La maison du Cap de Françoise Bourdon

Synopsis : 1849. Léonie, fille de modestes résiniers, grandit blessée par le désamour de sa mère, qui, un jour, lui assène : « Tu n'es pas faite pour le bonheur, tout comme ta dernière fille. ». Elle deviendra ramasseuse de sangsues. Sa benjamine, Margot, refuse cette existence de labeur et de honte : à elle la Ville d'Hiver, à elle le choix d'une autre vie. Par amour, un homme bâtira pour elle la Maison du Cap...
Se poursuit au fil des décennies et des tumultes de l'histoire une grande saga d'héroïnes : Charlotte la photographe, Dorothée l'aviatrice, Violette la résistante. De génération en génération, elles perpétuent une lignée de femmes fortes et ardentes...
La Maison du Cap demeurera un refuge pour Margot et ses héritières, et le bonheur, une quête ardue, dans une société toujours corsetée.
Papier (490 pages) et numérique - Paru en mai 2016 chez Presses de la cité

Mon avis :
Cette histoire se passe sur le bassin d'Arcachon et comme il s'agit d'un coin que j'aime particulièrement et où j'ai déjà eu l'occasion d'aller à plusieurs reprises, j'étais impatiente de découvrir les mots de l'auteur et l'histoire des personnages. J'ai aimé voir les différentes générations se succéder, traverser les épreuves et deux guerres, avancer dans la vie malgré tous les obstacles et être heureuses ou malheureuses. L'histoire commence donc avec Léonie au milieu du 19ième siècle, femme de pécheur qui se retrouve assez rapidement veuve et doit élever deux filles. Marie, l'ainée, est simple et n'attend pas grand chose de la vie alors que Margot, la benjamine, veut s'en sortir et gravir les échelons. Sa rencontre avec un riche héritier va bouleverser sa vie et il va lui construire la maison du Cap qui restera le refuge de toutes les générations. Si j'ai aimé que l'on voit l'évolution de chacune des jeunes femmes, j'ai trouvé que le tout était un peu trop rapide pour m'attacher à elles. J'ai donc suivi avec attention les embûches sur leurs routes qui sont nombreuses mais je ne me suis pas vraiment attachée à elles et à leurs histoires. J'ai aimé les descriptions de ce qu'était la presqu'ile du Cap Ferret à l'époque, j'ai imaginé sans peine cette merveilleuse maison avec vue sur le bassin mais j'ai eu du mal avec ces femmes qui sont pourtant fortes et adorables (enfin certaines) mais pour lesquelles tout va trop vite. 

La plume de l'auteur nous permet de nous imaginer assez facilement les années qui passent et les générations qui défilent dans la maison du Cap tout comme l'évolution des lieux, cette presqu'ile sauvage peu à peu transformée en lieu d'habitation (et dire que mes arrières grands parents y avaient une maison)(ou peut être les arrières arrières grands parents). On suit donc au départ Léonie, puis sa fille Margot qui n'a pas du tout les mêmes attentes de la vie. Elles sont très différentes l'une de l'autre mais pourtant elles vont faire ce qu'il faut pour que leur famille ait à manger sur la table et un toit au dessus de la tête. Arrive ensuite l'histoire de Charlotte, la fille illégitime de Margot et de celui qui lui a construit la maison du Cap. Puis Dorothée, la fille de Charlotte qui a encore d'autres envies et va n'en faire qu'à sa tête pour finir par l'histoire de Violette, la fille de Charlotte, abandonnée par sa mère et élevée par sa grand mère. Cinq générations de femmes toutes différentes, qui appréhendent la vie chacune à sa manière et que l'on prend plaisir à voir évoluer même si parfois c'est un peu rapide. On voit arriver les différentes guerres avec appréhension, on voit défiler les hommes dans leurs vies, on ne peut que craindre pour leur santé mais on voit surtout une famille forte et soudée malgré tout. J'étais curieuse de voir comment elles évoluent, appréhendent les différentes époques et leurs horreurs et l'auteur ne m'a pas déçue, elle a su mettre des mots sur leurs sentiments pour nous permettre de les ressentir. Le dénouement m'a arraché quelques larmes et c'est avec un plaisir évident que j'ai refermé ce roman, ayant traversé les années avec des personnes fortes et volontaires.

En bref, si parfois j'ai trouvé que c'était un peu rapide pour 5 générations de femmes, j'ai adoré voir l'évolution du bassin d'Arcachon au travers des mots de l'auteur et vivre les aventures de ces 5 femmes très différentes les unes des autres mais qui apportent toutes quelque chose de fort à l'histoire. On ne s'ennuie pas une seule seconde, on apprécie de voir des caractères s'affirmer et de les voir se battre pour ceux qu'elles aiment. Une belle aventure.

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- vivre l'évolution au travers des ans et des guerres de 5 générations de femmes

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand parfois c'est un peu trop survolé

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782258117679&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je l'ai acheté pour l'anniversaire d'une amie, j'espère qu'elle aimera !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!