[Interview] Shannon Messenger - Montreuil 2017


Coucou tout le monde, à l'occasion du salon de Montreuil début décembre 2017, j'ai une nouvelle fois pu, grâce aux éditions Lumen, rencontrer Shannon Messenger (retrouvez mon interview de 2015). Elle était là pour la sortie du 6ième tome des Gardiens des cités perdues mais j'ai axé mon interview sur elle et sur ce qu'elle aime. Voici donc ses réponses !

Dans combien de pays êtes-vous éditée ? Lesquels avez-vous visité ?
Je suis éditée dans 12 pays pour les deux séries. Pour l'instant je n'ai été qu'en France pour en faire la promotion, la plupart étant des pays très éloignés des USA (comme par exemple le Brésil ou Taiwan) et puis j'adore venir en France, c'est la troisième fois pour une sortie mais j'y suis déjà venue 7 ou 8 fois. C'est un pays que j'adore, j'avais 20 ans la première fois que j'y suis venue et cela fait donc 16 ans. J'ai par contre du mal avec le français, j'ai étudié l'Espagnol comme seconde langue et j'ai tendance à prononcer les mots avec un accent espagnol... Il faudrait que je fasse un séjour en immersion totale pour arriver à le parler davantage. D'ailleurs j'aime tellement la France qu'il y a quand même pas mal de clin d’œil à votre pays dans mes romans !

Qu'est ce que vous aimez manger ?
Du côté de la nourriture, j'aime beaucoup tout ce qu'on peut découvrir en France, je suis fan du chocolat et de tous les desserts à base de crème. Par contre, vu que je suis gourmande, j'essaye de faire attention à ce que je mange ! J'aime aussi beaucoup la nourriture italienne mais je ne suis pas très aventureuse, je vais éviter les plats dans le genre de la tête de veau. J'ai gouté une fois le foie gras, j'ai trouvé ça très bon mais très riche aussi. Je ne suis jamais allée dans le sud de la France mais j'aimerai beaucoup pouvoir aller dans le Sud Ouest et sur la Côte d'Azur. J'ai beaucoup visité Paris et une fois j'ai fait un tour organisé en autobus dans plusieurs pays d'Europe. 

Vous aimez voyager ? quelle est votre expérience la plus insolite ?
Dans mes voyages c'est pareil, je ne suis pas très aventureuse, je fais mes tournées surtout aux USA mais là par contre je vais à la rencontre des écoles, dans des librairies et des bibliothèques, souvent il s'agit de tournées de 15 jours non stop donc à peine terminé dans une ville, on se dirige vers la suivante. Une fois, je me suis retrouvée à Wichita dans le Kansas et je n'avais pas grand chose à faire. J'ai donc demandé aux habitants ce qu'ils faisaient et là ils m'ont répondu qu'ils regardaient leur beau ciel. C'est vrai qu'il était magnifique et que contrairement à la Californie du Sud où je vis, il y avait beaucoup moins de pollution lumineuse et que l'on pouvait voir les étoiles.
Mon lieu préféré est San Francisco !


Quelles étaient vos lectures enfant/adolescente ?
Petite, j'adorais Beverly Cleary et son héroïne Ramona. Je me suis très vite identifiée à elle, des parents qui n'avaient que peu d'argent et une soeur bien présente.
Adolescente par contre, je lisais peu, il y avait peu de livres pour cette tranche d'âge à cette époque (même problème pour ma part...) et donc j'avais quasiment arrêté de lire, je ne me penchais plus que sur les livres qui étaient obligatoires pour les cours qui n'était pas très gais il faut le dire puisque souvent il s'agissait d’héroïnes qui mourraient à la fin.
Et puis j'ai eu envie de découvrir Harry Potter et j'ai eu envie d'écrire mes propres histoires. Il faut dire que j'ai une formation de scénariste et que donc l'écriture me vient somme toute assez "facilement". J'ai adoré découvrir les histoires de Rick Riordan et il y a aussi une série sur Cendrillon qui me plaisait beaucoup. Je voulais avoir en middle grade une héroïne féminine forte, vivante, qui se bat pour ce en quoi elle croit.

Comment vous est venue l'envie d'écrire ?
Quand j'ai commencé à écrire, je voulais faire quelque chose que j'aurais moi-même aimé lire à cet âge-là. Je me suis donc interrogée sur les ado mais je me suis rendue compte qu'il fallait aussi que ça me plaise pour pouvoir réellement m'approprier mon univers. J'aime particulièrement les licornes qui volent, je ne me voyais donc pas sans une dans mes romans et j'ai essayé de parler de choses qui me font rêver. Je me mets assez facilement dans la peau de mes personnages même si je n'ai plus leur âge depuis très longtemps. J'ai parfois du mal parce que je trouve que quand on est un enfant, on prend vraiment tout à cœur alors qu'en tant qu'adulte, je mets davantage de choses en perspective. Mais en même temps je me dis souvent que je suis une grande enfant pas totalement mature donc ça m'aide pour écrire les histoires de Sophie et ses amis !

Merci beaucoup Shannon (et Lumen bien entendu) pour ce bon moment (de rigolade le plus souvent...).

1 commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!