#scandale de Sarah Ockler

Synopsis : L’enfer c’est les autres… et Facebook.
Le soir du bal d’automne, Lucy se retrouve au bras de Cole, le petit-copain de sa meilleure amie, cette dernière étant malade. Emportée par l’euphorie et son amour secret pour le jeune homme, Lucy finit par commettre l’irréparable : l’embrasser. Mais bientôt, une photo de son baiser avec Cole est postée sur son propre compte Facebook, ainsi qu’une série de photos présentant ses amis dans des situations compromettantes. En quelques heures, le lycée entier la déteste et pour elle, l’enfer commence…

Mon avis :
Ça doit être le troisième livre traitant des méfaits des réseaux sociaux que je lis en peu de mois et même si le thème est quasiment le même que dans Like me, on a quand même des petites choses qui différent et qui font que l'on passe un bon (mais sadique) moment avec Lucy et toute sa clique. L'auteur nous prouve une nouvelle fois que les réseaux sociaux peuvent faire le bien mais encore plus le mal pour ceux qui se sentent capables des pires méchancetés envers leurs concitoyens. J'ai beaucoup aimé le côté enquête pour découvrir qui se cache derrière la publication des photos compromettantes et les amitiés qui en découlent. Même Lucy ne s'attendait pas à découvrir ce genre de personnes et se retrouve avec plus d'amis qu'elle n'en avait avant cette terrible affaire.

Bal de fin d'année, fête au milieu de nulle part, alcool et baisers, sentiments refoulés, photos prises à l'insu des autres et publiées sur facebook sans le consentement des intéressés sont les ingrédients de cette histoire. Bien évidemment personne n'apprécie ce que Lucy a fait sauf que la jeune fille s'est faite voler son téléphone et qu'elle n'y est pour rien dans cette publication. Mais le mal est fait et elle devient l'ennemi à abattre, elle perd sa meilleure amie qui lui avait par ailleurs menti et se retrouve seule au monde. Enfin c'est ce qu'elle croit puisque petit à petit, elle noue des relations avec les "anti facebook", le rédacteur en chef du journal du lycée et surtout elle se rapproche plus que jamais de Cole, dont elle est secrètement amoureuse depuis qu'elle l'a rencontré.

J'ai apprécié ces adolescents, je les ai trouvé très crédibles dans leurs rôles, on s'imagine sans peine ce qu'ils traversent grâce aux mots de l'auteur. Évidemment la "leçon" est assez claire mais décrite d'une telle manière que l'on ne peut qu'être d'accord surtout quand on découvre les dessous de l'affaire. Mais j'ai surtout trouvé que c'était une histoire d'amitié, de pardon, d'amour, d'envie de bien faire même si les dérives sont elles aussi largement évoquées. L'intrigue est bien faite, jusqu'au bout je n'avais pas vraiment vu venir le responsable (en fait j'étais persuadées que c'était une autre personne...) ce qui m'a laissée sur les fesses pendant un petit moment. J'ai apprécié les réactions de Lucy tout  au long de cette histoire, la jeune fille est décriée, malmenée mais elle ne veut qu'une chose, faire la lumière sur l'affaire pour pouvoir aller de l'avant. Et c'est ce qu'elle fait, aidée par de nombreux amis, elle découvre aussi le pardon et les erreurs que tout un chacun peut faire. Le final est vraiment bien fait, j'ai passé globalement un très bon moment avec eux et j'ai surtout apprécié les visages qu'ils nous montrent tout au long de l'aventure. Une seule chose que j'espère, dans la vraie vie, faites attention aux réseaux sociaux, ils peuvent apporter énormément de choses positives mais aussi détruire des personnes.

En bref, un roman qui dénonce une nouvelle fois les dérives que peuvent engendrer les réseaux sociaux s'ils sont utilisés à mauvais escient et pour faire du mal. Les personnages sont attachants, on se prend vite au jeu de la petite enquête que mène Lucy et ses amis et on fait toutes les suppositions possibles et inimaginables jusqu'à découvrir que l'on avait tort... Une intrigue bien menée et qui traite bien le sujet.

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les livres traitants des dérives des réseaux sociaux et ayant quand même un grand côté positif et plein d'espoir

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ceux qui critiquent facebook et ses utilisateurs :)

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

3 commentaires

  1. Je n'ai pas encore lu de romans comme ça mais je viens d'en lire un sur les réseaux à grande échelle qui était pas mal. Je suis curieuse.

    RépondreSupprimer
  2. Et hop, un de plus dans ma wish list...

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!