La Rage de Zygmunt Miloszewski

Synopsis : Un cadavre brûlé par des armes chimiques est retrouvé sur un chantier polonais. Les résultats de l’autopsie sont stupéfiants : certains membres prélevés sur place n’appartiennent pas au corps de la victime. Absorbé par cette étrange affaire, le procureur Teodore Szacki néglige une plainte pour violences conjugales. Il en prend conscience trop tard : la plaignante a été grièvement blessée. Son mari est découvert quelques jours après, vivant, mais la langue et les cordes vocales sectionnées... Mis en cause par sa hiérarchie, le magistrat voit sa carrière menacée, lorsque sa propre fille est enlevée à son tour. Il sent alors monter en lui la rage.
Papier (535 pages) - A paraitre le 08/09/16 chez Fleuve noir

Mon avis :
J'avais lu la première enquête de Teodore (Les impliqués)(pas la seconde par contre) et j'étais curieuse de lire ce dernier opus d'autant que je vais rencontrer l'auteur lors du salon Lire en poche à Gradignan début octobre. J'ai tout simplement été entrainée de la première à la dernière page, j'ai adoré ma lecture, tout le mystère qui entoure les protagonistes et surtout on ressent bien la rage qui monte graduellement jusqu'à ensevelir Teo dessous, qu'il ne sache plus vraiment dans quelle direction aller ni surtout qui croire. J'en suis d'ailleurs restée sur les fesses quand l'auteur finit par tout nous dévoiler, je ne m'attendais pas du tout à ce genre de rebondissement et je dois dire que c'était vraiment diablement bien trouvé.... Je me suis donc laissée porter par l'intrigue, je découvrais au fur et à mesure l'horreur qu'a vécu un pauvre homme (j'en ai d'ailleurs fait des cauchemars à retardement) et je me posais tout un tas de question sur la personne assez sadique pour faire ça... Teodore se pose d'ailleurs les mêmes et avec son équipe, le procureur va aller de découverte en découverte qui vont le déstabiliser et lui poser de nombreuses colles. J'ai aimé cet homme entier, qui reconnait ses erreurs, essaye de les réparer mais ne sait en même temps pas comment agir avec sa nouvelle petite amie et sa fille qui a du les rejoindre pour vivre avec eux. On se sent proches d'eux et de ce qu'ils doivent traverser, on ne peut que comprendre les décisions de Teodore au travers des mots de l'auteur et ressentir tous ses sentiments.

Du côté de l'intrigue j'avoue, je n'avais absolument rien vu venir, j'ai été totalement prise par les événements qui se déroulent devant nos yeux et j'ai essayé, tout comme Teodore, de comprendre ce qui se passait réellement. Et là c'est le choc au fur et à mesure que les masques tombent, rien ne laisse présager depuis le début que l'auteur nous réserve un tel dénouement et j'ai été ravie de m'être laissée avoir par le méchant de l'histoire. J'ai été juste un peu frustrée par la fin qui n'est pas hyper claire, on se doute bien de ce qu'il va se passer par la suite mais en même temps j'aurais aimé avoir un peu plus d'éclaircissements. En tout cas la plume de l'auteur nous fait imaginer sans peine tout ce qui se déroule devant nos yeux (vive les cauchemars), on frissonne à plusieurs reprises, on ne sait pas où donner de la tête et on ne peut qu'être entrainés dans cette aventure assez étonnante.... Je n'ai pas vu défiler les 500 pages de cet opus, impossible de le lâcher avant d'avoir tout compris et même là, une fois la dernière page tournée, il faut quelques instants pour intégrer toutes les données qui sont décrites et nous font dire que certaines personnes, au nom de la justice et du devoir, sont vraiment et complétement folles... 

En bref, j'ai adoré à la fois les personnages et les événements glaçants qui se déroulent devant nos yeux. L'auteur a vraiment l'art et la manière de maintenir son suspense, de nous faire douter en permanence et de nous faire encore plus apprécier Teodore pour ses nombreuses qualités mais aussi ses défauts. Le dénouement m'a laissée sur les fesses, je n'avais absolument rien vu venir et j'ai apprécié d'être surprise à ce point ! Une série à découvrir pour son personnage principal !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les thrillers assez violents et ne comprendre qu'à la fin qui se cache derrière le masque du méchant.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les trucs dégueulasses (et vive les cauchemars...)

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!