Fille de l'eau de Emmi Itaranta

Synopsis : Noria est encore adolescente quand, à la mort de son père, elle est nommée maître du thé de son village. Dans un monde qui tente de se relever d'une guerre qui a épuisé les réserves d'eau potable, la jeune fille est à présent garante des traditions d'un temps révolu et protectrice d'une source secrète que sa famille protège depuis toujours. Mais bientôt, les militaires de la Nouvelle Qian, le gouvernement qui régit la société, décident d'enquêter sur l'apparente abondance des ressources d'eau du village. Alors que l'eau se fait de plus en plus rare, Nora devra faire un choix : se battre ou coopérer?

Mon avis :
J'avoue, la couverture est la première chose qui m'a attirée tout comme le titre. Une fois lu le résumé, j'étais encore plus curieuse de découvrir ce roman qui ne m'a pas déçue, j'ai passé un très bon moment de lecture avec Noria. L'ambiance est très spéciale dès le début, l'auteur nous plonge dans un monde post-apocalyptique dans lequel l'eau est devenue rare et est régulée par l'armée. Noria vit avec ses parents, son père est Maitre du thé et elle se destine au même métier. Elle sait qu'ils lui cachent quelque chose et finit par découvrir de quoi il s'agit juste avant d'être intronisée Maitre elle-même.

J'ai beaucoup aimé la mythologie développée par l'auteur, on suit une expérience de Maitre du thé avec Noria et son père ce qui m'a intriguée dès le départ. La psychologie des personnages est au centre de l'intrigue, Noria se pose beaucoup de questions sur ce que le gouvernement et l'armée veulent leur faire croire et décide de faire tout ce qu'elle peut pour que les choses changent, quitte à partir à l'aventure dans des pays éloignés. La jeune fille croit en elle et en ce que son père lui a enseigné, elle veut faire le bien et aider son prochain. Ils n'ont jamais été privé d'eau et elle comprend petit à petit de quelle manière les choses se sont déroulées et pour quelle raison ses parents sont restés dans la demeure familiale.

Le rythme est un peu lent mais il y a des rebondissements savamment placés qui titillent suffisamment le lecteur pour qu'il ait envie d'en savoir plus et d'aller au bout de l'aventure. On ne sait pas trop où on va jusqu'au dernier moment, est ce que Noria va avoir la force d'aller au bout de ses convictions ? est ce que les militaires vont comprendre qu'elle cache quelque chose ? est ce que quelqu'un de son village ne va pas aller la dénoncer contre une prime ? On est dans l'attente en permanence et cette attente est assez stressante et bien décrite pour qu'on la ressente pleinement. Les personnages sont sympathiques et même si on n'arrive pas à s'attacher complétement à eux on aimerait les voir avancer et ne pas trébucher sur les nombreuses embûches qui parsèment leurs routes. 

Les découvertes faites par Noria et sa meilleure amie font que les choses changent, elles prennent des décisions qui pourraient renverser toutes les croyances de leur époque mais rien ne se passe comme elles le prévoyaient ce qui nous entraine dans un maelstrom de questions. J'avoue avoir été assez étonnée par la fin de ce roman, de manière tout à fait positive, je ne pensais pas que l'auteur irait jusque là ni qu'elle nous plongerait dans cet état de perplexité que représente cette conclusion. Une conclusion très belle, à la fois triste et heureuse mais qui correspond bien au reste du roman !

En bref, l'auteur nous plonge dans un monde post-apocalyptique où l'eau est devenue une denrée très rare et très chère. La famille de Noria, Maitre du thé de génération en génération, lui a appris à se poser les bonnes questions et à penser à son prochain. La très belle leçon de ce roman m'a laissée sans voix à la fin, une histoire qui fera réfléchir chacun d'entre nous.

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les mondes post apocalyptiques où les explosions et les personnages forts ne sont pas au centre de l'intrigue

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- une intrigue plus basée sur la réflexion que l'action

Merci aux éditions Presses de la cité pour cette lecture, le 8 janvier 2015 en librairie !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!