L'insigne du Boiteux de Thierry Berlanda

Synopsis : Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leurs jeunes fils âgés de 7 ans. Opérant à l’arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu’il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?
Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s’adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, « retraité » de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d’un petit garçon de 7 ans. Détail qui n’échappera sans doute pas au Prince…

Mon avis :
Je n'avais lu que des bons retours sur ce roman, j'étais donc curieuse de découvrir la plume de l'auteur et de lire cette histoire. Je n'ai pas été déçue du voyage, les mots de l'auteur sont percutants et nous plongent dès les premières pages dans son intrigue qui est vraiment bien faite. L'ambiance m'a complétement prise à la gorge dès les premières pages, je me demandais jusqu'où on allait descendre dans l'horreur et qui se cachait derrière le "masque" du tueur...

Jeanne, divorcée, vit avec son fils et entretient des relations plutôt cordiales avec son ex. Quand son ancien professeur avec qui elle a eu une expérience malheureuse lui demande de l'aide sur un meurtre rituel, elle accepte de l'aider, à la fois par curiosité et pour des raisons quelque peu obscures. Mais elle ne se doute pas qu'elle va être entrainée bien malgré elle dans une intrigue sanglante et qu'elle n'en ressortira peut être pas vivante. Le tout est vraiment bien fait, on s'attache très vite aux personnages et la curiosité nous pousse à tourner les pages.

Certaines choses vont parfois un peu vite mais j'ai trouvé que le rythme haletant et la tension étaient deux ingrédients parfaitement maitrisés par l'auteur. On ressent les choses au fond de nous, j'ai eu à plusieurs reprises la chair de poule et j'avoue que je me suis laissée totalement balader par l'histoire. Je n'ai même pas essayé de faire des suppositions sur les origines du tueur et même si on a quelques élèments au fur et à mesure que l'on avance dans l'intrigue avec ses sombres pensées, je me suis demandé où il voulait en venir avec ses meurtres rituels...

Les personnages sont bien décrits, j'ai apprécié grandement Jeanne, sa force de caractère et sa façon d'avancer malgré tout, j'ai détesté Bareuil et sa façon de jouer avec les autres et aimé notre commandant Falier qui sous des dehors un peu "bravaches" nous montre un visage très agréable, une intelligence fourbe et surtout une indéfectible amitié pour ceux qu'il entraine dans son sillage. L'intrigue est menée d'une main de maitre, la violence est bien "retranscrite" et on s'imagine sans peine les différents passages et les horreurs par lesquelles passent les personnages....

Quant au final, il est à la mesure du reste de l'histoire, glaçant et percutant et nous laisse pantelant une fois la dernière page tournée. Je suis curieuse de lire la suite et de retrouver ces personnages pour voir de quelle manière chacun évolue. Entre l'héroïne agréable, le flic sur la fin mais qui a toujours la gnaque et le professeur fourbe, qui va vraiment tirer son épingle du jeu.....

En bref, un roman court mais percutant, un rythme haletant et des personnages que l'on est curieux de voir évoluer. On est très vite et très facilement pris par l'intrigue et on ne peut le lâcher qu'une fois la dernière page tournée. La plume agréable de l'auteur fait monter la tension et nous happe du début à la fin...

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les romans où les pages se tournent très vite et où l'intrigue est stressante

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les horreurs que les enfants subissent

Merci aux éditions La bourdonnaye pour cette lecture vraiment bien faite !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!