Commissaire Antoine Marcas, tome 9 : Le règne des Illuminati de Jacques Ravenne & Éric Giacometti

Synopsis : 1794. Robespierre et Saint Just plongent la Révolution Française dans la Terreur. Arrêté avec ses frères de loge, un policier franc-maçon est conduit à l'échafaud. Pour échapper à la guillotine, il doit élucider le meurtre d'une jeune femme atrocement mutilée, à la manière d'un rituel. Une enquête qui va le conduire aux portes de l'enfer.
1963. A Rome, le pape Paul VI révèle un secret au président américain John Fitzgerald Kennedy. Celui-ci ressort bouleversé de la rencontre. Quatre mois plus tard, il sera assassiné à Dallas.
De nos jours. De retour d'Afrique, le commissaire Antoine Marcas enquête sur l'assassinat d'un prêtre, fondateur d'une ONG, dans un climat délétère d'attaques de groupes conspirationnistes contre la Franc-maçonnerie.
De Paris à Las Vegas en passant par la Silicone Valley et les forêts sombres du mystérieux Bohemian club à San Francisco, Marcas va remonter la piste d'une conspiration terrifiante et affronter un groupe occulte disparu depuis des siècles : les Illuminati.

Mon avis :
J'avais hâte de retrouver Marcas, c'est un personnage auquel je me suis attachée au fil des tomes et même s'il m'agace assez souvent, le pauvre n'a pas été gâté par la vie et voit souvent celles qu'il aime tomber sous les balles de ses détracteurs.
S'appuyant sur des faits réels, les auteurs mêlent avec habilité passé et présent, fiction et réalité. On est happé dès les premières pages par l'intrigue qui nous propose un certain nombre de rebondissements. On ne sait pas à qui faire confiance, que ce soit dans l'histoire de Ferragus, policier franc-maçon sous la Révolution ou dans celle de Marcas. Ils avancent à tâtons dans leurs enquêtes respectives et j'ai pris beaucoup de plaisir à les voir évoluer dans les brumes qui les entourent. Certains passages sont très documentés et j'ai adoré en apprendre davantage sur la période qui a suivi la révolution (même si bien évidemment beaucoup de choses sont "imaginées").
Les pages se tournent assez facilement, l'alternance des époques donnant un rythme haletant au récit et permettant au lecteur de lier ces deux moments. Les personnages sont assez attachants, on se prend vite d'espoir et de compassion pour eux, on frissonne quand ils risquent leurs vies (et ça arrive trèèèès souvent) et on espère qu'ils s'en sortiront sans trop de blessures. Car ils y a les blessures physiques mais aussi les mentales qui sont finalement tout aussi meurtrières... Le pauvre Marcas doit évoluer dans un monde qu'il ne connait pas tout comme Ferragus, il se retrouve pris dans des intrigues politiques et financières qu'il ne comprend pas.
L'intrigue est menée de main de maitre et même si certaines choses se devinent assez facilement, d'autres sont beaucoup plus sournoises et prennent nos héros en défaut. Plus on avance vers la fin, plus on a nos réponse et plus on se pose des questions sur la limite entre réalité et fiction. Les auteurs nous laissent réfléchir par nous même et si certaines choses semblent réellement du domaine de l'imaginaire, pourquoi d'autres ne seraient pas réelles.... A chaque lecteur de se faire sa propre opinion !

En bref, l'enquête, que ce soit dans le passé ou le présent est bien menée et tient en haleine le lecteur. Même si certaines choses se devinent assez facilement, on est aussi soufflés par certaines révélations. Et là encore, même si il s'agit d'une œuvre de fiction qui s'appuie sur des faits réels, on se demande toujours quelle pourrait être la part de vérité dans cet imaginaire débordant !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les parallèles passé / présent et les théories conspirationnistes

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence et les détails macabres

Merci aux éditions Fleuve noir pour cette lecture !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

  1. Différence entre Dan Brown (anges et démons) et Giacometti & Ravenne : les deux derniers sont français et CULTIVES

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!