L'Homme des morts de V.M. Zito

Synopsis : L'infection zombie a séparé les Etats-Unis en deux. L'Est, la Zone Libre, est complètement bouclé : personne n'y entre, personne n'en sort. L'Ouest, la Zone Occupée, a été abandonné aux morts.
Henry Marco est pourtant resté dans le Nevada. Mercenaire au service des familles de l'Est, il traque et tue les zombies qu'on lui désigne, permettant aux proches de faire leur deuil.
Maintenant le Ministère de l'Intérieur a besoin de lui pour une mission délicate : retourner en Californie, où tout a commencé. Retrouver un homme. Rapporter un secret.
Mais dans l'Ouest ravagé de l'Amérique, tout est possible. Surtout le pire.

Mon avis :
Une catastrophe est arrivée il y a 4 ans aux États-Unis et a séparé le pays en deux. D'un côté, les humains vivants, de l'autre, les zombies assoiffés de chair humaine. Un virus les a transformés sans que personne ne sache pourquoi ni ne connaisse son origine. Il reste pourtant des humains, suicidaires ou fous (à vous de choisir) qui vivent du mauvais côté. Henry Marco est l'un deux... Embauché par des familles, il tue définitivement les zombies pour sauver leur âme et surtout pour ramener une preuve indiquant qu'ils sont bel et bien morts. Mais il essaye avant tout de retrouver sa femme, disparue le jour du grand cataclysme et qu'il aimerait délivrer de la maladie elle aussi.
Il est embauché de force par l'état américain pour partir à la poursuite d'un ancien collègue qui faisait des recherches sur le virus et qui aurait trouvé un moyen de lutter. Celui-ci a été vu pour la dernière fois des années auparavant dans un pénitencier californien. C'est donc armé et aidé par un seul homme qu'Henry va mener sa quête en traversant des paysages désolés et remplis de zombies assoiffés.
Aux habitués des zombies, je pense que les descriptions que nous en fait l'auteur, de leur façon de dévorer les rares humains qu'ils croisent et de se comporter à celle de se décomposer, ne choqueront pas. J'en ai peu l'habitude et du coup j'avoue que j'ai parfois été dégoutée de lire ces lignes. Mais il faut avouer une chose, c'est tellement bien écrit que du coup je me suis crue devant ma télévision en train de regarder un film... très réel comme aventure... et souvent très réaliste. Les descriptions sont telles que le lecteur est pris dans l'aventure du héros et qu'il vit le stress, les bagarres, les attaques et tout ce qui se déroule devant ses yeux pleinement.
Henry commence un voyage qui le conduit très loin dans la cruauté, l'horreur et lui permet de se remettre en question et de voir quelles sont ses priorités. Ses compagnons de voyage sont étranges et si je me suis quand même attachée à Henry (malgré les quelques zombies qui croisent sa route), les autres m'ont plus donné envie de rendre mon déjeuner, et pas seulement les zombies, c'est le cas des humains aussi... On finit par en apprendre davantage sur le virus, par comprendre ce qui s'est passé et l'auteur maintient le suspense jusqu'au bout. J'ai été scotchée par certains retournements de situations qui font que jusqu'au dernier moment on ne sait pas ce qui va arriver à Henry, ni s'il va atteindre ses objectifs. 
Le final est à la hauteur du reste du livre, à la fois glauque et "charmant", je ne m'attendais pas vraiment à cela étant donné le reste du récit ! Henry est un homme foncièrement bon à qui la vie a réservé des drôles de surprises...
En bref, un personnage principal auquel on s'attache et qui vit des choses horribles, une histoire qui tient en haleine du début à la fin et des révélations du tonnerre font que j'ai passé, malgré les descriptions parfois gores, un excellent moment avec ce livre !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les zombies, les détails crus et les courses contre la montre.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les descriptions assez sordides de ce que des zombies peuvent faire à des humains encore vivants...

Il me tardait vraiment de lire ce livre étant donné que la couverture est magnifique et que le synopsis laisse entrevoir quelque chose qui sort de l'ordinaire ! Je n'ai pas été déçue, un grand merci aux éditions Orbit !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

3 commentaires

  1. Les zombies est un sujet que je n'aime pas du tout. Je trouve ça trop utilisé et plus du tout original. Mais ce livre là me tente... Je trouve qu'il à l'air différent de ce qu'on peut voir!

    RépondreSupprimer
  2. Hop ! Dans la liste des futurs achats ! :)

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!