel et Caroline, et apprendre à connaitre ces trois femmes avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs manières d'appréhender la vie qui passe et les embûches qu'elles rencontrent. Louise est notre principale narratrice mais les deux autres ne sont pas en reste, on s'attache assez facilement à elles et on ne veut qu'une chose, qu'elles trouvent enfin le bonheur mais surtout le chemin qui leur sied vraiment et qui les rendra heureuses. Mais c'est leur manière de réagir parfois qui m'a fait tiquer, j'ai eu l'impression d'avoir trois adolescentes devant les yeux et non pas des femmes qui ont déjà vécu certaines choses et qui apprennent de leur passé pour ne pas reproduire les mêmes erreurs..... sauf que.....

On tourne facilement les pages, j'étais curieuse de voir de quelle manière chaque histoire allait se dérouler, on a parfois envie de les secouer (mais après, ça tient surtout à l'expérience de chacun dans la vie réelle) pour qu'elles ouvrent les yeux et prennent conscience de ce qui leur arrive. Louise remonte la pente d'une belle manière, aidée par la force qu'elle puise dans son flamant rose, elle a au départ obligatoirement du mal à accepter ce qui lui arrive mais j'admire sa manière de relever la tête et de reprendre du poil de la bête. Elle est celle que j'ai préféré même si parfois elle s'aveugle elle-même avec des chimères, j'ai aimé ses sursauts d'orgueil et sa façon de gérer la défection de son mari. Ethel est sympathique, elle veut aider ses amies, pense qu'elle a la vie qu'elle s'est choisie mais elle se berce d'illusion et découvre des choses sur elle-même qu'elle n'attendait pas... Quant à Caroline, c'est elle qui m'est souvent apparue comme la "gamine" du groupe, elle m'a agacée quasiment à chaque fois qu'elle avait la parole et si ses actions partent d'un bon sentiment, elle ne voit pas plus loin que le bout de son nez et du coup a tendance à se cogner dans tous les murs qu'elle rencontre.... Pourtant petit à petit elles évoluent, prennent conscience de ce qu'elles ont à faire pour trouver la bonne route et j'ai ressenti tous leurs sentiments à la fin, les bons comme les mauvais et j'ai refermé ce roman avec le sourire aux lèvres et l'impression qu'elles sont sur les bons rails...

En bref, j'ai aimé découvrir la vie de ces trois femmes, leur petit monde bien à elles, leurs forces et leurs faiblesses et si parfois je les ai trouvé un peu naïves, j'ai aussi apprécié de les voir évoluer et prendre conscience du monde qui les entoure et de ce qu'elles ont à faire pour y trouver leurs places. Une belle histoire d'amour et d'amitié, de pardon et d'acceptation et de prise de conscience !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- voir des femmes se battre pour leur propre bonheur

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand elles sont un peu naïves (ou alors c'est moi qui suis un peu trop blasée 😋😋 )

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

6 commentaires

  1. Bonjour Mylène, merci encore pour cette chronique qui me touche. Si vous avez aimez l'univers de Louise, je vous invite à découvrir son atelier en vidéo: https://www.facebook.com/pg/lanneeduflamantrose/videos/?ref=page_internal
    Belles fêtes et à bientôt
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Mylène pour cette chronique sur mon premier roman. Pour découvrir l'atelier de Louise en vidéo, mais également celui d'Ethel et de Caroline, n'hésitez pas à aller voir par-là : https://www.facebook.com/pg/lanneeduflamantrose/videos/?ref=page_internal
    Passez de belles fêtes et à bientôt
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas si c'est pour moi... j'hésite, en fait, même si la couverture me plait beaucoup!

    RépondreSupprimer
  4. Ce roman m'intrigue de plus en plus mais la naïveté des personnages que tu as ressentie me fait un peu peur.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!