Je t'ai rêvé de Francesca Zappia

Synopsis : Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n'envisagez pas qu'elle puisse être mise en doute. Et si vous n'étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l'incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d'une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d'esprit suffisamment longtemps pour aller à l'université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu'elle était persuadée d'avoir imaginé de toutes pièces... Avant même qu'elle s'en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l'adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l'âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n'est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu'où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu'où pouvons-nous la croire ?

Mon avis :
J'étais impatiente de découvrir ce roman d'autant que j'en avais peu entendu parler jusque là. C'est donc sans attente particulière mais très curieuse que j'ai commencé ma lecture et j'en suis ressortie complétement sous le charme de la plume de l'auteur (et de la traductrice que je connais en vrai en plus, du coup j'y ai pensé tout au long de ma lecture). Avec ce livre on passe par tout un tas de sentiments, on doute, on espère, on craint la vérité, on a du mal à faire la différence entre réalité et imagination mais surtout on plonge avec plaisir dans la vie d'Alex, de sa famille, de ses amis, de Miles, bourru et tendre... On ne voit pas défiler les pages, j'ai été totalement happée par cette intrigue et si sur un petit point je l'ai trouvé un peu tirée par les cheveux, j'ai globalement été subjuguée par ce que je lisais. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai levé les yeux au ciel, je me suis même parfois mise à douter de ce que je lisais, comme si Alex et sa maladie déteignaient sur moi. On ressent très facilement les différentes phases par lesquelles la jeune fille passe, on prend plaisir à la voir s'ouvrir à la vie malgré les difficultés et je dois dire qu'à un moment, j'ai même eu l'impression d'avoir le cœur brisé en  mille morceaux (et j'ai toujours cette sensation en écrivant cette chronique).

Alex est malade, elle le sait, son entourage le sait, elle est soignée pour ça et a tout un tas de petites habitudes pour lui prouver si ce qu'elle voit et vit est issu de son imagination ou de la réalité. Dès les premières pages on est happés par son histoire, on la voit se dérouler devant nos yeux, on ressent ses doutes et ses peurs et surtout on a un pincement au cœur à chaque fois qu'elle se pose des questions sur la réalité ou non de ce qu'elle voit et pense. Miles fait irruption dans sa vie à la manière d'un serpent, il est au départ distant et puis petit à petit, on ne sait pas lequel des deux arrive à faire tomber les barrières de l'autre. J'ai adoré Miles, sa peur des autres, son incapacité à aimer (enfin c'est ce qu'il croit), le fait qu'il ne pense pas non plus pouvoir être aimé et la relation qu'il noue au fil de l'histoire avec Alex. Son envie de l'aider et de la comprendre, les murs qu'ils ont construits qui tombent au fur et à mesure, la scène de l’hôpital psychiatrique et tout ce qu'elle entraine. On vit quasiment chaque événement comme une claque, on se pose en permanence des questions et j'ai particulièrement aimé le fil rouge de ce roman, cette enquête sur le passé du lycée que mène Alex pour comprendre ce qu'elle voit....

Les pages se tournent à une vitesse folle, je voulais savoir ce qui allait arriver à Alex, de quelle manière elle allait gérer cette nouvelle école, de nouveaux amis et l'irruption de Miles, qu'elle semble avoir déjà croisé quand elle était plus jeune la déstabilise d'autant que le jeune homme est totalement fermé. J'ai aimé les voir s'ouvrir l'un à l'autre, les voir petit à petit changer, évoluer, faire confiance et surtout au fur et à mesure ils croient en eux, ils ne lâchent rien, Alex se bat pour ce qu'elle croit juste et pour sa survie dans ce milieu hostile que représente les autres. J'ai souvent eu les larmes aux yeux, à la fois de bonheur et de tristesse, la boule au ventre ne m'a pas quitté pendant toute ma lecture, j'étais impatiente de voir de quelle manière cette histoire allait pouvoir se terminer et là j'ai eu l'impression de vivre un tremblement de terre, le choc des événements, l'auteur nous réserve un rebondissement que je n'avais pas vu venir et qui m'a laissé totalement pantelante. Le final est juste magnifique, rien de plus à dire si ce n'est qu'il faut découvrir ce livre pour le vivre !!

En bref, ce roman nous transporte d'une magnifique manière dans la vie d'Alex. On rit, on pleure, on passe par tout un tas de sentiments, on craint pour sa santé mentale, on se rend compte que les plus "fous" ne sont pas toujours ceux qui sont diagnostiqués et les mots de l'auteur nous laissent sur les fesses tellement les évènements sont intenses. J'ai été happée par cette histoire d'une très belle manière, on en ressort avec le sourire aux lèvres et le coeur plein d'amour et d'amitié. 

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les histoires qui sortent des sentiers battus et qui nous racontent le combat d'une jeune fille pour sa liberté et contre sa maladie

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand certains évènements restent flous.

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782221190241&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

5 commentaires

  1. oui j'avais entendu de jolis choses du roman. Contente qu'il soit si touchant et intéressant !

    RépondreSupprimer
  2. Oh, depuis que je connais l'existence de ce roman (c'est-à-dire depuis que je l'ai vu dans la dernière Masse Critique de Babelio) ce roman me tente ! Il semble sublime et ton avis ne me détrompe pas ! Jolie chronique. ;)

    RépondreSupprimer
  3. Oh chouette ! Je viens de l'acheter ! Ravie qu'il te plaise, je suis encore plus pressée de le commencer !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis en train de le lire par TA faute :p

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup aimé aussi, même si j,ai trouvé que ça s'éparpllait un mini-peu... mais d'un autre côté, c'est un peu la narration qui fait ça! J'adore les narrateurs unreliable!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!