Tant que nous sommes vivants de Anne-Laure Bondoux

Synopsis : "Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, et où nos richesses débordaient de nos maisons.
Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. Une époque nouvelle commença. Sans rêve, sans désir.
Nous ne vivions plus qu'à moitié, lorsque Bo entra, un matin d'hiver, dans la salle des machines."
Folle amoureuse de Bo, l'étranger, Hama est contrainte de fuir avec lui. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus. Leur amour survivra-t-il à cette épreuve ? Parviendront-ils un jour à trouver leur place dans ce monde ?

Mon avis :
N'ayant jamais lu de livre de l'auteur, j'étais curieuse de découvrir celui-ci. Si j'ai beaucoup aimé sa plume et le monde dans lequel elle nous plonge qui n'est pas si éloigné du notre, je n'ai par contre pas du tout réussi à m'attacher à Bo et Hama malgré tout ce qu'ils traversent. Je suis restée extérieure au récit et malheureusement ça me bloque toujours un peu de ne pas arriver à m'attacher aux personnages.
L'auteur nous plonge donc dans un monde où l'industrie va mal, où le chômage est très fort et où ceux qui ont un boulot le prennent à cœur. La vie est loin d'être facile, je me suis d'ailleurs demandée si on était dans un futur probable ou revenus au début du 19ième siècle tellement les choses m'y ont fait penser. J'ai eu l'impression d'être revenue dans un monde où l'industrie tue à petit feu ceux qui y travaille et où les usines les avale. On suit avec facilité les pérégrinations d'Hama et Bo, leurs décisions nous semblent logiques, c'est d'ailleurs peut être ça qui m'a gênée pour m'attacher à eux, le fait qu'on ait l'impression qu'ils sont dans le moule de ce qu'on attend d'eux. J'ai par contre adoré certains des personnages qu'ils croisent et leur façon d'avancer.
L'auteur nous réserve quelques surprises, j'étais curieuse du début à la fin de voir où on allait aller, ce qu'on allait traverser avec eux, voir leurs sentiments changer au fur et à mesure que les choses évoluent. J'ai apprécié la fin même si j'étais triste de découvrir certaines choses, on quitte certains personnages pour en découvrir des nouveaux, on ressent avec eux les affres dans lesquelles ils sont plongés, on apprend en même temps qu'eux ce qu'est la vie, ce qu'elle a de beau, de moche et qu'il faut en profiter quand on en a l'occasion. Les mots de l'auteur sont magnifique à cette occasion et nous laissent entrevoir un espoir qui était là depuis le début mais qu'on n'arrive pas toujours à voir. La façon d'ouvrir les yeux et de comprendre qu'il faut en profiter se situe dans le regard des autres et dans nos rapports à eux.

En bref, j'ai trouvé superbe l'écriture de l'auteur qui nous conte avec beaucoup de justesse la vie et les sentiments de ses personnages. Je n'ai malheureusement pas réussi à m'attacher à eux malgré ça et j'ai trouvé dommage de ne pas ressentir l'empathie que j'aurais du.... 

Note : 14/20

A lire si vous aimez :
- les contes modernes qui mettent en scène des personnes simples qui ne veulent qu'avancer dans la vie

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ne rien ressentir pour les personnages comme ça m'est arrivé

Merci aux éditions Gallimard jeunesse pour cette lecture, le 25 septembre en librairie !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Share:

4 commentaires

  1. Il me tente beaucoup malgré ton avis en demi-teinte :) J'espère que j'arriverai à m'attacher aux personnages :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui je suis d'accord avec toi pour ton avis ! Une écriture très belle mais aprés c'est plus délicat.

    RépondreSupprimer
  3. Tu dois lire "Pépites" et "Dans les larmes de l'assassin", je te jure ! Deux magnifiques romans !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!