Le Divin enfer de Gabriel, tome 3 : Rédemption de Sylvain Reynard

Synopsis : Le Professeur Gabriel Emerson a quitté son poste à l'université de Toronto afin de suivre sa bien-aimée Julia. Ensemble, il sait qu'ils pourront faire face à tout. Et il est impatient de devenir père. Mais les études de Julia menacent les plans de Gabriel. Lorsque l'on confie l'honneur à la jeune femme de donner un cours à Oxford, Gabriel est forcé de se confronter à Julia - ses recherches viennent s'opposer aux siennes. Et à Oxford, plusieurs personnes ressurgissent du passé, incluant une vieille ennemie prête à tout pour humilier Julia et dévoiler l'un des plus sombres secrets de Gabriel. Afin d'affronter ses derniers démons, Gabriel décide de faire des recherches sur ses parents biologiques, déclenchant une chaîne d'évènements qui aura des répercussions sur lui, Julia, et son espoir de former une famille.

Mon avis :
Je n'ai pas lu les deux premiers tomes mais j'étais curieuse de découvrir la conclusion de cette aventure d'autant qu'il est assez simple de plonger dans ce roman et d'en comprendre les tenants et les aboutissants. Il y a juste une chose qui m'a agacée et qui m'agace souvent quand il en est trop fait mention, c'est la croyance des personnages en Dieu et le fait qu'ils mettent souvent tout entre ses mains divines... Du coup si j'ai apprécié la rencontre et les voir évoluer ensemble, les trop nombreuses mentions de la religion font que j'ai un bémol à mettre sur ce roman. (et à priori il en est de même dans les précédents)
Malgré tout, Gabriel et Julianne sont vraiment deux personnages agréables. Intelligents, avec des idées bien arrêtées et de nombreuses attentes, on les voit évoluer dans le mariage et tout ce que ça implique. Ils doivent combattre leurs ennemis en espérant être plus forts que les "on dit" ou autres ragots. J'ai adoré aller avec eux en Angleterre et en Italie, les voir parler de Dante et toutes les mentions de La divine comédie (d'ailleurs curieuse je suis allée voir plusieurs choses sur internet) et voir Julia défendre ses idées même quand elles sont en opposition avec celles de son mari. Ce dernier lui cache des choses, il a du mal à se confier et a tendance à retomber dans ses travers.
Ils sont un couple soudé, les engueulades sont nombreuses mais ils arrivent à s'en sortir d'une manière ou d'une autre. J'ai beaucoup aimé les voir faire des concessions, les voir discuter, les voir essayer de découvrir ce que l'autre cache et surtout les réconciliations, quand ils se rendent compte qu'ils ont été aussi bête l'un que l'autre. Les scènes de sexe sont assez nombreuses mais souvent très courtes, l'auteur n'a pas centré son roman là dessus mais vraiment sur la relation Gabriel - Julia et leur façon de faire face aux nombreux problèmes. J'ai adoré les voir évoluer tous les deux, les voir mettre des mots sur ce qui ne va pas et les voir progresser pour qu'ils arrivent à s'offrir le futur qu'ils attendent.
Même si les choses ne sont et ne seront pas faciles, la conclusion de ce roman correspond bien à ce que j'en attendais, parfois triste, parfois heureux, on oscille entre plusieurs sentiments et on quitte les personnages avec un petit pincement au cœur en leur souhaitant le meilleur !

En bref, une conclusion fort sympathique pour des personnages très agréables. Il est un peu trop fait mention de Dieu à mon gout ce qui fait que j'ai souvent levé les yeux au ciel mais leur histoire vaut la peine d'être lue. Une belle aventure qui se termine sur une note positive, à vous de découvrir laquelle...

Note : 15/20

A lire si vous aimez :
- les conclusions d'histoire d'amour où les embuches sont nombreuses

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand Dieu est mentionné toutes les dix pages et que les personnages s'en remettent à lui pour tout

Merci aux éditions Hugo Roman pour cette lecture !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Commentaires

  1. J'avais lu le premier tome (mais publié chez Lafon pourtant...). Et franchement une daube... pas réussi à passer la moitié du livre :(

    RépondreSupprimer
  2. La place de dieu est légitimée par l'histoire même des personnages et l'on y trouve le fondement dans les deux premiers tomes...Votre analyse me semble quelque peu légère dans la mesure où vous intervenez sur le dernier tiers d'une histoire. Quant à la critique ci dessus qualifier un écrit,quel qu'il fut, de d'aube, devrait propulser son auteur dans l'enfer dantesque

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!