Gone, tome 6 : La Lumière de Michael Grant

Synopsis : Cela fait plus d'un an que toute personne ayant atteint l'âge de quinze ans, a disparu de la ville de Perdido Beach, en Californie. Pendant ce temps, d'innombrables batailles ont été livrées. Les combats contre la faim et les mensonges, les batailles du bien contre le mal. Allégeances ont été gagné, perdu, trahi, et gagné de nouveau, les idéologies ont été brisées, les enfants de la Zone ont commencé à croire en leur nouvelle société, c'est la seule vie qu'ils connaîtront. Mais maintenant que les ténèbres ont trouvé un moyen de renaître, l'existence précaire qu'ils ont mis en place est susceptible d'être brisé pour de bon.

Mon avis : (attention, risque de petit spoiler sur les tomes précédents mais pas de grosse révélation)
Voilà une aventure qui se termine. J'avais lu le premier tome il y a déjà tout juste 2 ans et je tourne la dernière page de ce sixième avec un petit pincement au cœur. 2 ans que j'apprends à connaitre Sam, Astrid, Caine, Diana et les autres, que je souffre avec eux, que je traverse ces épreuves avec eux et que j'espère avec eux un monde meilleur.
La zone est mal en point, le gaiaphage plus fort que jamais et les enfants peuvent à présent voir au travers du Dôme. Ce qui pousse les deux côtés à essayer de comprendre ce qui est arrivé pendant l'année qui vient de s'écouler, qui sont les enfants encore en vie et les horreurs qu'ils ont traversés. Les adultes ne comprennent pourtant pas tout ce qu'ils voient, ceux que leurs enfants ont été amenés à faire pour ne serai-ce que survivre. D'autant que ces derniers ne doivent pas s'endormir sur leurs lauriers, la bataille finale approche et l'auteur rend les choses de plus en plus difficiles pour Sam et ses amis. Les rebondissements, même s'ils n'ont pas le même impact que dans les tomes précédents sont nombreux, tout comme les morts d'ailleurs. L'auteur ne laisse pas respirer ses personnages ni nous par la même occasion. On craint pour leurs vies, on perd des gens que l'on appréciait, j'ai eu plusieurs fois des pincements au cœur. On se rend aussi compte qu'il ne faut pas toujours se fier aux apparences et que certains sont capables du pire comme du meilleur, ils l'ont déjà prouvé plusieurs fois et continuent dans la même voie.
J'ai été entrainée par les mots de l'auteur pour ce dernier voyage, je me demandais comment il allait pouvoir terminer sa fresque et je n'ai pas été déçue d'autant que les chapitres qu'il nous propose pour clôturer la saga nous permettent de finir sur une note d'espoir, d'amitié et d'amour malgré l'adversité et les épreuves qui attendent encore tout le monde.
Pendant 2 ans l'auteur a su me tenir en haleine et si vous avez aimé les tomes précédents, nul doute que ce dernier réussira à vous satisfaire en apportant les réponses que l'on attendait. Malgré le côté triste et les amis que l'on a perdu dans la bataille, la note d'espoir qui est portée est fortement présente et j'ai adoré les derniers mots...

En bref, un sixième tome qui clôture en beauté cette saga, il nous apporte des réponses, de l'espérance, de la tristesse mais aussi de l'amour et de l'amitié comme au long de cette aventure. Une page se tourne mais on pensera toujours un peu à Sam et toute sa clique !

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- connaitre le dénouement d'une saga et avoir les réponses que l'on attend depuis le début

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence faite aux enfants et par des enfants

Merci aux éditions PKJ pour m'avoir permis de finir ce voyage en apothéose (fiche du livre)

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

20/100

2 commentaires

  1. J'ai fini il y a peu le tome 2... A suivre !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu ce livre pour Noël et je suis en train de le lire, il est super!!!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!