Mort aux vaches de François Ravard et Aurélien Ducoudray

Synopsis : 1996 Un quatuor de truands cambriole l’agence bancaire à Clermont l’Abbaye. Parvenant à échapper à la Police, les voyous se mettent au vert en attendant que les choses se tassent, en attendant d’être oubliés. Ils cavalent jusqu’à l’exploitation agricole de l’oncle de l’un d’eux. Mais c’était sans prévoir la crise de la vache folle... La contamination de l’épizootie est à son plus haut pic, et les gendarmes sont très nombreux à battre la campagne. Coincés dans leur planque, ils vont devoir se supporter les uns les autres. Pour le meilleur et pour le pire.
Papier (112 pages) - A paraitre le 15/09/16 chez Futuropolis

Mon avis :
Je suis une nouvelle fois futile mais c'est le titre (et la couv') qui m'a en premier attiré vers cette BD. Et je dois dire que j'ai bien fait de la choisir, je n'avais pas d'attente particulière et j'ai passé un super bon moment avec toute la bande, Ferrant, Romu, Cassidy et José. Il faut dire que l'humour est bien présent, on ne peut que faire défiler les pages pour voir comment cette aventure va se terminer et une fois la dernière page tournée apprécier ce moment qu'on a passé avec eux. Ils montent un super coup pour un casse, sont entrainés comme des fous, ont une superbe solution de repli pour laisser filer la tension autour du vol mais ils n'avaient jamais imaginés que la crise de la vache folle conduirait les gendarmes jusqu'à eux et surtout jusqu'à la maison du cousin de Ferrant. La tension monte petit à petit, ils ne font que s'engueuler pour notre plus grand plaisir ce qui nous vaut quelques moments assez caricaturaux mais qui nous donnent systématiquement le sourire.

Les pages se tournent très facilement, j'étais toujours plus curieuse de voir vers quoi on se dirigeait et je dois dire que j'ai adoré être surprise par la fin de cette aventure. Ils ont tous les quatre des caractères bien trempés, ne se laissent pas marcher sur les pieds mais quand il faut prendre des décisions à l'unanimité, c'est plus difficile pour eux d'aller dans le même sens. On a l'impression d'être dans un film en noir et blanc, de vivre une histoire où auraient pu jouer certains des plus fameux acteurs des années 70 (Belmondo, Gabin, Ventura et j'en passe), on alterne entre moments de rigolade, moments sérieux, une pointe d'amour mais surtout de l'humour bien senti et bien tourné. Ils sont entrainés dans quelque chose qui les dépasse, ne font quasiment que s'engueuler ce qui les conduit à ne plus être honnêtes les uns avec les autres, chacun faisant son coup en douce. Et puis arrive le dénouement, je dois dire que je m'attendais à quelque chose de différent mais j'ai tout simplement adoré ce qui arrive à nos amis. Une chute parfaite pour une BD qui m'a, le temps de ma lecture, plongé dans une histoire passionnante !!

En bref, je pense que j'ai eu le sourire de la première à la dernière page, j'ai vécu cette aventure d'une manière très intense, j'ai adoré les personnages et leurs discussions et j'ai été scotchée par la fin de cette histoire. Ils sont aussi géniaux les uns que les autres et nous donnent le sourire juste en ouvrant la bouche ! A découvrir de toute urgence !!

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les BD pleine d'humour et vivre une histoire intense

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- l'humour potache et les clichés !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Noukette cette semaine.

Share:

8 commentaires

  1. Alors contrairement à toi, la couverture m'aurait fait fuir. Mais ton article me convainc de lire ce titre s'il croise ma route.

    RépondreSupprimer
  2. Ton avis me donne envie de découvrir cet ouvrage :D

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais être drôlement convaincante toi ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Dans mon programme des lectures à venir celui-là.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis tout à fait d'accord avec toi.
    Et si ça t'intéresse, voilà l'interview de François Ravard que j'ai réalisée pour la sortie de l'album.
    https://www.youtube.com/watch?v=VxIZ8PhZCFE

    RépondreSupprimer
  6. Je note aussi, j'aime assez ce genre de scénario, et c'est manifestement une bouffée d'oxygène!

    RépondreSupprimer
  7. Il n'y a pas à hésiter, je l'attendais ce 3ème opus d'Aurélien Ducoudray ( Après L'anniversaire de KJI et A coucher dehors) Il y a du Audiard dans le scénar....
    A peine plus cher qu'une place de ciné , cette bd est un vrai film ....en noir et blanc

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!