La proie du papillon de Stéphane Soutoul

Synopsis : Sulfureux. Indécents. Mortels…
Avez-vous déjà entendu des rumeurs évoquant les Fils d’Éros ? On prétend à mi-voix que ces professionnels de la séduction joueraient avec les sentiments et bouleverseraient la vie de leurs victimes. Ils éveilleraient la volupté des sens, tisseraient des liens de complicité pour mieux refermer le piège de leurs charmes le moment venu. Judith de Ringis est une femme d’affaires aussi douée qu’impitoyable. Pour se débarrasser d’une concurrente gênante, elle requiert les services de l’un de ces mercenaires.
Un maître qui excelle dans l’art de mettre à nu les secrets les plus intimes et d’enjôler les âmes. Marco, dit le Papillon, s’engage à briser la proie que lui désigne Judith. Cependant, manipuler les choses de l’amour n’est jamais simple, surtout quand les plus redoutables prédateurs se révèlent, eux aussi, capables d’émotions…
Papier (413 pages) et numérique - Paru en février 2016 chez Pygmalion

Mon avis :
J'aime la plume de l'auteur sur un autre terrain et j'étais donc hyper curieuse et impatiente de lire ce roman et de découvrir ce thriller sentimental. Je n'ai pas été déçue du voyage, je ne m'attendais absolument pas à ce que j'ai lu et je dois dire que j'ai été soufflée à la fois par l'ambiance et par les personnages qui prennent vie devant nos yeux. Certes j'ai très souvent détesté Judith, surtout à cause de son côté "je prends de la drogue comme un petit déjeuner" mais j'ai surtout été totalement surprise par cette femme vindicative, qui ne regarde pas qui elle écrase pour atteindre les sommets et qui serait prête à tout pour supprimer une rivale. C'est d'ailleurs ce qui la motive, elle n'a aucun sentiment pour personne et nous apparait comme la méchante de l'histoire alors qu'elle essaye juste de se battre avec les seules armes qu'elle possède (bon, elle n'a pas beaucoup cherché non plus d'autres armes...). Elle nous fait donc osciller entre différents sentiments, un coup je l'aimais bien et la page suivante je la détestait mais le moins que l'on puisse dire est qu'elle ne peut pas laisser le lecteur indifférent. Les autres personnages sont eux aussi très importants, à commencer par Marco, son arme pour faire tomber son ennemie et celle-ci qui s'avère bien différente de ce que j'avais imaginé... On se pose énormément de questions, à chaque chapitre j'étais plus curieuse encore de voir de quelle manière cette histoire allait se terminer et je dois dire que je n'avais rien vu venir....

La plume de l'auteur est toujours aussi efficace, on s'imagine sans peine les sentiments qui motivent nos protagonistes, on vit les choses d'une manière assez intense et le moins que l'on puisse dire est qu'il est trèèèèès difficile de le lâcher avant d'en connaitre le dénouement. Les pages se tournent à une vitesse folle, de petits rebondissements nous tiennent en haleine, on s'imagine tout un tas de conclusions possibles, on ressent les différentes manipulations du Papillon et de Judith, on se demande comment vont évoluer toutes les relations entre les protagonistes et on croit voir par moment une lueur d'espoir au milieu de toute cette noirceur. Et là, l'auteur arrive par magie à nous entrainer là où il l'a voulu sans qu'on ne s'en rende compte, j'étais complétement scotchée par l'enchainement des événements et par la façon qu'il a de nous les faire vivre. Le moins que l'on puisse dire est que cette histoire est intense, elle prend aux tripes et nous retourne comme une crêpe. Les mots coulent tout seuls, on est pris par les personnages, on ne sait pas où donner de la tête quand arrive l'explosion finale et j'ai tout simplement adoré les derniers chapitres, ceux où tous les masques tombent, où chacun met son cœur à nu et où on est tout simplement subjugué par le sadisme de l'auteur quant à ses "héros". Bluffant !

En bref, attendez-vous à être secoués par la Proie du papillon, ses protagonistes, la façon qu'ils ont d'agir, la méchanceté permanente mais aussi la lueur d'espoir qui pointe le bout de son nez. J'ai essayé de comprendre où l'auteur nous entrainait sans jamais vraiment saisir l'essence même de l'histoire, celle qui nous scotche à la fin et nous livre enfin les tenants et les aboutissants. Un roman sombre, violent, agressif, mais aussi addictif où on ne sait jamais quoi penser ni quel est le prochain pion qui sera joué sur ce jeu d'échec grandeur nature. Et à la fin, échec et mat !

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- la vengeance, le sadisme, la méchanceté, les personnages troubles et les héroïnes complétement folles

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir ci-dessus.........

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782756418049&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

4 commentaires

  1. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec ce livre mais le résumé m'avait intrigué. Je suis très heureuse de l'avoir remporté grâce à toi. Ta chronique me donne envie de tout laisser et de le sortir immédiatement de ma PAL.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette avis, je vois ce livre passer bcp sur la toile je ne savais pas trop s'il vallait la peine d'entrer dans ma PAL, du coup oui :D

    RépondreSupprimer
  3. Ah qu'il me tente trop celui là, tu as amplement confirmé cette envie là ^^

    RépondreSupprimer
  4. Il me tente beaucoup ! Merci pour ton avis.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!