Comment je suis devenu Malcom X de Ilyasah Shabazz et Kekla Magoon

Synopsis : Les parents de Malcolm ont toujours poussé à réaliser ses rêves. Mais comment Malcolm Little peut-il continuer à espérer après le meurtre de son père et l'internement de sa mère en hôpital psychiatrique ? D'autant que ses professeurs lui rient au nez lorsque Malcolm leur confie vouloir devenir avocat. Devenu orphelin, privé de ses frères et sœurs, Malcolm décide de fuir ce monde dominé par les blancs, d'abord à Boston, chez sa demi-sœur, pour s'étourdir de musique, d'alcool et de danse, avant de partir à Harlem, et de devenir un escroc accompli. Emprisonné pour vol à l'âge de 20 ans, Malcolm découvrira la religion musulmane, rencontrera la foi et deviendra Malcolm X, grand prêcheur militant pour la défense du peuple noir.
Papier (429 pages) et numérique - Paru en octobre 2017 chez Bayard

Mon avis:
De Malcolm X je ne connaissais quasiment que le nom en commençant cette lecture. Et même si le récit est romancé, que les personnes n'ont pas toujours existé comme l'explique sa fille à la fin du roman, on peut quand même suivre l'évolution d'un jeune garçon qui devient homme au travers des années qui passent et tout ça c'est bien réel. On est donc au début du vingtième siècle, entre deux guerres en Europe et la situation des noirs aux États Unis n'est pas vraiment toute rose. Malcolm vit avec sa mère et ses nombreux frères et sœurs dans une petite ville perdue au milieu de nulle part. Quand sa mère se fait interner et que toute la fratrie est séparée, Malcolm cherche à tout prix à pouvoir partir lui aussi pour vivre une vie différente. Il embarque alors à bord d'un bus pour aller rejoindre l'une de ses sœurs à Boston. Il va alors découvrir un monde fait de musique et de lumière, d'entourloupes et de mensonges et va petit à petit comprendre ce qui attend un garçon puis un homme comme lui, une vie d'excès et de plaisirs sans oublier les risques qu'il prend. 

Sauf que rien ne se passe vraiment comme il le souhaitait, j'ai adoré le voir grandir, le voir prendre des coups, le voir tenter des choses et réussir ou faillir, il ne baisse que rarement les bras, arrive à rebondir avec une facilité déconcertante et avancer malgré tout, sans regarder en arrière. On le voit aussi souffrir de la condition des noirs, comprendre qu'il n'aura pas vraiment sa place dans ce monde même si certains ont réussi à trouver la leur, intégrer les leçons de son père de la pire des manières mais continuer à aller de l'avant quand même. J'ai été très touchée par ce qu'il traverse, les auteurs nous le décrivent sans mensonge ni faux semblant, ça n'est pas tendre, loin de là même et on ne peut que compatir sans ressentir vraiment de pitié étant donné qu'il ne prend pas toujours les bonnes décisions, qu'il n'écoute pas ce qu'on lui dit, préfère n'en faire qu'à sa tête sans voir ce qui lui pend au nez.

Et évidemment le couperet tombe, on sait depuis le premier chapitre que Malcolm s'est mis en danger mais on ne sait pas pour quelles raisons et on ne peut qu'avancer dans sa vie en ayant toujours en tête le début du roman et en voulant à tout prix savoir comment cela va se terminer. Seul petit bémol à mon gout, la fin qui est un peu rapide et qui passe sur des choses que j'aurais aimé apprendre (mais du coup ça aurait fait un roman d'autant plus long, il faudra que je me renseigne par ailleurs). Par contre, j'ai adoré ce qui nous est expliqué une fois que les chapitres consacrés à Malcolm sont terminés, cela apporte un éclairage bien différent sur ce qu'il a traversé, sur la réalité et le côté romancé et ça nous donne de l'eau à notre moulin pour en savoir plus sur lui. C'est donc un roman basé sur des faits réels vraiment addictif et qui nous montre une vie qui n'était pas facile et qui a entrainé beaucoup de choses ensuite. Un roman à découvrir d'urgence !!

En bref, j'ai forcément adoré le contexte réel de l'histoire, le premier chapitre nous accroche et nous empêche de lâcher le roman avant de l'avoir terminé et d'en avoir compris les tenants et les aboutissants. Si on comprend facilement Malcolm au travers des mots des auteurs, on le déteste aussi parfois de ne pas voir ce qu'il a devant les yeux et d'être un peu trop crédule alors que les gens le préviennent. Le final lance sa vie d'adulte et j'ai adoré les explications de sa fille une fois le dernier chapitre lu. Une magnifique aventure humaine qui donne envie d'en savoir encore plus !

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les histoires avec des personnages ayant existé et qui se battent pour leurs convictions

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir les conditions dans lesquelles certaines personnes peuvent agir vis à vis d'autres...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!