Terraliens, tome 2 : L'amour de la déesse de Aprilynne Pike

Synopsis : Tavia est en danger : maintenant qu’elle a découvert qu’elle était une Tellurienne, une déesse capable de créer de la matière, elle est pourchassée par la Reduciata qui veut s’approprier ses pouvoirs. La seule façon pour elle de sauver la terre du virus créé par cette organisation est de se lier avec Logan, son âme sœur. Alors qu’ils sont tous les deux faits prisonniers, Benson, son ancien petit ami, vient à son secours…
https://www.cultura.com/you-don-t-know-my-name-9782745981059.html?utm_source=les_lectures_de_mylene&utm_medium=affiliation&utm_campaign=affinitaire#ae87Papier (319 pages) et numérique - Paru en novembre 2017 chez PKJ - L'amour de la déesse de Aprilynne Pike

Mon avis :
J'avais passé un bon moment avec le premier tome, Le baiser de la déesse et j'étais curieuse de voir ce que cette suite allait nous apporter comme réponses d'autant que la fin du précédent était assez stressante. Et l'autrice continue dans la même veine, Tavia ne sait pas à qui faire confiance ni qui croire, elle va une nouvelle fois devoir se battre pour ce en quoi elle croit et essayer de comprendre les deux camps qui se battent pour l'avoir. Je dois dire que certaines choses sont diablement bien faites, elle va de l'avant, essaye de faire ce qu'elle peut pour sauver le monde et prend au sérieux tout ce qu'elle peut découvrir. Mais elle va aussi se laisser mener en bateau, ne pas se poser les bonnes questions et foncer parfois dans le tas sans comprendre pourquoi. Son accident a légèrement déréglé ses pouvoirs et son passé doit refaire surface pour qu'elle trouve le bon chemin. Sa relation avec les autres est compliquée, elle doit faire remonter le passé de Logan mais ce que ça engendre dépasse ce qu'elle en attendait... On navigue donc sans réellement savoir ce vers quoi on se dirige, comme Tavia on ne sait pas à qui faire confiance, on se méfie de tout et de tout le monde et on se rend compte qu'elle a bien raison de le faire... J'ai aimé le côté scientifique de l'intrigue et toutes les réponses qu'il nous amène, la façon qu'a Tavia d'en déduire des choses et d'aller de l'avant.

Sauf que tout s'accélère assez rapidement, leurs ennemis sont sur leurs talons et Daniel, qu'elle vient de rencontrer et qui est prétendument du côté des gentils (même si là aussi les choses sont quelque peu troubles) va la pousser à aller plus vite pour découvrir le vaccin au virus qui décime aussi bien les gens de leur peuple que les humains. La Terre va mal, des continents entiers disparaissent sous les eaux et la tension monte graduellement. Tavia et Logan vont eux aussi mener leur enquête de leur côté pour comprendre à qui faire confiance, qui croire et dans quel sens aller. Sauf que rien n'est tout blanc ou tout noir, les ennemis ne sont pas toujours ceux que l'on croit et Tavia va l'apprendre à ses dépends. On navigue donc un peu dans le noir, j'ai trouvé que c'était d'ailleurs parfois un peu long, contrairement au premier tome on vit en vase clos dans le repère de la Curatoria et du coup même si Tavia va de découverte en découverte, l'autrice entre davantage dans les détails et si on est curieux de savoir vers quoi on se dirige, on n'est pas "stressés" comme dans le premier tome. La fin nous apporte un certain nombre de réponses mais aussi de questions et je suis curieuse de voir comment va se terminer cette aventure ! Vivement le tome 3 !

En bref, ce second tome se déroule en huis clos, Tavia va devoir apprendre à qui faire confiance, ce qui secoue son monde et comment y faire face. Elle est un peu paumée mais va, petit à petit, prendre conscience de ce qui l'entoure et chercher les réponses à ses nombreuses questions. Le rythme est un peu lent dans cet opus mais l'autrice travaille surtout le côté psychologique de ses personnages qui doivent prendre des décisions en leur âme et conscience. Le final est explosif (c'est peu de le dire) et je suis curieuse de voir ce que va nous réserver la suite et fin !!

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les héroïnes qui se battent pour sauver leur monde

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand on a l'impression que ça n'avance pas vite

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!