Time Riders, tome 4 : La guerre éternelle d'Alex Scarrow

Synopsis : Liam aurait dû mourir en mer en 1912, Maddy d'un accident d'avion en 2010, Sal dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne détruisent l’Histoire.
Or un nouveau bouleversement survient dans le cours du temps : Abraham Lincoln disparaît subitement de l'Histoire ! Maddy, Liam et Sal doivent le retrouver de toute urgence, car, en son absence, la Guerre de Sécession ne s'est jamais achevée !

Mon avis :
On retrouve une nouvelle fois Maddy, Sal et Liam dans une de leurs aventures de Time riders. S'ils en apprennent un peu plus sur eux et sur leur but à chaque tome, ils doivent aussi lutter contre un ennemi invisible qui, il semble, a décidé dans ce livre de faire disparaitre, sciemment ou pas, Abraham Lincoln de l'histoire des États-Unis. Ils vont donc dans le passé pour le sauver mais ce satané curieux va faire tout capoter en allant en 2001 avec Liam quand la fenêtre de retour s'ouvre. Pire que ça, il se fait arrêter et traiter comme un terroriste lors de la chute des tours jumelles du World Trade Center. C'est alors le début de la fin car étant donné qu'il disparait de son époque, il n'a jamais participé à la fin de la guerre de Sécession, n'est jamais devenu président et a laissé les États-Unis dans une guerre éternelle...
Voilà un peu dans quelle ambiance l'auteur nous plonge une nouvelle fois. Maddy doit se battre pour rendre l'arche opérationnelle suite à la vague temporelle pendant que les autres sont coincés à la même époque mais dans d'autres lieux et se battent contre d'autres démons. Les évènements se déroulent donc en 2001 mais la guerre est toujours d'actualité depuis 1861 ce qui implique que les États-Unis n'ont guère évolués et que les états européens aient la main mise sur cette guerre...
J'adore l'époque de la guerre de Sécession et même si on n'y est pas directement plongés du fait du déroulement de l'aventure en 2001 on en comprend les tenants et les aboutissants. A chaque tome l'auteur nous délivre une petite leçon d'histoire et dans un sens nous apprend de manière ludique ce que les évènements ont engendrés et nous ouvre une porte "théorique" sur ce qui aurait pu se passer si l'histoire n'était pas telle qu'on la connait.
Les mots coulent toujours seuls et l'ambiance est assez noire étant donné que tous les personnages sont plongés dans cette guerre éternelle et que personne n'est épargné. Pour une fois que Maddy autorise Sal à aller avec Liam, il y a catastrophe sur catastrophe. Le dénouement est similaire aux autres tomes mais tout le monde n'en ressort pas indemne, surtout psychologiquement. On en apprend encore une fois un peu plus sur Pandore, l'auteur aimant bien laisser trainer des indices qui nous rapprochent de la vérité un peu plus tome après tome...
En bref, un 4ième tome dans la veine des premiers mais avec une histoire qui m'a tenue en haleine et des personnages auxquels on s'est définitivement attachés. Il me tarde de lire la suite pour en apprendre toujours plus sur les Times riders...

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- retrouver des personnages auxquels on s'attache et des contextes différents
- la période de la guerre de Sécession et ce qui aurait pu arriver si elle ne s'était jamais arrêtée !

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- retrouver toujours le même schéma tome après tome.

Un grand merci aux éditions Nathan pour m'avoir permis de continuer l'aventure Time Riders !

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Challenge jeunesse / young adult : 39/60

1 commentaire

  1. J'ai trouvé ce tome super également, de par le contexte historique et l'action et rebondissements.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!