Et le ciel sera bleu de Tamara McKinley

Synopsis : Angleterre, 1939. La vie n'a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux. Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l'Angleterre. Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque peu bourru. Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d'adoption qui lui permettra de s'épanouir. Elle obtient un emploi dans une usine de confection d'uniformes, où ses talents de couturière se révèlent. Sally fait de plus la rencontre de John Hicks, un mystérieux pêcheur. Mais la guerre et l'arrivée de Florrie à Cliffehaven menacent ce fragile équilibre.

Mon avis :
J'entends beaucoup de bien de cette auteur depuis que j'ai commencé le blog et que je fréquente Livraddict mais je n'avais jamais eu l'occasion de me pencher sur l'une de ses histoires. C'est maintenant chose faite et je dois dire que j'ai passé un excellent moment avec ce roman, seul petit point "noir" à mon gout, la fin qui est un peu rapide au regard du reste de l'aventure. Mais les personnages sont géniaux, on vit ces moments avec eux, on frissonne et on craint pour leurs vies et on ressent leurs doutes, leurs peines et leurs joies, si minime soient elles dans cette ambiance de seconde guerre mondiale. Les protagonistes sont très différents les uns des autres, j'ai adoré l'abnégation dont fait preuve Sally en s'occupant de son petit frère alors que sa mère les abandonne complétement. Elle ne veut pas qu'ils soient séparés et se bat pour lui, pour qu'il ait droit au meilleur. Chance, hasard qui fait bien les choses ou destin, ils se retrouvent dans la pension de la famille Reilly dans la petite ville du bord de mer où ils fuient Londres.

Dès les premières pages l'auteur nous entraine dans le monde des personnages et nous fait vivre leur aventure. J'ai aimé les sentiments qui en découlent, que l'on ressent très facilement. Sally a toujours pris soin de son petit frère Ernie qui a eu la polio et qui boite depuis son plus jeune âge. Elle est plutôt méfiante mais sûre de ses capacités de couturière et va tout faire pour qu'ils s'en sortent. La famille Reilly qui les accueille en échange d'un petit don et de leurs tickets de rationnement est bien loin de ce que Sally aurait pu imaginer et bien vite il se crée une belle entente entre tout ce beau monde. On suit donc cette vie rythmée par les attaques aériennes et leurs sirènes pour se mettre à l'abri, on a l'impression d'être avec eux et de ressentir la peur qu'ils ont d'un jour tomber sous les bombes. On vit les décisions qu'ils prennent, avec plaisir on voit Sally s'ouvrir aux autres. Je dois dire que je ne m'attendais pas à être aussi impliquée dans cette histoire, j'ai sursauté à plusieurs reprises et je me suis demandée où l'auteur entrainait cette clique si spéciale. Je n'ai pas du tout été déçue du voyage, seulement un petit peu de la fin que je trouve rapide par rapport au reste de l'aventure. En tout cas j'ai apprécié la plume de l'auteur, la façon dont elle nous raconte son histoire et ce premier essai ne sera certainement pas le dernier. Une très belle histoire servie par des personnages simples et adorables qui traversent la vie du mieux qu'ils peuvent.

En bref, j'ai apprécié la plume de l'auteur et le monde dans lequel elle nous plonge. J'ai ressenti pleinement les frissons des alarmes au bombardement, j'ai eu peur pour les personnages, j'ai aussi ri et eu des pincements au cœur en les voyant vivre certains événements. On est pleinement concentrés sur cette histoire, on oublie ce qu'il se passe autour de nous et on relâche un peu la pression une fois la dernière page tournée. Une très belle aventure familiale, qu'elle soit de sang ou de cœur.

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les romans en temps de guerre qui nous font vivre le quotidien de gens simples et adorables

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les fins qui laissent un peu sur la faim

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782809817676&ipd=1017

Pour en savoir plus et lires d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

1 commentaires

  1. Je ne connaissais pas, mais ça a l'air très sympa comme lecture, je prend note!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!