Eliza et ses monstres de Francesca Zappia

Synopsis : Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et... qui n'a pas d'amis.
Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.
Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.
Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus qu'elle n'aime sa communauté numérique.
Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne...
Papier (398 pages) et numérique - A paraitre le 18/01/18 chez Collection R

Mon avis :
J'avais adoré le précédent titre de l'autrice, Je t'ai rêvé et j'étais particulièrement curieuse et impatiente de rencontrer Eliza. Si, une nouvelle fois, elle m'aura bluffée par ses personnages, leurs sentiments, l'évolution des relations ainsi que les messages sur les amitiés virtuelles et le fait d'être accroché à des réseaux, je n'ai pas été particulièrement étonnée par contre par l'intrigue qui est assez "facile".  Eliza est une jeune fille un peu taciturne et solitaire. Elle ne fait pas de sport, ne s’intéresse pas vraiment à ce que font ses frères ni ses parents mais elle a une chose très importante dans sa vie, sa BD, la mer infernale. Ses parents ne savent pas à quel point elle peut gagner sa vie grâce à elle alors qu'elle n'a même pas 18 ans, ils pensent qu’elle fait ça en amateur alors que son pseudo, LadyConstellation est connu par des millions de gens. Par contre, hormis sa famille, personne n’est au courant qu’elle est LadyConstellation et elle ne veut surtout pas que ça se sache. J’ai aimé sa manière de se détacher des méchancetés d’internet, elle ne regarde jamais les commentaires, compte pour ça sur ses deux meilleurs amis rencontrés virtuellement et mène sa barque comme elle l’entend. Jusqu’au jour où sa route va croiser celle d’un petit nouveau au lycée et toute sa vie va alors être chamboulée. Elle va grâce à lui aller à la rencontre des gens, s’ouvrir davantage mais continuer à leur cacher sa passion.

On voit donc assez facilement venir la catastrophe mais j’avoue, je n’avais pas du tout vu par quel biais. J’ai beaucoup aimé Eliza même si parfois on secoue forcément la tête en la voyant quelque peu s’enfoncer dans ses cachotteries, elle n’est pas tranquille, ne montre pas facilement ce qu’elle ressent et surtout, l’étau se resserre petit à petit autour d’elle. Elle ne veut pas dire à Wallace qu’elle est LadyConstallation alors qu’il adore la mer infernale et écrit même des fan fictions dessus et quand le couperet finit par tomber, les choses semblent inévitables. J’ai beaucoup aimé Wallace et la manière dont il sort Eliza de sa zone de confort, la jeune fille s’ouvre petit à petit aux autres, remet en question son avenir et ce qu’elle veut en faire. Lui-même a connu un drame, on ne découvre que tardivement de quoi il s'agit et j'ai tout simplement adoré la manière dont il se livre à Eliza. J’ai parfois eu du mal avec les réactions d'Eliza vis-à-vis de ses parents qui certes, sont parfois pesants mais qui veulent surtout son bien. Sauf qu’ils ne cherchent pas à comprendre ce qu’elle vit et quand la vérité tombe sur la famille, là aussi ça fait mal.

Il n’y a pas de grande surprise dans l’intrigue comme je le disais au départ, on voit aisément venir toutes les grandes lignes de l'histoire mais la plume de l’autrice nous permet surtout de nous intéresser au côté psychologique des personnages et de prendre beaucoup de plaisir à les connaitre. Ils sont comme vous et moi, ont des peurs, des angoisses mais aussi des envies qu'ils essayent de concrétiser et on ne peut que s'attacher à Eliza, son petit côté renfermée sur elle-même, la façon dont Wallace la pousse vers l'avant et sa manière de réagir quand tout son monde s'effondre. L'autrice n'a pas choisi la voie de la facilité, elle va pousser son héroïne à remettre en cause beaucoup de choses et à chercher au fond d'elle-même la capacité à rebondir. J'étais hyper curieuse de voir ce que la fin allait nous réserver et je dois dire que j'ai tout simplement adoré la façon dont on quitte les personnages, avec le sentiment que rien ne sera jamais parfait mais que eux le sont les uns pour les autres. Une superbe aventure humaine qui nous transperce et nous donne le sourire !

En bref, j'ai adoré me plonger dans cette histoire, découvrir petit à petit la vie d'Eliza, ses secrets, ses envies, ses objectifs, ses amis, sa famille et la voir tomber amoureuse d'un jeune homme qu'elle sort petit à petit de sa torpeur. Ils sont tous les deux blessés par la vie d'une manière différente, se protègent des autres mais quand ils sont l'un avec l'autre, ils sont entiers ou presque. On voit venir assez facilement la catastrophe mais une nouvelle fois l'autrice a su jouer sur la psychologie de ses personnages, on ne s'ennuie pas une seule seconde, on passe du rire aux larmes en un instant et on referme ce roman avec le sourire aux lèvres et l'impression d'avoir de nouveaux amis !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- voir une héroïne s'ouvrir au monde et avancer petit à petit

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ne pas avoir de grosse surprise

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. J'ai adoré. Mais j'étais vraiment absorbée dans les personnages... Comme je vois toujours tout venir, ça ne m'a pas particulièrement surprise!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!