Franck Sharko & Lucie Hennebelle, tome 5 : Pandemia de Franck Thilliez

Synopsis : « L'homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution. »
Après Angor, une nouvelle aventure pour l'équipe de Franck Sharko et Lucie Henebelle, renforcée en coulisses par la jeune et courageuse Camille. Et l'enjeu est de taille : la préservation de l'espèce humaine.

Mon avis :
A chaque année son Thilliez et l'envie de découvrir un nouvel opus de cet auteur que j'adore. Et cette année encore il tape fort, j'ai eu un immense coup de cœur pour ce Pandemia, pour tous les stades par lesquels je suis passée pendant ma lecture, la peur, les frissons, le côté réaliste, re la peur, l'amitié, l'amour, la déception, la trahison et j'en passe.... Il aura réussi cette fois encore à nous transporter dans son monde qui est le notre peu ou prou, du coup on regarde en permanence au dessus de notre épaule, on s'interroge quand on croise quelqu'un de malade (bon, on n'est pas en période de grippe, ça va encore heureusement) et on se demande en permanence où est la limite entre fiction et réalité.

Et bien évidemment on retrouve avec beaucoup de plaisir les personnages des romans précédents (celui-ci suit directement Angor), on apprend à en connaitre des nouveaux et on apprécie de voir évoluer ensemble tout ce beau monde même si l'auteur sur ce coup est assez sadique (mais on le savait déjà). Personne n'est épargné par la grippe qui sévit dans les rangs de la police, on se rend vite compte que quelque chose cloche et la machine se met en route. Les rebondissements sont nombreux, je n'ai pas une seule seconde vu passer le temps, les 640 pages de ce roman défilent toutes seules et on est secoués à chaque fois que l'on en tourne une... c'est dire le nombre de fois où j'ai fait "oh", ouvert grand les yeux, je les ai fermés (pas pratique pour lire).....

Sa plume est toujours aussi géniale, on se demande en permanence jusqu'où on va pouvoir aller, la chute vers La chambre noire nous semble interminable mais grâce à la pugnacité et à l'intelligence de Sharko et ses collègues on approche petit à petit de l'horreur et on la touche du doigt, bien à l'abri derrière notre roman alors qu'eux sont au front et qu'ils vivent des moments terribles. J'ai plus d'une fois pleuré, j'ai même été obligée de commencer un autre roman juste avant de m'endormir pour atténuer les cauchemars... (je suis un petit être sensible moi mais j'adore me faire peur)(mais seulement en journée et au soleil)

La plongée dans le Darknet, toutes ses implications, la course contre la montre pour essayer de comprendre quel sera le prochain déplacement des pions de l'ennemi, autant de chose que l'on imagine sans peine au travers des mots de l'auteur. J'ai beaucoup aimé Amandine, la nouvelle venue qui se retrouve embringuée dans cette histoire et décide de mener cette enquête de son côté en faisant fi de la plus élémentaire prudence, j'ai un peu regretté l'absence due à la maladie d'un des personnages que j'adore (mais je ne dirai pas lequel), j'ai hurlé à certains passages, j'ai pleuré aussi très souvent... L'auteur a vraiment l'art et la manière de nous faire vivre son roman et je l'ai vécu à fond !

Évidemment tout au long on se demande qui se cache vraiment derrière tous les différents visages du mal, on essaye de comprendre de quelle manière on peut arriver à de telles extrémités et au final, malgré toutes les explications, on se dit que jamais on ne pourra ne serai-ce que se mettre dans la tête de ces fous pour concevoir de telles choses. Surtout que ça ne semble pas être de la folie pour eux, juste quelque chose de juste et de normal de vouloir supprimer la moitié de la planète pour assurer la suprématie des plus forts... Quand on a tourné la dernière page, lâché les dernières larmes, on ne se pose plus qu'une question, celle qui revient tout au long de cette lecture et nous taraude un peu plus chaque jour, il faut vivre, profiter de ce qu'on a, toujours avancer mais "et si de telles personnes existaient vraiment ??" ...

En bref, on ne ressort pas totalement vivant de cette histoire. L'auteur arrive à faire défiler les pages sans que l'on ne s'en rende compte, on est pris par cette intrigue qui nous fait nous poser la question tout au long de notre lecture : mais où est donc la limite entre la fiction et la réalité ? Les personnages sont toujours aussi géniaux, c'est avec plaisir que j'ai vu se nouer et se dénouer des relations ! Sauf que l'auteur est un sadique, un vrai de vrai....

Note : 20/20

A lire si vous aimez :
- les thrillers tellement proches de nous qu'on se demande s'il s'agit de fiction ou de faits réels

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- devoir tous les soirs regarder à plusieurs reprises si tout est fermé chez vous..... et sortir avec un masque sur le visage....

Merci aux éditions Fleuve noir pour cette sublime lecture, aujourd'hui en librairie !

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782823819878&ipd=1017

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

5 commentaires

  1. J'ai hâte de lire ce livre.

    RépondreSupprimer
  2. je suis en train de le lire et même si je n'ai pas lu les tomes précédents, pour l'instant, je n'en ressens aucune gêne. J'ai accroché dès les premières pages :)

    RépondreSupprimer
  3. Mon dieu, mais il me le faut ABSOLUMENT!!!!!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!