[Interview] Brenda Drake - La voleuse de secrets - Lumen éditions


Hello tout le monde, c'est à l'occasion du salon de Montreuil 2016 que nous avons eu la chance avec Karen (Au boudoir écarlate) de rencontrer Brenda Drake pour 1h d'interview. Et le moins que l'on puisse dire est que l'on n'a pas vu le temps passer, c'était très interessant et on espère que ça vous donnera l'envie de découvrir cette histoire !

On a donc commencé par des questions "générales" avant de parler de ce premier tome !
Voici donc ce que Brenda Drake nous a répondu :

Contente d'être à Paris ?
C'est mon second voyage à Paris mais le premier avait été très court donc j'espère cette fois-ci pouvoir en profiter davantage ! 

D'où vous vient cette envie d'écrire ?
J'ai des origines irlandaises et ma grand mère était une excentrique qui nous racontait beaucoup d'histoires. C'est donc de famille, j'ai commencé à écrire de petites choses à l'âge de 8 ans mais avant de pouvoir en vivre, j'ai commencé à travailler dans l'immobilier pour ensuite m'occuper de ma famille à temps plein. Puis je me suis vraiment mise dans l'écriture et tout ce que ça implique.

Comment avez-vous été éditée ?
Aux USA, le processus est quelque peu différent d'en France. Pour espérer être édité, il vaut mieux être bien entouré et il faut un agent littéraire qui fait l'interface avec les différents éditeurs mais aussi beaucoup d'autres choses. C'est un processus qui m'a pris 10 ans environ, j'ai commencé en prenant des cours et je me suis tournée vers des ateliers en ligne où je fais se rencontrer des auteurs, des éditeurs, des agents.... Cela s'appelle Pitch Wars et c'est d'ailleurs dans cette organisation que j'ai rencontré mon agent.

Combien de livres avez-vous écrits / publiés ?
A ce jour, 7 livres sont publiés ou en cours. 3 sont sortis et les 4 autres sont pour 2017 et 2018 dont le tome 3 de la voleuse de secrets qui s'appellera "l'assassin des vérités".

Quelles sont vos habitudes d'auteurs ?
J'écris tous les jours, je me lève tôt, je bois une tonne de café (d'ailleurs vaste débat sur le café, personnellement je n'en bois pas une goutte 😛😛 ) je m'occupe des réseaux sociaux, je lis mes mails, puis ensuite j'écris toute la matinée? Je déjeune tranquillement, je reprends l'après midi puis je passe le début de soirée en famille et je recommence à écrire. L'un de mes adages préféré est "festin ou famine" donc je m'accroche tant que ça marche !


Pouvez-vous nous en dire plus sur Pitch wars?
L'idée est venue de l'importance de trouver le bon agent pour accompagner l'auteur dans sa recherche d'un éditeur mais aussi dans tout le travail éditorial. Il est primordial qu'il y ait une bonne entente entre l'agent et l'auteur et c'est là que Pitch wars intervient en trouvant le bon agent pour le bon auteur. Souvent un agent relit les livres, fait un travail éditorial surtout au départ, avant d'envoyer le manuscrit aux éditeurs. J'ai eu une mauvaise expérience avec mon premier agent mais heureusement j'ai depuis trouvé la perle rare (qui est aussi l'agent de Nicholas Sparks). Il arrive qu'un manuscrit, si l'agent n'a pas correctement fait son travail soit refusé par plusieurs éditeurs ce qui peut bien évidemment être dommageable pour la suite de la carrière de l'auteur

Quelles sont vos relations avec les blogueurs ?
Si on me tague, je vais voir le post mais sinon je ne fais pas de recherches, je ne veux pas que les blogueurs aient l'impression que je les surveille donc j'estime que s'ils me taguent c'est qu'ils ont envie que je les lise et que sinon, non. Mon assistante va tout lire elle par contre et elle va me dire si des tendances nettes se dégagent des commentaires et j'essaye ensuite d'en tenir compte si je peux. Au début j'allais beaucoup sur goodreads et amazon mais les commentaires négatifs me brisaient le coeur, j'ai préféré arrêter.

Quelles sont vos dernières lectures ?
J'ai adoré Carry On de Rainbow Rowell (que je vais lire pour ma part sous peu) et Six of Crows de Leigh Bardugo (on a les mêmes gouts), je lis une majorité de middle grade et de YA pour me mettre dans l'ambiance et voir un peu ce qui se fait par ailleurs. J'ose parler de tout dans mes livres, à commencer par des histoires gays (il y en a d'ailleurs une dans mon autre série), je trouve important que les romans correspondent en partie à la réalité (j'ai des membres de mon entourage qui sont gay et c'est donc normal qu'il en aille de même pour mes héros).


Comment vous est venue l'idée de La voleuse de Secrets ?
J'étais dans une librairie et je suis tombée sur un magnifique livre sur les bibliothèques du monde entier et je me suis imaginée pouvoir aller de l'une à l'autre avec bien entendu, origines obligent, des créatures fantastiques. Je l'ai acheté et une fois rentrée chez moi j'ai posé mon histoire. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller voir la BNF puisque la partie Richelieu est fermée pour travaux (et Karen lui a conseillé d'aller voir une célèbre bibliothèque parisienne).

D'où vous est venue la phrase "Tu ne te sentiras jamais seule en compagnie des livres"?
C'est ma grand-mère qui me disait ça quand j'étais petite, je n'ai pas eu une enfance tout le temps drôle et je m'échappais en lisant beaucoup.

Comment décririez vous Gia pour donner aux lecteurs l'envie de la rencontrer ?
C'est une jeune fille loyale, amoureuse des livres et des bibliothèques, elle est combative, athlétique (tout comme mes nièces dont je me suis inspirée, une sportive et un rat de bibliothèque), douée en escrime, dynamique et elle prend soin des gens qu'elle aime, prête à tout pour les protéger.

Vous créez un dossier sur Pinterest pour chacun de vos livres ?
En fait je le fais au fur et à mesure que j'avance dans l'écriture, je fais des tableaux pour chaque personnage mais je ne les publie qu'une fois le livre terminé pour que les lecteurs puissent les voir.

Quelles sont les scènes que vous préférez écrire ? et le moins ?
Indubitablement les scènes de combat, j'adore la chorégraphie que ça implique alors que j'ai davantage de mal avec les scènes romantiques qui me mettent davantage mal à l'aise, j'ai plus de facilité à décrire l'action que les émotions.

Des petits indices sur le tome 2 ?
- Nick a du mal avec ses pouvoirs
- Gia et Arik, c'est compliqué....
- il y a une nouvelle menace dans les bibliothèques !

Et le mot de la fin, si vous deviez avoir un super pouvoir, quel serai-t-il ?
Indubitablement voyager dans le temps pour pouvoir revoir les personnes qui ne sont plus là !

10000 mercis Brenda Drake et Lumen pour cet excellent moment 😍😍😍




3 commentaires

  1. Wahhha superbe, j'ai très envie de lire ce livre maintenant :)

    RépondreSupprimer
  2. L'auteures est très sympa :)
    J'ai acheté le premier tome à Montreuil et j'ai vraiment hâte de le découvrir.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré le livre hâte de lire le tome 3

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!