La maîtresse de guerre de Gabriel Katz

Synopsis : Dans le même univers que celui du Puits des mémoires, Kaelyn, fille d’un maître d’armes, rêve de reprendre le flambeau paternel, tandis que les autres filles de son âge rêvent d’un beau mariage. Elle a le talent, l’instinct, la volonté. Elle ne demande qu’à apprendre. Mais cela ne suffit pas : c’est un monde dur, un monde d’hommes, où la place d’une femme est auprès de son mari, de ses enfants, de ses casseroles. Il va falloir lutter. Elle s’engage donc dans cette grande armée qui recrute partout des volontaires pour aller se battre au bout du monde. Des milliers de soldats partis « libérer » le lointain sultanat d’Azman, plaque tournante de l’esclavage, terre barbare où règnent les cannibales. Dans la violence de la guerre, elle veut acquérir seule ce que personne n’a voulu lui enseigner. Mais le grand sud, plongé dans le chaos de l’invasion, va bouleverser son destin bien au-delà de ses attentes…
Papier (469 pages) et numérique - Paru en mars 2016 chez Pocket

Mon avis :
Un petit roman classé en fantasy, je n'en lis pas beaucoup mais ça fait beaucoup de bien de varier régulièrement ! Et celui-ci n'y échappe pas, j'ai passé un très très bon moment avec Kaelyn même si parfois j'ai été obligée de le fermer parce que c'était assez violent, en tout cas c'est très intense et dès les premières pages on est plongés dans une ambiance à la fois glaciale et brulante. Kaelyn est capturée alors qu'elle vient à peine de poser le pied en territoire ennemi avec sa troupe d'éclaireurs. Elle devient l'esclave du maitre de guerre et par un "heureux" hasard, sauver la femme de celui-ci d'une tentative de meurtre. Va alors commencer pour elle une aventure qu'elle n'aurait jamais imaginée, où elle va pouvoir apprendre encore plus de choses sur l'art de la guerre et se perfectionner au maniement des armes. Elle n'a pas la langue dans sa poche, est parfois un peu trop impulsive mais elle est aussi très franche et honnête, quand elle prend une décision elle s'y tient jusqu'au bout et a une vision différente de ceux contre qui elle est sensée lutter au départ. Tout est remis en question et son apprentissage va en faire une femme différente, elle garde ses valeurs mais s'endurcit au fil des pages. La plume de l'auteur est toujours aussi sympathique pour plonger le lecteur dans cette aventure, on s'imagine sans peine les paysages et les visages qu'ils croisent tout comme l'horreur de la guerre et des batailles (beurk).

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j'ai parfois eu envie de secouer Kaelyn mais en même temps j'ai eu mal au ventre pour elle lors de certains passages assez intenses. Il faut dire que son maitre de guerre est pour le moins froid et calculateur mais en même temps j'ai apprécié le visage qu'il nous montre parfois quand il est près d'elle (même si à un moment donné j'ai juste eu envie de le butter). Les pages se tournent très rapidement, j'étais prise par l'intrigue et curieuse de voir comment tout ça allait tourner pour les personnages. Ils jouent un jeu dangereux mais ne baissent jamais les bras et vont toujours de l'avant. J'ai apprécié toute la partie technique et tactique de guerre, la manière dont ils s'en sortent (ou pas) et comment ils agissent pour aller au bout de leurs idées. Le final est bien évidemment épique, j'ai fermé les yeux à plusieurs reprises (pas pratique pour lire) et je n'ai pu que respirer une fois la dernière page tournée d'autant que j'ai trouvé le mot de la fin vraiment parfait (sadique, méchant mais parfait !!).

En bref, j'ai passé un très très bon moment avec Kaelyn et ce nouveau monde qu'elle découvre alors qu'elle est en guerre contre. Elle ne s'attendait pas à ce qui lui arrive et j'ai apprécié sa capacité à s'adapter et sa force de caractère. Grâce aux mots de l'auteur on imagine sans peine tout ce qui se passe autour d'elle et on ne peut que croiser les doigts de la première à la dernière page pour qu'elle s'en sorte !!

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les guerres, les batailles, les tactiques....

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence (mais en même temps c'est la guerre...)

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782367400792&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je le veux! Je crois que c'est le seul livre de Gabriel Katz qu'il me manque.

    RépondreSupprimer
  2. Je serai bien tentée de découvrir ce roman tient :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!