Metropol, tome 1 : Corps-à-corps de Martin Holmén

Synopsis : Même s'il ne monte plus sur le ring, l'ex-champion de boxe Harry Kvist se sert toujours de ses poings.
Pour gagner sa vie, d'abord, grâce à sa petite officine de recouvrement de créances.
Et pour survivre, tout simplement. Survivre dans le Stockholm des années 1930, où la Grande Dépression est aussi rigoureuse que l'hiver. Tout juste trouve-t-il quelque réconfort dans le sexe, avec des femmes ou des hommes de passage.
Lorsqu'il est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, Kvist va devoir naviguer entre les bas-fonds et les beaux quartiers, les bars clandestins et les bordels, pour retrouver la seule personne qui puisse l'aider à prouver son innocence.
Papier (357 pages) et numérique - Paru en septembre 2016 chez Hugo thriller

Mon avis :
Dès les premières pages le ton très sombre et glauque de ce thriller est donné. Et l'auteur ne nous laisse jamais tomber, il garde la même ligne de conduite tout au long de son aventure jusqu'à ce que l'on comprenne enfin les tenants et les aboutissants de cette affaire dans laquelle Harry trempe jusqu'au cou (et je n'avais rien vu venir bien évidemment....). On rencontre donc Harry lors d'une nuit sombre où il va essayer de faire peur à un gars qui doit de l'argent à son patron. Il vit de petits expédients alors qu'il a été un fameux champion de boxe. Il habite au dessus de chez un croque mort avec qui il est ami et prend la vie comme elle vient mais cette nuit là il ne sait pas ce qui l'attend et va être plongé dans quelque chose qui le dépasse. J'ai trouvé l'ambiance diablement bien faite, il est difficile de le lâcher avant de savoir où l'auteur entraîne son personnage ... On sent bien que l'intrigue est placée dans une époque à la fois sombre et dure, rien n'est facile pour les personnages et en plus de l'accusation qu'il voit lui pendre au nez,  Harry doit se battre pour gagner un peu d'argent jusqu'à l'arrivée d'une femme assez spéciale dans sa vie.

On navigue donc à vue durant tout le roman, on ne sait pas vraiment où donner de la tête, qui croire, comment tout ça va tourner et surtout les pourquoi du rôle de chacun. J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur, sa façon très visuelle de nous décrire chaque passage et de nous faire vivre les hauts et les bas de cette aventure.  Chaque personnage secondaire à un rôle à jouer, on le comprend quand tout fini par se mettre en place ce qui nous réserve quelques surprises. D'ailleurs il y a plein de choses que je n'avais pas du tout vu venir et qui m'ont scotchée à l'intrigue. Les rues de Stockholm sont parfaitement décrites tout comme le froid et le côté très sombre de l'histoire. Harry n'est pas ce qu'on appelle un personnage attachant mais il ne nous laisse pas indifférents et soulève des tonnes de questions.  Les pages se tournent facilement, j'étais toujours plus curieuse de voir comment cela allait se conclure et au final, malgré la tonne d'idées que j'avais,  aucune n'était la bonne.....

En bref, un thriller sombre et haletant,  l'auteur nous plonge sans peine dans la douleur du  Stockholm des années 30 et nous fait ressentir tous les sentiments de son personnage. On ne sait pas vraiment vers quoi on se dirige mais quand les masques tombent, tout s'éclaire différemment et nous surprend de plus d'une manière....

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les romans sombres et violents

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les héros dont on ne sait jamais quoi penser

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

0 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!