La Dame de Damas de Cyrille Pomès et Jean-Pierre Filiu

Synopsis : Dans un quartier de Damas secoué par la Révolution, Karim et Fatima s’aiment. Mais leur passion semble impossible. Car si Karim et sa famille sont engagés contre Bachar el-Assad, Fatima a dû unir son destin à celui du régime. Quand ils se retrouvent enfin, à l’été 2013, après avoir vécu ce qui ressemble déjà à mille vies, l’impensable va frapper la capitale syrienne : la mort blanche. Ce jour-là, les forces armées de Bachar al-Assad bombardent plusieurs quartiers de Damas, utilisant des armes chimiques. Le bilan est effroyable. Le monstrueux bombardement fait des centaines de morts dans la population. Daraya est pourtant loin des zones tenues par les rebelles syriens. Un massacre gratuit, qui ne provoquera aucune intervention internationale.
https://www.cultura.com/la-dame-de-damas-9782754811118.html#ae87Papier (104 pages) - Paru en aout 2015 chez Futuropolis

Mon avis :
C'est à l'occasion du salon BD d'Eauze que j'ai acheté cette BD et que j'ai pu la faire dédicacer à Cyrille Pomès (et quel dessin, je vous le mets à la fin de ma chronique). On plonge donc dès les premières bulles à Damas, secouée par la rébellion qui demande à Bachar El-Assad de quitter le pouvoir. On est donc du côté de la résistance, on vit chaque moment en sépia et je dois dire qu'une fois commencée, il est impossible de la lâcher. On apprécie les personnages même si parfois on a envie de les secouer, on ne peut que souffrir avec eux de tout ce qu'ils doivent traverser et on se dit qu'à notre époque, ça fait froid dans le dos, les faits s'étant passés il y a à peine plus de 5 ans puisqu'ils sont entre 2011 et 2013... On vit l'horreur des bombardements, les attaques surprise mais on vit aussi le quotidien de la famille de Karim, ce qu'il ressent pour Fatima, la manière dont il la laisse partir vers un autre en espérant que ça la sauve...

Les dessins sont hyper réalistes, j'ai adoré la façon dont ils nous permettent de ressentir les sentiments des protagonistes et surtout l'horreur du quotidien. L'absence d'aide venant de l'ONU qui est pieds et poings liés, les appels au secours pour prouver au monde entier qu'ils sont sous la menace d'armes biologiques, les attaques des deux côtés qui déstabilisent l'ennemi et bien évidemment cette épée de Damoclès qu'ils ont en permanence au dessus de la tête sont autant de choses que l'on voit prendre vie devant nos yeux. On vit donc du côté de la résistance, on voit venir puis mourir des gens et on ne peut que souffrir avec eux, bien au chaud dans nos petites vies et on se rend compte que le monde est toujours aussi horrible même quand on n'a pas connu de guerre. Le message est fort et violent, le final nous laisse avec une grosse boule au ventre et on ne peut que frissonner face à ce qui se passe encore là-bas. J'en ai encore des frissons dans le dos et on se sent totalement impuissants...

En bref, j'ai adoré cette BD pour son réalisme, les différents messages qu'elle fait passer aux lecteurs et bien sûr l'horreur de ce qu'ils vivent mais aussi la pointe d'espoir qu'ils gardent en eux. C'est fort, violent, ça ne nous laisse pas souffler une seconde et on ne peut que vouloir en savoir plus jusqu'au final qui nous scotche totalement. Intense !!

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les BD bâties sur des faits réels et l'horreur de la guerre

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence et la mort

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

0 commentaires

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!